mardi 6 février 2018

BLACK PANTHER


Action/Fantastique/Une introduction réussie pour ce personnage au statut particulier

Réalisé par Ryan Coogler
Avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o, Danai Gurira, Martin Freeman, Daniel Kaluuya, Letitia Wright, Winston Duke, Angela Bassett, Forest Whitaker, Andy Serkis...

Long-métrage Américain 
Durée: 02h14mn
Année de production: 2018
Distributeur: The Walt Disney Company France

Date de sortie sur les écrans américains : 16 février 2018
Date de sortie sur nos écrans : 14 février 2018


Résumé : Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…

Bande annonce (VOSTFR)



Reportage : De la page à l'écran (VOSTFR)



Reportage : Qu'il est bon d'être Roi (VOSTFR)



Extrait : Un costume à l'épreuve des balles (VOSTFR)



Ce que j'en ai penséBLACK PANTHER prouve que le mélange de traditions ancestrales et de technologies futuristes peut parfaitement fonctionner dans un même film. Le réalisateur, Ryan Coogler, respecte son sujet aussi bien sur le fond que la forme. Visuellement, il assure le show, à grand renfort d'effets spéciaux, sans pour autant surenchérir sur le nombre de scènes d'action. Il trouve ainsi un équilibre bienvenu entre spectaculaire et avancement de l'intrigue par les dialogues. 


Le ton se veut plus sérieux et sage que sur les autres films Marvel, sans pour autant être torturé. Il y a assez peu d'humour, mais il fait mouche à chaque fois. BLACK PANTHER a en commun avec ses prédécesseurs le fait que son scénario intègre des questionnements politiques globaux et un fil conducteur sur la famille. Par contre, ces deux sujets sont traités par rapport à la situation particulière du Wakanda et aux responsabilités qui incombent à celui qui le gouverne. La nation du Wakanda est d'ailleurs le personnage central de ce film, elle est au cœur de l'intrigue. 

Le casting est impressionnant. Les acteurs sont supers et participent avec leurs personnalités à rendre le Wakanda crédible. 
Chadwick Boseman apporte calme et droiture à T'Challa ce qui se reflète également dans son interprétation de Black Panther. 



Les actrices sont tout à fait remarquables dans des rôles sociétaux parfois inattendus, ce qui est rafraîchissant et participe à convaincre les spectateurs que le Wakanda est extrêmement évolué. Danai Gurira est charismatique dans le rôle d'Okoye, une guerrière très compétente qui n'a pas froid aux yeux. 


Lupita Nyong'o apporte de la douceur à Nakia, une femme qui a une vision humaniste du rôle que son pays doit jouer. 


Letitia Wright est marrante dans le rôle attachant de Shuri. Elle incarne à la fois la jeunesse et l'ingéniosité. 


Michael B. Jordan, qui interprète Erik Killmonger, sait adroitement être menaçant sans pour autant être un méchant cliché.


BLACK PANTHER est un film au ton original et à l'univers particulier dans la série des long-métrages du MCU*. Il réussit l'introduction de ce personnage en lui conférant un traitement à part dû à son statut et à ses responsabilités qui sont très différents des autres super-héros Marvel. On sent que ce protagoniste n'a pas encore livré tous ces mystères et on aura plaisir à le retrouver dans les prochains opus au côté des autres Avengers.

Note : il faut rester jusqu'au bout du générique de fin

*MCU : Marvel Cinematic Universe ou Univers cinématographique Marvel



  
#BlackPanther

Autre post du blog lié à BLACK PANTHER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire