samedi 12 octobre 2019

UTOPIALES 2019


Au-délà de sa thématique Coder / Décoder et de son affiche, signée Mathieu Bablet, pour sa 20ème édition (voir les informations dans ce post), le festival Utopiales a dévoilé son foisonnant et passionnant programme. Et oui, encore une fois, il sera impossible de couvrir l'ensemble des activités proposées, mais ce qui est sûr, c'est que tout le monde peut se faire plaisir !



Une impressionnante multitude de tables rondes sur la littérature, les sciences & la bd seront proposées durant les 5 jours de festival avec de nombreux invités qui viendront nous partager leurs connaissances et leurs points de vue sur des sujets variés tels que :

  • La face cachée de la Lune 
  • Décoder la dissuasion nucléaire
  • Le Nutri-score : un code pour mieux manger ?
  • Se décoder d’un continent à l’autre 
  • Les cavernes d’acier 
  • Trois pages de Jules Verne 
  • Les sociétés non-humaines
  • Âmes et thèmes de la science-fiction chinoise
  • Hommage à Stan Lee, la révolution du code des comics
  • Traitement du signal et des données
  • La vérité en sciences, en loi, en littérature
  • Do you speak Alien?
  • La bande dessinée sans paroles
  • Code Enigma, Alan Turing
  • Alien, les 40 ans
  • L’impossible pensée du cataclysme
  • L’IA et le mal, les anti-lois de la robotique
  • Quand la nature inspire les ingénieurs
  • La puissance de l’algorithme
Participer à ces rencontres permet de confronter ses opinions à d'autres pensées et de repousser les limites de son esprit critique. En plus, on en ressort toujours avec de nouvelles données et l'envie de lire un livre, de regarder un documentaire, d'aller visiter une exposition, de visiter un lieu nouveau...


Forte de sa première édition en 2018, L’Université Éphémère des Utopiales ouvre de nouveau ses portes en 2019 au lieu unique, centre de culture contemporaine de Nantes. L’occasion pour chacun d’approfondir ses connaissances scientifiques, littéraires et artistiques en suivant les cours de spécialistes confirmés !
L’Université aura ainsi le plaisir d’accueillir Roland Lehoucq, astrophysicien et Président des Utopiales, qui expliquera comment la science-fiction s'attaque aux problèmes des ressources et de l'utilisation de l'énergie. Michael Roch posera quant à lui la question de l'afrofuturisme...
Bien d’autres cours seront également dispensés. Une véritable parenthèse pour réfléchir, approfondir le monde tel qu’il est et tel qu'il sera peut-être. (Source : Les Utopiales)

  • Énergie et science-fiction
  • L’espace fait son cinéma
  • Génomancien
  • Décoder les phénomènes énergétiques de l’univers
  • L’afrofuturisme
  • La théorie de l’évolution : une théorie mal-aimée
  • L’intelligence artificielle conversationnelle
  • Les codes de l’illustration
  • Scientificité du jeu vidéo

(Source : Les Utopiales)

PRIX UTOPIALES


Les Utopiales reconduisent, avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire, le Prix Utopiales. Ce prix récompense un roman ou un recueil européen paru ou traduit en langue française durant la saison littéraire qui précède le festival, appartenant au genre dit « Littératures de l’Imaginaire ». Ce prix est doté de 2000 euros.
Le jury est composé de : Agnès Marcetteau (Présidente du jury, Directrice de la Bibliothèque municipale de Nantes et du Musée Jules Verne), Cédric Godel, Laura Poullias, Michel Le Roy, Clément Robert.

Cette année, cinq ouvrages sont en compétition :
— La trilogie Trademark T.1 Bonheur TM de Jean Baret (France), Éd. Le Bélial'
— Colonies de Laurent Genefort (France), Éd. Le Bélial'
— Dans la toile du temps d’Adrian Tchaikovsky (Grande-Bretagne), Éd. Denoël
— Helstrid de Christian Léourier (France), Éd. Le Bélial'
— Les derniers jours du Nouveau-Paris de China Miéville (Grande-Bretagne), Éd. Au diable vauvert

PRIX UTOPIALES JEUNESSE


Le Prix Utopiales Jeunesse récompense chaque année un roman ou un recueil de nouvelles d'un auteur européen, paru ou traduit en langue française durant la saison littéraire qui précède le festival, appartenant au genre des littératures de l’imaginaire et destiné à un lectorat adolescent.
Il est doté de 2000 euros et remis par un jury de lecteurs âgés de 13 à 16 ans : Théodore Abert, Julie Bernicot, Marie Briens, Olga Laudren, Esther Picot, Romane Quélin, Joane Verrièras. Le jury est présidé par Denis E. Savine, traducteur.

Cette année, la sélection comporte cinq ouvrages :
— In real life T.1 Déconnexion de Maiwenn Alix (France), Éd. Milan
— La Voie Verne de Jacques Martel (France), Éd. Mnémos
— Le Cirque interdit de Célia Flaux (France), Éd. Scrineo
— Marqués d’Alice Broadway (Grande- Bretagne), Éd. Pocket Jeunesse
— Rêves scientifiques - 8 nouvelles de sciencefiction de Jean-Noël Blanc, Jeanne Benameur, Patrice Favaro, Gudule, Johan Héliot et Colin Thibert (France), Éd. Thierry Magnier

PRIX UTOPIALES BD


En partenariat avec les Utopiales, la Bibliothèque municipale de Nantes reconduit son club de lecteurs de bande dessinée de science-fiction afin de décerner le Prix Utopiales BD, doté de 2000 euros, qui récompense la meilleure bande6dessinée de science-fiction de l’année en cours. Le jury de ce Prix est présidé par Timothé Le Boucher (Prix Utopiales BD 2018).

La sélection 2019 comporte cinq ouvrages :
— Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean (France), Éd. Delcourt.
— Peau de Mille Bêtes de Stéphane Fert (France), Éd. Delcourt.
— Le Dieu vagabond de Fabrizio Dori (Italie), Éd. Sarbacane
— Femme sauvage de Tom Tirabosco (Italie), Éd. Futuropolis
— Des milliards de miroirs de Robin Cousin (France), Éd. flblb


Le festival Utopiales veut intéresser les plus jeunes à la culture, il se veut donc aussi un événement familial qui propose des activités adaptées à ce public.

(Source : Les Utopiales)

Des conférences spécialement pensées pour les plus jeunes... !
Attention, nouveauté !

Parce qu’un festival qui fête sa 20e édition doit se tourner vers les jeunes générations, il était temps que l’école du Professeur Zutop ouvre ses portes !
Le principe : un programme spécialement composé de conférences et de petits cours rigolos mais aussi pédagogiques à destination des enfants dès 6 ans. Comment parle-t-on klingon ? Quelle est l’histoire du premier pas de l’Homme sur la Lune ? Et puis avant toutes choses, c’est quoi la science-fiction ? 
Une invitation à la découverte de l’imaginaire et des sciences sous toutes leurs formes !

Voici une partie des conférences proposées :
  • C’est quoi la science-fiction ?
  • Les premiers pas de l’Homme sur la Lune
  • Décryptage vernien - Atelier philo parents-enfants proposé par le Musée Jules Verne
  • Les lignes de codes visibles au cinéma
  • Le petit klingon illustré
  • Les belles histoires de la Déléguée artistique


Avec le mythique Le voyage dans la Lune de Georges Méliès, Dancing on the moon de David Fleischer, Felix the cat in Astronomeows de Pat Sullivan, Boo Moon de Seymour Kneitel et La Luna de Enrico Casarosa, cette séance est composée de cinq courts-métrages ayant pour personnage principal la Lune. 


Tous les pays du monde rêvent d’atteindre la Lune pour y planter leur drapeau. Solan et Ludvig décident de tenter leur chance à bord de la fusée construite par Féodor. Commence alors une incroyable odyssée spatiale !

Ce dernier épisode des aventures de Solan et Ludvig rend accessible aux jeunes spectateurs des notions scientifiques complexes en abordant un événement historique majeur : la conquête de la Lune…


Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…

Réalisé par un transfuge des Simpson, ce récit initiatique entre Toy Story et Tron raconte les états d'âme des héros de notre enfance avec humour, nostalgie et inventivité.


Yuki vit dans le ciel avec sa famille, protectrice de la Terre. Envoyée dans le Japon médiéval, elle a un an pour ramener la paix.

Avec Yuki, tiré d'une nouvelle de Ryûsuke Saitô qui a remporté de nombreux prix littéraires jeunesse, le prestigieux réalisateur Tadashi Imai s’essaie ici pour la première fois à l’animation, épaulé par Tetsuya Chiba.

Yuki est une œuvre animée unique, singulière, qui brille d’une lumière tout à fait particulière.

(Source : Les Utopiales)

La science-fiction est un genre populaire largement répandu. Les Utopiales ont pour vocation de faire connaître toutes ses formes d’expression et le cinéma en fait partie intégrante.

Ainsi, le festival offre chaque année aux festivaliers une programmation cinéma riche d’environ 90 longs et courts-métrages.


La compétition internationale de longs-métrages rassemble chaque année environ 9 films internationaux, une sélection des meilleures productions du moment, inédites ou en avant-première. Elle comporte deux prix : le Grand Prix du Jury et le Prix du Public en partenariat avec Canal+.

Le Prix du Jury est remis chaque année par un jury de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel.


Le Prix du Public, en partenariat avec Canal+, est décerné par le public des Utopiales.


AU PROGRAMME DE LA COMPÉTITION


À Caracas, un homme sous l'influence d'un médicament appelé Krokodil est infecté par le virus de la rage et déclenche une épidémie qui transforme les êtres humains en créatures agressives et cannibales. Au milieu de la panique, le Dr. Adam Vargas, obsédé par la nécessité de sauver son fils de la contamination, s’embarque dans un voyage hostile à travers un Venezuela dévasté.
Après des études de cinéma à New-York puis la réalisation de quelques courts-métrages, clips ou spots publicitaires, le réalisateur Flavio Pedota propose avec ce premier long-métrage un film d’horreur très nerveux et le premier film de zombies vénézuélien. Une métaphore non dissimulée sur la situation dramatique de son propre pays aujourd’hui.


Métamorphosée en femme, Blanca, démon du Serpent blanc, devient amnésique. Avec l’aide de Xuan, par ailleurs chasseur de serpents, elle va tenter de retrouver la mémoire. Mais l’aventure se complique quand Blanca et Xuan tombent peu à peu amoureux l’un de l’autre... 

Une nouvelle adaptation de la légende du serpent blanc, un des mythes les plus célèbres de la culture asiatique. Parmi les plus fameuses, citons notamment Le Serpent blanc (1958), film d’animation japonais de Taiji Yabushita, Madam White Snake (1962) produit par la Shaw Brothers, Le Sorcier et le Serpent blanc de Ching Siu-tung (2011) avec Jet Li et bien évidemment le somptueux Green Snake (1993) de Tsui Hark. Ici, c’est le studio d’animation chinois Light Chaser Animation qui vient nous offrir sa version, immense succès en Chine.  


Saviez-vous que les plantes réagissent aux bonnes ondes ? Alice, une phytogénéticienne, a mis au point une fleur qui en retour rendrait son propriétaire heureux et serein. Avant même les derniers tests, elle décide d’en offrir une à son fils Joe. Mais la plante, baptisée Little Joe, se révèle moins inoffensive qu’elle n’en a l’air... 

En marchant sur les traces de Haneke, pour qui elle fut scripte sur Funny games, et Yórgos Lánthimos (Mise à Mort du Cerf Sacré), Jessica Hausner nous offre un film dissonant et déstabilisant, à l’humour froid, et qui rappelle par certains aspects Paradis pour tous d’Alain Jessua. Little Joe a remporté le Prix d'interprétation féminine pour Emily Beecham au dernier festival de Cannes.  


Sarah est une astronaute française qui s'apprête à quitter la Terre pour une mission d'un an sur l’ISS. Alors qu'elle suit l'entraînement rigoureux imposé aux astronautes, seule femme au milieu d'hommes, elle se prépare surtout à la séparation d'avec sa fille de huit ans. 

Rarement le thème de la conquête spatiale n’avait été traité de la sorte au cinéma. Après le formidable Space Cowboys de Clint Eastwood et ses « papys de l’espace », la Française Alice Winocour apporte avec son troisième longmétrage un regard frais et délicat sur un genre pourtant stéréotypé. Prix spécial du jury au festival de San Sebastian en 2019.  


Un groupe d’élèves du secondaire succombe au sort hypnotique d’un enseignant qui punit des comportements tels que le retard dans les cours ou l’utilisation du téléphone portable en les faisant se suicider. La seule façon de survivre à son incantation est de savoir exactement ce qui ne peut être fait. Les étudiants peuvent-ils rester ensemble assez longtemps pour trouver un moyen de rompre le sort ou la folie va-t-elle les retourner tous les uns contre les autres ? 

La voici donc cette adaptation tant attendue du manga éponyme de Miyatsuki Arata et Kondô Shigure sorti en France chez Delcourt. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la réalisatrice Lisa Takeba s’empare remarquablement de l’univers effroyable du manga pour nous proposer rien de moins que l’un des films les plus secs et sans concessions depuis le Battle Royale de Kinji Fukasaku il y a vingt ans. Tout le monde en classe. Ça va saigner !  


Mehmet, chargé de surveiller les appartements d’une cité en décrépitude, assiste au décès d’un technicien qui fait une chute vertigineuse alors qu'il est venu installer une antenne censée capter un nouveau programme. Rapidement, il découvre que la cause du décès pourrait être plus inattendue que l’on ne pourrait le penser. 

Né en 1987, Orçun Behram retourne en Turquie après des études cinématographiques à l’Université de Chicago. Auteur de quatre courtsmétrages et de deux documentaires, ce passionné de photographie a fondé la société Gizli Kapı Production & Film, et nous propose un premier long-métrage aussi audacieux que politique.  


Kate et Matt, un couple de trentenaires, emménagent dans une grande maison à la campagne. Lors des travaux, ils découvrent une pièce particulière qui semble exaucer leurs vœux. Mais ce qui semble un cadeau et une chance pourrait bien entraîner le couple dans une spirale cauchemardesque. 

Sorti en 2006, Renaissance, le premier long-métrage de Christian Volckman, fut rapidement salué et distribué partout dans le monde, et s’imposa comme l’un des meilleurs films d’animation français. Après quelques expériences artistiques, il est de retour avec The Room, qui en dépit d’une économie de moyens, est certainement l’un des films les plus inspirés de l’année. Une leçon !  


Jeune lycéen, Hodaka fuit son île pour rejoindre Tokyo. Sans argent ni emploi, il tente de survivre dans la jungle urbaine et trouve un poste dans une revue dédiée au paranormal. Un phénomène météorologique extrême touche alors le Japon, exposé à de constantes pluies. Hodaka est dépêché pour enquêter sur l'existence de prêtresses du temps. Peu convaincu par cette légende, il change soudainement d'avis lorsqu'il croise la jeune Hina...

Trois mois après sa sortie au Japon, Weathering with You est déjà acté comme l’un des cinq plus gros succès du cinéma d’animation de tous les temps au pays du soleil-levant. Ce nouveau chefd’œuvre du « successeur de Miyazaki », comme le considèrent certains, fait suite à 5cm par seconde, Voyage vers Agartha, The Garden of Words et Your Name, tous présentés aux Utopiales. Il nous entraîne dans une histoire féérique entre deux adolescents qui doivent faire face à des éléments surnaturels. D’une inventivité graphique incroyable, ce sixième long-métrage de l’un des maîtres de l’animation mondiale alarme autant sur la situation climatique du Japon que sur l’état du monde laissé aux futures générations. Une pure merveille !

  
La compétition internationale de courts-métrages est composée chaque année de 28 à 35 films, répartis dans 4 à 5 sessions, et sélectionnés parmi les meilleures productions internationales du moment, inédites ou en avant-première. Elle compte trois prix : le Prix du Jury, le Prix Canal+ et le Prix du public.

Le Prix du Jury est remis par des personnalités, professionnels du cinéma, de l’audiovisuel.


Le Prix Canal+ est décerné par la chaîne audiovisuelle, qui fera l’acquisition du court-métrage récompensé.


Le Prix du public est décerné par les spectateurs du festival, qui élisent leur court-métrage préféré.



Les séances spéciales proposent chaque année de découvrir les longs-métrages incontournables du moment qui n’auraient pas été sélectionnés en compétition internationale.



Les Utopiales offrent une sélection des meilleurs documentaires, récents ou plus anciens, sur le thème de la science-fiction et le thème de l’édition en cours des Utopiales.


Composée de 20 à 25 films choisis pour leurs qualités et leur rapport avec le thème de l’édition en cours des Utopiales, la rétrospective est toujours le moment de découvrir mais surtout de redécouvrir des classiques du genre.


Inaugurée en 2018, en partenariat avec Canal+, la nuit blanche cinéma propose chaque année un programme spécialement conçu, composé de courts-métrages et de longs-métrages sélectionnés avec soin.

(Source : Les Utopiales)



Mathieu Bablet est autant influencé par les comics, le manga, les jeux vidéo et le cinéma. Nourri de culture pop, et après le choc de la découverte de Mutafukaz, il envoie le dossier de présentation de sa première bande dessinée à Ankama Éditions. Son one-shot post-apocalyptique, La Belle Mort, est alors immédiatement repéré par Run en 2011, qui lui propose de le publier sous son label 619. S’en suit en 2013 la fable mythologique Adrastée, puis en 2016 arrive le phénomène de sciencefiction Shangri-La, sélectionné en 2017 pour le Prix Utopiales BD et au festival d’Angoulême. En 2018, friand d’un projet collectif, Mathieu Bablet lance en maître d’œuvre la série fantastique Midnight Tales, recueil multi-forme dans un univers d'ésotérisme et d'épouvante. 

En 2020 est prévu son nouveau one-shot : Carbone & Silicium. Il nous proposera de suivre le destin de deux androïdes, Carbone et Silicium, sur les cent cinquante prochaines années de notre humanité, au moment où la technologie, qui voit l’avènement des intelligences artificielles et du transhumanisme, entre en confrontation avec les crises écologiques, économiques et migratoires. 

Les Utopiales ont le plaisir de présenter une partie de cet album en avant-première dans cette magnifique exposition dédiée à Mathieu Bablet. Réalisateur de l’affiche du festival, nul doute que Mathieu Bablet va marquer la bande dessinée et le graphisme pour de nombreuses années !  



« Par Horus, demeure ! » Le souvenir de La Grande Pyramide hante à nouveau Mortimer. Ses cauchemars commencent le jour où il étudie d’étranges radiations qui s’échappent du Palais de Justice de Bruxelles : un puissant champ magnétique provoque des aurores boréales et des cauchemars chez ceux qui y sont exposés. Pour Blake et Mortimer, malgré́ leurs vieilles querelles, malgré́ leur âge, il va s’agir de repartir à l’aventure vers les mystères de La Grande Pyramide.

Une courte note d’intention inédite d’Edgar P. Jacobs que Daniel Couvreur, journaliste au quotidien bruxellois Le Soir, montre à François Schuiten et voici Le Dernier Pharaon qui prend corps dans l’esprit du dessinateur des Citées obscures qui fait immédiatement le lien entre son travail et l’œuvre de Jacobs. François Schuiten réunit les talents du cinéaste Jaco Van Dormael, du romancier Thomas Gunzig et de l’artiste graphique Laurent Durieux dont nous avons le plaisir renouvelé de présenter ici le travail, après sa superbe affiche des Utopiales et son exposition personnelle en 2017.

Le Dernier Pharaon est un morceau de bravoure graphique magnifié par une mise en couleurs d’exception. C’est un plaisir immense de présenter cette collaboration artistique exceptionnelle dans une mise en scène originale. Les deux artistes François Schuiten et Laurent Durieux seront présents sur le festival.



L’origine de ce projet hors-norme remonte à 2003, avec une idée encore floue mais qui hante Fabien Vehlmann : celle d’un robot géant rouillé, abandonné dans une décharge et semblant n’attendre que l’occasion de pouvoir un jour se redresser. Mais il faudra attendre 2010 pour que ce récit ressorte des cartons, avec la complicité de Gwen de Bonneval au co-scénario, et d’Hervé Tanquerelle pour les character-designs de personnages qui devaient à l’époque être dessinés en turbo-média par une équipe d’animateurs, en vue d’une parution mensuelle dans la revue numérique Professeur Cyclope. Hélas, trop ambitieux, le projet rate son décollage… et devra désormais attendre quelques années pour renaitre chez Dupuis en 2018, cette fois avec succès et sous sa forme définitive : trois gros volumes de 200 pages, pour lesquels fut lancé un appel à deux membres d’équipages supplémentaires, Fred Blanchard pour les designs et pour une aide au story-board, et Laurence Croix pour les couleurs. La saga peut dès lors commencer, dans un univers uchronique proche du nôtre, mais où le Général De Gaulle a lancé un vaste programme de construction de robots géants fonctionnant au nucléaire, où la guerre d’Algérie a pu être retardée d’une quinzaine d’année, et où un lieutenant de la mafia nantaise, Ismaël Tayeb, va se battre pour réaliser un rêve d’enfant… Piloter le dernier Atlas ! Le festival des Utopiales est heureux d’accueillir l’équipage du dernier Atlas au travers d’une exposition présentant le travail fourni pour un fort beau premier tome et des inédits du second !



Les scientifiques du CEA vous proposent des démonstrations, animations et jeux. Il y sera question de cryptographie, de bio-informatique, d’astrophysique et de climat. Vous pourrez ainsi… 

Coder votre prénom en ADN ! 

Vous allez modifier le code génétique afin de coder les 26 lettres de l’alphabet et pourrez ainsi générer la séquence ADN correspondant à votre prénom ! Puis vous décoderez une séquence et trouverez un message caché dans l’ADN... 

Simuler le climat ! 

Les scientifiques vous présentent des lignes de codes d’un modèle climatique simple et vous demandent de changer quelques paramètres pour modéliser le climat de la fin du siècle… et découvrir ainsi les différents scénarios possibles. 

Vous initier à la cryptographie ! 

L’art de la cryptographie, qui consiste à rendre incompréhensible un message à toute personne non initiée, remonte à l’antiquité. De nos jours, l’explosion de la puissance informatique nécessite l’emploi d’outils mathématiques élaborés pour sécuriser les communications. Vous jouerez avec différentes techniques de codage, utilisant la théorie des nombres, des groupes et la géométrie… 

Décoder les signaux des toutes premières étoiles ! 

À partir de 2022, embarqué sur le satellite SVOM, l’instrument ECLAIRs utilisera un masque codé pour localiser les sursauts gamma dans la voûte céleste. Observer ces événements, c’est remonter le temps jusqu’à des époques proches du Big Bang ! 

Durée moyenne : 20 minutes par atelier.  
  


Depuis les années 70, grâce à plus de vingt albums traduits à travers le monde, Jean-Claude Mézières nous fait voyager sur les pages blanches de Valérian et Laureline, posant les bases d’un patrimoine mondiale de la science-fiction en bande dessinée, source d’inspiration de nombreux créateurs. 

En 2002, Jean-Claude Mézières nous a fait le plaisir d’un atterrissage en douceur aux Utopiales en réalisant l’affiche du festival. Il revient aujourd’hui, plus inspirant que jamais avec une grande exposition dévoilant les incontournables et les trésors cachés de sa production. 

Le grand vaisseau sombre flotte lentement sur un ciel étoilé plus sombre encore. Il est grand comme s’il contenait toute l’humanité. Rempli de mondes foisonnants et truculents, les hublots éclairés par une lumière dorée, un seul homme à bord, penché sur sa planche à dessin, artisan rigoureux et exigeant, solitaire quand pourtant des milliers d’univers se côtoient en lui. La pénombre noire comme l’encre de Chine de sa plume laisse apparaître les milliers de couleurs de son pinceau. Il s’approche. Il a rendez-vous avec vous. Bienvenue à nouveau cher Jean-Claude Mézières.  



Vous plongerez au cœur des neurones pour révéler les mystères du cerveau, mieux comprendre ses mécanismes et son fonctionnement, découvrir le deuxième cerveau et explorer les possibilités du cerveau du futur. Deux espaces dédiés aux recherches de l'Inserm sont complétés par deux expositions : Sur ordonnance génétique et Éthique et Génétique : vers le meilleur des mondes ? 

Coder la science en santé 
— Cérébral : voyage au cœur des neurones sur bornes interactives, et sous forme de panneaux, en partenariat avec LISAA Nantes. 
— GeneGame, un jeu sur bornes interactives dans lequel vous devrez sauver la Terre avec l’aide de nos experts en génétique. Jeu développé en exclusivité pour les Utopiales par l'Inserm Grand Ouest, en partenariat avec l’Université de Nantes, le CHU de Nantes et Centrale Nantes dans le cadre de l’initiative NExT. Décoder la recherche médicale 
— Projections de films sur les neurosciences et la génétique. 
— Animations et débats avec des scientifiques des laboratoires Inserm du site nantais autour des techniques d’édition de l’ADN, des Big Data et de l’IA. 
— IA ou humain, saurez-vous faire la différence ? Un projet de recherche interactif proposé par l’Université de Nantes avec Colin de la Higuera du Laboratoire des Sciences du numérique de Nantes (LS2N).  



La flotte en briques LEGO® des Utopiales a pris son essor en 2015. En 2017, les festivaliers ont découvert et légonisé la planète « Equatoria ». En 2019, les voyageurs des Utopiales rejoindront la Matrice des Mondes.

À la fois station, ambassade, exposition universelle, bibliothèque, c’est une accrétion pangalactique à équidistance spatiale, temporelle et dimensionnelle des grandes et petites civilisations de l’univers, où elles se donnent rendez-vous.

Votre mission : inventer et construire les différentes civilisations, leurs infrastructures de survie dans l’espace, les habitats des multiples formes de vie, les moyens de transport et de communication.
  • Du jeudi 31 octobre au dimanche 3 novembre de 12h00 à 18h00. Inscriptions sur place.
  • Atelier Apocalypse le dimanche 3 novembre à 17h.
Une création collective et participative en direct et en briques LEGO®, proposée par DaBrick, gleech, Matthieu Lebot, avec le soutien de l'association Brickouest. 



Pour être chercheur, il faut quand même être un peu joueur. On lit, on réfléchit, on formule des hypothèses et on se lance dans l’expérimentation comme on lancerait une paire de dés… Parfois, c’est plus un jeu de patience… On observe, on étudie, on collectionne. Dans tous les cas, on s’enthousiasme : il faut le faire savoir, faire comprendre, partager, diffuser.

L’INRA vous invite à venir découvrir et partager par le jeu ses recherches.

Visitez en réalité virtuelle la plus grande collection européenne et méditerranéenne d’agrumes située dans la plaine orientale de la Corse. Elle a été constituée sur plus de 50 ans à partir d’introductions en provenance de 42 pays d’origine. Face aux aléas climatiques, nous nous attachons à cultiver la biodiversité.

Jouez aux jeux que les chercheurs de l’INRA ont concoctés et qui vous apprendront comment se réinstaller sur une autre planète en préservant la biodiversité, comment enrayer la propagation d’un virus dans un élevage de vaches ou comment twister dans le petit monde du vivant...  



La Bibliothèque municipale, le Chronographe, le Labo des Savoirs, le Musée Jules Verne, le Muséum d’Histoire Naturelle et le Planétarium se retrouvent au sein d'un laboratoire futuriste imaginé et mis en scène par les élèves de l’École d'architecture de Nantes. 

Vous y trouverez des créatures issues de modifications de l’ADN. Vous décrypterez des langages codés et découvrirez des écritures inventées pour dialoguer avec les extraterrestres. 

Vous écouterez des émissions de radio traitant de ces thématiques. Découvrez une sélection d'ouvrages ainsi qu’une offre ludique en lien avec le thème du festival. Rencontrez les auteurs des bandes dessinées sélectionnées pour le Prix Utopiales BD. Horaires d’ouverture de l’espace : Du 31 octobre au 3 novembre de 9h00 à 19h00. Lundi 4 novembre de 9h00 à 13h00.

Café SF 
Venez échanger autour de vos coups de cœur bande dessinée et romans de science-fiction, et découvrir ceux de la Bibliothèque municipale. Samedi 2 -- De 11h00 à 12h30 -- Tout public 

Atelier philo 
Proposé par le Musée Jules Verne, dans le cadre de L'École du Professeur Zutop.

Prix Utopiales BD 
Un Prix de la meilleure bande-dessinée de science-fiction sera décerné le samedi 2 par un comité de lecteurs constitué par la Bibliothèque municipale, en partenariat avec les Utopiales.  

(Source : Les Utopiales)


Le pôle ludique fait coexister jeux de rôle, de plateau, cartes, figurines, jeux grandeur nature… Le public peut les découvrir et les tester grâce à la présence d’une centaine d’animateurs qui accompagnent novices et experts dans les univers de leur choix. C’est aussi l’occasion de découvrir les dernières nouveautés des maisons d’édition et d’aller à la rencontre des auteurs. Le pôle ludique organise en outre le Prix du meilleur scénario de Jeu de Rôle, ouvert à tout scénariste francophone.

L’apprentissage par le jeu
  • Le genre est-il un code ?
  • Jeu et management : quand la ludification devient facteur de réussite  
  • Jeu de rôle en public
  • Play with mind : quand le jeu décide de casser ses codes
  • Hacking : gestion et mécaniques de jeu


Mener une armée dans un univers historique ou fantastique, faire gagner votre équipe de football américain à la sauce fantasy, guider votre tribu d’indiens sur le sentier de la guerre, piloter un biplan de la Première Guerre mondiale… Quel que soit votre choix de jeu, vos décisions seront déterminantes pour vous mener à la victoire ou la défaite.


Autour d’une table, chaque joueur interprète un personnage doté de compétences spéciales. L’équipe évolue au sein d’une histoire proposée par un meneur de jeu et doit dénouer les intrigues. De nombreux univers et ambiances sont proposés en continu.


Sous cette bannière se cache aussi bien les petits jeux dits « apéro » que les jeux les plus évolués sur le marché du jeu de plateau. Tactique, bluff, logique, des dizaines de jeux sont à votre disposition et notre équipe d'animateurs est là pour vous conseiller et débuter rapidement vos parties.    


Ce jeu de rôle, dans lequel l’interaction physique remplace les descriptions autour de la table, peut se pratiquer sur une soirée ou plusieurs jours.




Au-delà du produit de divertissement, le jeu vidéo est également un média culturel qui a su trouver sa place auprès d’un public définitivement intergénérationnel. Par la diversité des expériences qu’il propose, il séduit, questionne, fait travailler l’imaginaire et positionne le joueur au premier plan. Comment concepteurs, scientifiques, journalistes décodent-ils le jeu vidéo pour mieux le réinventer ?
  • Quand le jeu détourne nos codes
  • Jeux vidéo & recherche scientifique
  • Université Éphémère des Utopiales : L’intelligence artificielle conversationnelle
  • Université Éphémère des Utopiales : Scientificité du jeu vidéo
  • Vidéastes, les décodeurs des jeux vidéo
  • L'Histoire en jeux
  • Décoder les escape games  





INFORMATIONS PRATIQUES



Source des textes, des images et des informations : https://www.utopiales.org/

   
#Utopiales2019

Autre post du blog lié aux UTOPIALES

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire