mercredi 26 août 2020

LES NOUVEAUX MUTANTS


Épouvante-horreur/Thriller/Fantastique/Science-fiction/Sympa mais pas sans défauts

Réalisé par Josh Boone
Avec Maisie Williams, Anya Taylor-Joy, Charlie Heaton, Henry Zaga, Blu Hunt, Alice Braga, Happy Anderson, Thomas Kee...

Long-métrage Américain
Titre original : The New Mutants
Durée : 01h35mn
Année de production : 2020
Distributeur : Twentieth Century Studios France 

Interdit aux moins de 12 ans

Date de sortie sur nos écrans : 26 août 2020


Résumé : Rahne Sinclair, Illyana Rasputin, Sam Guthrie et Roberto da Costa sont quatre jeunes mutants retenus dans un hôpital isolé pour suivi psychiatrique. Le Dr Cecilia Reyes, qui estime ces adolescents dangereux pour eux-mêmes comme pour la société, les surveille attentivement et s'efforce de leur apprendre à maîtriser leurs pouvoirs.

Lorsqu’une nouvelle venue, Danielle Moonstar, rejoint à son tour l'établissement, d’étranges événements font leur apparition. Les jeunes mutants sont frappés d'hallucinations et de flashbacks, et leurs nouvelles capacités - ainsi que leur amitié – sont violemment mises à l'épreuve dans une lutte effrénée pour leur survie.

Bande-annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : la bonne idée de ce film est de sortir des sentiers tracés par les X-Men pour proposer un contexte particulier, et plutôt sombre, afin de nous compter l'histoire de ces jeunes mutants. Cependant, le réalisateur Josh Boone utilise trop d'ellipses, notamment dans la première moitié de son long-métrage et empêche ainsi l'intensité du propos de s'installer. Il réussit malgré tout à nous proposer des protagonistes adolescents, au passé douloureux, qui sont attachants et à mettre en place une dynamique de groupe qui fonctionne. 

Le scénario, qui s'inspire du roman graphique éponyme écrit par Chris Claremont et illustré par Bob McLeod, a été co-rédigé par Josh Boone et Knate Lee. Sans exclure quelques clichés, il réussit à offrir un angle nouveau sur la façon dont on apprend les souffrances vécues par les personnages. Il brouille aussi assez habilement les pistes par rapport à l'univers des X-Men en y faisant référence sans tomber dans l'évidence. Il y a des clins d’œil à d'autres univers fantastiques qui font sourire. Certains moments sonnent comme des redondances, alors que certaines pistes auraient pu être plus explorées. 

Le réalisateur utilise les effets spéciaux à bon escient, sans excès, ce qui permet à l'atmosphère intimiste d'être plus présente. Il y a une volonté d'insuffler des éléments d'épouvantes qui trouvent bien leur place dans le récit, sans faire exagérément peur. Dans la dernière partie, la narration s'améliore nettement. Les scènes spectaculaires sont convaincantes et prennent une ampleur inattendue.

Les acteurs interprétants les jeunes mutants permettent à chaque personnalité et particularité des protagonistes de s'affirmer. Maisie Williams interprète la gentille Rahne, Anya Taylor-Joy interprète la badass Illyana, Charlie Heaton interprète le sensible Sam, Henry Zaga interprète l'amusant et sûr de lui Roberto et Blu Hunt interprète la discrète Dani. Il est plus difficile à Alice Braga d'apporter un plus à son rôle du Docteur Reyes qui est monolithique.





Copyright photos @ Twentieth Century Studios et Marvel Entertainment 

LES NOUVEAUX MUTANTS ne s'appréhende pas comme un film de super-héros classique, il trouve une certaine force dans cette spécificité, mais il n'est pas sans défauts. On a plaisir à le découvrir à la fois pour ces jeunes acteurs, pour son atmosphère inhabituelle par rapport au genre super-héroïque et pour sa façon originale d'aborder le passé des protagonistes. 





  
#LesNouveauxMutants


Autre post du blog lié au film LES NOUVEAUX MUTANTS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.