vendredi 20 décembre 2019

I SEE YOU



Épouvante-horreur/Thriller/Policier/Drame/Un thriller efficace et bien ficelé, très divertissant

Réalisé par Adam Randall
Scénario écrit par Devon Graye
Photo de Philipp Blaubach
Musique de Will Quiney
Production : Matt Waldeck
Avec Jon Tenney, Helen Hunt, Judah Lewis, Owen Teague, Libe Barer, Gregory Alan Williams, Alison King...

Long-métrage Américain
Durée : 01h36mn
Année de production : 2019
Distributeurs : L'Atelier d'images et Program Store

Sortie en vidéo prévue au 2e semestre 2020


Résumé : sale période pour l’officier Greg Harper. Sa femme l’a trompé, son ado de fils tire la tronche, et la disparition d’un jeune garçon rappelle en loin une affaire similaire, censément bouclée il y a 15 ans. Et comme si ça ne suffisait pas, de drôles d’événements surviennent dans sa luxueuse maisonnée.

Avec iBoy (2017) et son détournement du film de super héros, Adam Randall avait intrigué les spectateurs masochistes qui ne peuvent s’empêcher de regarder les inédits Netflix. Il va sans nul doute gagner encore plus de fans avec ce thriller domestique si malin et bien troussé qu’il donne envie de le regarder une deuxième fois d’affilée, à peine le générique de fin débuté. I See You est le genre de pépite qui se savoure pleinement l’esprit vierge de toute information, sachez juste que le casting est brillamment pensé, au-delà de la surprise de retrouver Helen Hunt en dehors de sa zone de confort… (Source : PIFFF)

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : I SEE YOU a été présenté en compétition lors du PIFFF 2019 où il a remporté le PRIX DU JURY CINÉ+ FRISSON.


I SEE YOU fait partie de ces thrillers au scénario audacieux que les spectateurs aiment découvrir en festival, car il les oblige à être attentifs pour essayer de percer le mystère de l'affaire montrée à l'écran. Le scénario de Devon Graye est très travaillé avec une intrigue faite de fausses pistes et de points de vues différents. 

La réalisation d'Adam Randall fait honneur à cette histoire en la rendant claire tout en lui offrant un découpage qui permet de la faire évoluer alors qu'il dépose des indices ici et là qui permettront aux spectateurs de rassembler certaines pièces du puzzle. Les plus habitués à ce genre de film arriveront à former l'image globale avant la fin, mais quand bien même, I SEE YOU reste haletant jusqu'au bout. 

Adam Randall ouvre son film sur une impressionnante scène d'introduction qui cache sous l'apparence de la simplicité une surprenante conclusion. La dynamique installée par le réalisateur est conservée tout au long de la narration. L'ambiance angoissante est vraiment réussie, on se demande sans cesse ce qu'il va se produire dans chaque scène et pourquoi les événements s'enchaînent de cette manière. Notre pouvoir de déduction est mis à rude épreuve. On est intrigué par les événements. La photo de Philipp Blaubach permet de renforcer l'atmosphère inquiétante de ce long-métrage et la musique de Will Quiney enfonce encore un peu le clou.

Les acteurs font tous un excellent travail pour nous permettre de rentrer dans ce récit et sans arrêt nous faire douter sur les apparences.
Au centre de la trame, il y a la famille Harper. Helen Hunt interprète Jackie, une femme à la carrière brillante, épouse et mère de famille dont la vie pourrait sembler parfaite au premier abord. Jon Tenney interprète son époux, Greg, un policier qui se retrouve sur une enquête difficile. Leur fils, Connor, est interprété par Judah Lewis.

Copyright photo @ PIFFF

I SEE YOU est un thriller bien ficelé et efficace. Son atmosphère menaçante est troublante. Le questionnement permanent des éléments qui se déroulent à l'écran en font un film prenant et hautement divertissant.

  
#PIFFF2019
#ISeeYou

Aucun commentaire:

Publier un commentaire