samedi 18 janvier 2020

SCANDALE


Biopic/Drame/Sous la vitrine fun de sa réalisation, un sujet qui fait froid dans le dos

Réalisé par Jay Roach
Avec Nicole Kidman, Charlize Theron, Margot Robbie, John Lithgow, Malcolm McDowell, Kate McKinnon, Allison Janney, Alanna Ubach, Elisabeth Röhm, Spencer Garrett, Connie Britton, Ashley Greene...

Long-métrage Américain
Titre original : Bombshell 
Durée : 01h48mn
Année de production : 2019
Distributeur : Metropolitan FilmExport 

Date de sortie sur les écrans américains : 20 décembre 2019
Date de sortie sur nos écrans : 22 janvier 2020


Résumé : inspiré de faits réels, SCANDALE nous plonge dans les coulisses d’une chaîne de télévision aussi puissante que controversée. Des premières étincelles à l’explosion médiatique, découvrez comment des femmes journalistes ont réussi à briser la loi du silence pour dénoncer l’inacceptable.

Bande-annonce (VOSTFR)



Ce que j'en ai pensé : SCANDALE, comme son titre l’indique, s’intéresse à une affaire médiatique retentissante qui a mis à jour le harcèlement sexuel systématique des femmes au sein d’une célèbre chaîne de télévision américaine. Ce scandale se déploie sur plusieurs niveaux, du plus visible tel qu’il a été présenté aux informations, au plus pernicieux en montrant comment il a été possible que des types dégoûtants (pour rester poli) puissent agir de la sorte en toute impunité pendant des décennies. 

Le réalisateur Jay Roach l’indique clairement : son film est basé sur des faits réels, mais il a été volontairement dramatisé pour en faire un long-métrage et non un documentaire, sauf en ce qui concerne les images d’archives qui en disent long sur ce qu’il s’est réellement passé dans les faits. Alors accrochez-vous parce que, sous une vitrine fun et dynamique où les actrices cassent le quatrième mur pour mieux nous partager leurs pensées de façon enlevée, le fond, lui, est dramatique sur ce que le fonctionnement d’un système patriarcal honteux qui enferme les victimes dans un cercle vicieux (c’est le moins que l’on peut dire) à fait subir aux femmes. Cela donne le vertige et rend nauséeux. 

Jay Roach met efficacement en scène l’atmosphère d’une chaîne télévisée d’information avec son ébullition, ses enjeux, sa compétition et son management. Il explique le fonctionnement mis en place, introduit chaque pièce de l’échiquier et retrace les faits. Certaines scènes sont difficiles et il gère très bien les changements de ton pour leur donner toute leur intensité. 


Charles Randolph est le scénariste de cette histoire et, comme dans le film The Big Short : le Casse du siècle qu’il avait également écrit, on retrouve son découpage des événements et les imbrications qui montrent comment les éléments se sont enchaînés pour mener à la résolution connue. Il oppose également des points de vue masculins et féminins sur le sujet sans jamais laisser planer le doute sur l’intolérable.

L’impressionnant et impeccable casting féminin de SCANDALE vient renforcer l’impact de cette affaire. Les trois actrices principales sont sur le devant de la scène, mais il y a une multitude de seconds rôles très solides.
Charlize Theron interprète Megyn Kelly, une journaliste qui a réussi à atteindre un niveau de poste convoité. Elle est très crédible sur tous les aspects qui définissent Megyn, que ce soit pour nous faire ressentir l’intelligence, la poigne ou encore la détermination de sa protagoniste.



Nicole Kidman interprète avec conviction Gretchen Carlson, également journaliste, également brillante, mais dont la carrière a été impactée de plein fouet par une décision.



Margot Robbie est touchante dans son interprétation de Kayla Pospisil, une jeune femme qui veut tracer son chemin dans la société. Elles représentent trois profils différents, trois parcours pour lesquels elles ont dû travailler dur, qui sont confrontés un même traitement sexiste immonde. 



Du côté des personnages masculins, John Lithgow se distingue par son interprétation vivace de Roger Ailes. Quant à Mark Duplass, il incarne Douglas, un mari qui n’est pas effrayé par le succès de son épouse et qui la soutient dans les épreuves.



SCANDALE fait frémir tant certains moments sont choquants. Ce long-métrage remonte les faits rétrospectivement de façon à mettre en lumière différents aspects qui interloquent, soulèvent des questions et condamnent un type de pensée abject. Sa réalisation reste focalisée sur son objectif et son excellent casting sert parfaitement cette histoire.



Copyright photo @ Metropolitan FilmExport

  
#ScandaleLeFilm


Autre post du blog lié au film SCANDALE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire