lundi 15 avril 2019

NE COUPEZ PAS !


Horreur/Comédie /Une pépite dans son genre !

Réalisé par Shinichiro Ueda 
Avec Takayuki Hamatsu, Yuzuki Akiyama, Harumi Shuhama... 

Long-métrage Japonais 
Titre original : Kamera o tomeru na! 
Titre anglais : One cut for the dead
Durée: 01h30mn 
Année de production: 2017
Distributeur : Les Films de Tokyo

Date de sortie sur nos écrans : 24 avril 2019

Programmé à l'origine pour 2 petites salles à Tokyo, le film Ne coupez pas ! est devenu en quelques semaines le plus gros succès de l'histoire du cinéma indépendant au Japon avec plus de 300 salles qui continuent d'afficher complet. (Source Les Films de Tokyo)


Résumé : Une équipe de film se rend dans un entrepôt abandonné de la seconde guerre mondiale pour y tourner un film de zombie à petit budget. Tout dégénère lorsqu’ils croisent la route de vrais zombies. Débutant par un plan séquence de 37 minutes, Ne coupez pas ! s’impose comme la meilleure comédie zombie depuis Shaun of the Dead. Tourné pour une bouchée de pain, le film est devenu un véritable phénomène du box-office japonais avec 1.66 millions de spectateurs à ce jour. 

Bande annonce (VOSTFR) 


Ce que j’en ai pensé : j'ai eu la chance de découvrir NE COUPEZ PAS  ! lors de la cérémonie d’ouverture de Kinotayo, le Festival du Cinéma Japonais Contemporain (ce que j'avais déjà partagé ici). J'ai su immédiatement qu'il serait la pépite de cette 13ème édition. Le fait qu'il sorte en salle grâce au distributeur Les Films de Tokyo est une excellente nouvelle. Avec ce film, iI faut ne s’attendre à rien et laisser le réalisateur vous surprendre et vous faire rire.

À savoir que c’est le premier long-métrage de Shinichiro Ueda et qu’il avait un budget microscopique. C’est impressionnant, car il n’a cherché ni la facilité que l’on pourrait associer à la comédie horrifique, ni le compromis sur le principe qu’il établit dans son film. Il est pour le moins inventif et jusqu’au-boutiste (il en rajoute même une couche pendant le générique de fin). Il est très difficile de vous parler de NE COUPEZ PAS ! sans spoiler, ce qui serait un sacrilège ! C’est un long-métrage qui réserve beaucoup plus de surprises qu’il ne laisse le sous-entendre dans son premier long plan-séquence, ainsi que dans sa seconde partie qui a tendance à lorgner du côté de la telenovela (et c'est assumé). Il faut avoir confiance et laisser l’idée du scénario faire son chemin. 



Copyright photos © Kinotayo 

Au final, pour avoir testé dans une salle où des gens ne disaient strictement rien pendant la première partie, a priori décontenancés par ce qu’ils voyaient et inquiets que toute la substantifique moelle du film ne tienne qu’à cela, on peut dire que les rires se sont mis à fuser nombreux et forts dans le dernier tiers. On nous avait expliqué avant la projection qu’au Japon, ils avaient prévus 5 000 spectateurs et que finalement ils ont dû faire face à une affluence de 2 millions de curieux poussés par un excellent bouche-à-oreille. Non seulement, c’est une découverte bourrée d’idées, mais les acteurs – qui ont travaillé gracieusement sur ce projet – sont supers ! 

NE COUPEZ PAS ! est à l’image de son titre, qui résonne sur plein de niveaux une fois qu’on a vu le film, il est habile, malin, étonnant, drôle (vraiment drôle) et si vous ne vous êtes jamais laissé(s) tenter par une comédie horrifique auparavant, c’est avec celle-ci qu’il faut impérativement débuter. 

NOTES DE PRODUCTION
(À ne lire/regarder qu'après avoir vu le film pour éviter les spoilers !)

SHINICHIRO UEDA

Interview du réalisateur, Tokyo novembre 2018
VO japonaise / sous-titres français

“Avec mes amis, on regardait des films puis on filmait, puis on regardait à nouveau des films et on filmait encore. C'est comme ça que j'ai appris.” 

“Les films de zombies sont un peu le symbole des tournages amusants.” 

“Le budget de production était très limité ; donc, les acteurs ont aussi participé au film comme assistants, pour verser du sang, passer une tête... C'était une façon de perfectionner leur rôle.” 

“Nous n'avions que 8 jours de tournage au total et je pensais que nous allions réussir à tourner le plan-séquence de 37 minutes en une journée. Cela nous a pris deux jours, et nous n'aurions pas pu en prendre un de plus.”


Source et copyright des textes des notes de production @ Les Films de Tokyo

 
#NeCoupezPas

Autre post du blog lié au film NE COUPEZ PAS !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire