mardi 10 septembre 2019

HAM ON RYE


Comédie dramatique/Beaucoup trop long, dommage parce qu'il y a des idées

Réalisé par Tyler Taormina
Avec Haley Bodell, Cole Devine, Lori Beth Denberg, Danny Tamberelli, Aaron Schwartz, Clayton Snyder, Dan Jablons, Audrey Boos...

Long-métrage Américain
Durée : 01h24mn
Année de production : 2019 

Date de sortie sur nos écrans : prochainement



Résumé : Tous les adolescents de la ville natale de Haley se parent de leurs plus beaux atours pour, comme il est de coutume de dire, « le plus important jour de leur vie ». Enthousiastes, ils traversent la ville en ordre dispersé, en route vers un destin inconnu. Haley, en revanche, marche d'un pas plus réticent, septique sur le bien-fondé de cette tradition éculée au rite de passage étrange qui les attend au bout du chemin. Arrivés à l'épicerie du quartier, une curieuse cérémonie va décider du sort de leur génération, amenant certains adolescents à échapper à leur banlieue et condamnant les autres à y rester...

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai penséle réalisateur Tyler Taormina est venu présenter son premier film HAM ON RYE, qui est en compétition au Festival du film américain de Deauville.  Retrouvez ce moment dans la vidéo ci-dessous :


Son long-métrage intrigue et déçoit à la fois. On note des influences dans sa façon de gérer les portraits des adolescents et dans l'ambiance quasi-fantastique dont il enveloppe sa mise en scène dans la seconde partie de son film. Au départ, il nous embarque avec ses personnages drôles, ou décalés dans leurs attitudes, en nous montrant les relations entre de jeunes ados qui semblent tous se préparer à un événement essentiel. L'opposition entre le moment fantasmé et la timidité de la réalité est appréciable. 


Source affiche/photos @ Allocine.fr

Cependant, il prend alors le parti de nous montrer les perdants du processus et là, son film commence vraiment à tirer en longueur au point qu'on finit par s'en ficher un peu. Le souci, également, est qu'il ne résout rien. 

Certes, il veut dresser le constat de la mentalité des petites villes de banlieue américaines. On peut aussi y voir une critique sociale du fait de devoir être en couple pour exister, mais si c'est là le fond du propos, il n'est pas exploité avec une dynamique qui permettrait de s'en préoccuper. Parce qu'il sait instaurer une ambiance particulière dans son long-métrage, on en attend plus par rapport à ce qu'il nous apporte au final, au moins un peu d'élan.

HAM ON RYE est un signe que ce réalisateur pourrait bien nous raconter de belles histoires dans le futur, espérons juste qu'il le fera avec une meilleure maîtrise du rythme et une narration plus aboutie.

#HamOnRye

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire