vendredi 11 octobre 2013

Back to the future





Fantastique/Action/Aventure/Sympathique divertissement pour les adolescents

Réalisé par Harald Zwart
Avec Lily Collins, Jamie Campbell Bower, Robert Sheehan, Kevin Zegers, Lena Headey, Kevin Durand, Aidan Turner, Jemima West, Godfrey Gao, CCH Pounder, Jared Harris, Jonathan Rhys Meyers...

Long-métrage Américain/Allemand
Durée : 2h10m
Année de production : 2013
Distributeur : UGC Distribution 
Titre original : The Mortal Instruments: City of Bones 
Page Facebook 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 

Date de sortie sur les écrans U.S. : 21 août 2013
Date de sortie sur les écrans allemands : 29 août 2013
Date de sortie sur nos écrans : 16 octobre 2013


Résumé : New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j’en ai pensé : ‘The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres’ est basé sur le livre éponyme de Cassandra Clare. Il s’agit d’un film pour adolescents et dans le genre, je l’ai trouvé assez sympathique. Harald Zwart, le réalisateur, a fait un réel effort pour créer un univers bien particulier, basé sur une imagerie gothique et steampunk, quand le monde des Mundanes (les Terrestres) rencontre celui des Downworlders (les Créatures Obscures) et des Shadowhunters (les Chasseurs d'Ombres). Il met également bien en avant New York et son ambiance particulière. J’ai beaucoup aimé la maison de Clary et de sa mère au début du film. 

Les effets spéciaux assurent le spectacle et il y a de bonnes idées de mises en scènes. 

Les acteurs sont sympathiques et j’ai trouvé que Lilly Collins qui interprète Clary Fray, le personnage principal, correspond très bien à l’image du personnage qu’on se fait en parcourant un peu le livre.


Il y a un point que j’ai particulièrement apprécié parce qu’il m’a bien fait rire, ce sont les nombreuses références aux films et séries fantastiques. Elles ont des sources très différentes : dialogues, objets utilisés ou encore monstres mis en scène… C’est amusant d’essayer de les repérer.

Par contre, le film est assez inégal notamment à cause des relations entre les personnages. Ce n’est pas le plus réussi. Elles ne sont pas toujours bien amenées et les échanges sonnent faux par moment. On sent comme un décalage entre le soin visuel apporté aux décors et à la mise en scène par rapport au manque d’épaisseur des interactions entre les protagonistes. Il est dommage que ce soit trop léger, en tout cas pour un public adulte. Par contre, je suis sûre que les adolescentes accrocheront à la partie romance du scénario.
Il aurait été aussi pas mal d'exploiter plus avant le principe des runes qui est intéressant. Elles ne sont que très périphériques à l'histoire dans le film.

A mon avis, ‘The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres’ correspond assez bien à ce que son public cible va en attendre. C'est un divertissement avec des personnages qui doivent faire face à des situations inattendues et particulières dans un monde imaginaire et magique, rempli de monstres et de démons, répondant à une logique qui lui est propre.




Notes de production
(A ne lire qu'après avoir vu le film pour éviter les spoilers!)

En 2007, le premier tome de la série de romans d'aventures fantastiques The Mortal Instruments – 1. La Cité des ténèbres (Pocket Jeunesse, 2012, précédemment paru sous le titre La Cité des Ténèbres – La coupe mortelle), signé Cassandra Clare, nous permet de faire connaissance avec Clary Fray, une adolescente de 15 ans qui découvre sa vraie nature de guerrière. Dans l’univers imaginé par la romancière, la jeune fille se retrouve confrontée à des sorciers, des vampires, des loups-garous, des démons et de mystérieux Chasseurs d'Ombres, mi-anges, mi-humains, qui protègent en secret l'Humanité contre le Mal.

Les différents volets de la série ont été traduits en 36 langues avec plus de 22 millions d'exemplaires imprimés dans le monde. Véritable épopée couvrant plusieurs époques et se déroulant sur plusieurs continents, la série est suivie par des légions de fans dévoués avec lesquels Cassandra Clare est en constante relation via les réseaux sociaux.

La scénariste Jessica Postigo Paquette a été chargée de rédiger l'adaptation des trois premiers tomes de ce qui a déjà été conçu comme une potentielle franchise. "Quand j'ai lu The Mortal Instruments, je suis tombée amoureuse de Clary Fray", déclare la scénariste. "Elle est l'antithèse de la demoiselle en détresse. Elle est plongée dans un monde parallèle dont personne n'aurait pu imaginer l'existence et elle gère la situation avec beaucoup de bravoure."
"J'apprécie aussi le réalisme du cadre urbain dans lequel l'action se déroule", ajoute-telle.
"Clary vit à Brooklyn et sa vie n'a rien d'un conte de fées. On a toujours envie d'en apprendre d'avantage sur les personnages."

Pour la scénariste, sa responsabilité première était de rester fidèle à l'auteure et aux fans des livres. "Il était très important pour moi de protéger le bébé de Cassandra", confie-t-elle. "C'est ainsi que je voyais les choses. J'ai tellement de respect pour le monde qu'elle a créé. Cette série de livres est très différente des autres romans fantastiques qu'il m'a été donné de lire."
Elle a donc demandé conseil à la romancière tout au long de son travail d'adaptation.
"Cassandra a été partie prenante de ce processus. Nous avons souvent fait appel à elle", avoue-t-elle.
Cassandra Clare a également aidé la production à mieux comprendre ses lecteurs. "Les fans ont manifesté beaucoup de soutien", déclare le producteur Don Carmody. "Je sais que l'implication de Cassandra y a largement contribué. Personne ne connaît mieux cette histoire qu'elle. Son aide a été essentielle pour le choix des acteurs et pour notre communication avec les fans."

L'élaboration du scénario étant lancée, il restait à trouver le candidat idéal pour réaliser cette adaptation. "Nous avions un profil très précis en tête : un réalisateur rompu au genre, qui maîtriserait les éléments fantastiques du livre et les effets spéciaux et qui saurait créer un univers original."

Harald Zwart venait de réaliser le remake de KARATÉ KID (2010) avec Jaden Smith dans le rôle titre. Quand il rencontra les producteurs, ceux-ci comprirent qu'ils tenaient leur homme : il envisageait l'adaptation non pas à partir du genre dans lequel elle s'inscrivait, mais d’abord à partir des personnages. Le producteur Robert Kulzer déclare: "Harald était tombé amoureux des personnages et de l'univers de la série. Il souhaitait les recréer à l'identique. Il avait avec lui un classeur rempli de brouillons et de planches qu'il avait réunis. Il avait imaginé les personnages, les décors, la palette chromatique et même la musique, dans les moindres détails."

LEXIQUE

THE MORTAL INSTRUMENTS : LA CITÉ DES TÉNÈBRES se déroule dans un monde magique. Les mortels habitent la Terre sans avoir connaissance d'un univers parallèle et obscur. Des Chasseurs d'Ombres, mi-anges, mi-humains, maintiennent la paix et protègent les humains contre les actions néfastes des Créatures Obscures et des démons.
Dans le vocabulaire des Chasseurs d’Ombres, les humains sont désignés par le mot « Terrestre ».
Les runes Imprimées dans leur peau à l'aide d'une stèle, les runes sont utilisées par les Chasseurs d'Ombres pour lutter contre les démons. Chaque rune est une Marque qui doit être douloureusement gravée dans la peau. Certaines sont indélébiles, mais la plupart disparaissent une fois qu'elles ont été utilisées.
Les runes procurent d'immenses pouvoirs et sans elles, les Chasseurs d'Ombres deviennent vulnérables. Chaque Marque a une utilisation et un but précis. Leur emplacement sur le corps est également important : plus elles sont proches du cœur du Chasseur d'Ombres, plus elles sont efficaces. La rune parabatai unit deux Chasseurs d'Ombres et permet à chacun d'utiliser les pouvoirs de l'autre. La rune mendelin est celle de l'invisibilité et peut servir à dissimuler des êtres ou des objets du regard des Terrestres. D'autres runes plus simples se passent d'explication, comme celles du feu ou de l'acide.

Les Créatures Obscures
Connues sous plusieurs noms, les Créatures Obscures sont des êtres mi-humains, midémons, et se divisent en plusieurs factions, dont les sorciers, les loups-garous et les vampires.

Les Chasseurs d'Ombres
Parfois appelés Nephilim, les origines des Chasseurs d'Ombres remontent à des temps très anciens. Il y a plus d'un millénaire, des invasions démoniaques ont failli causer l'extinction de la race humaine. Pour la sauver, un sorcier a invoqué l'aide de l'ange Raziel. Celui-ci a mélangé un peu de son sang au sang d'un humain dans ce qui a ensuite été baptisé la Coupe Mortelle. Ceux qui ont bu le sang de cette coupe sont devenus les premiers Chasseurs d'Ombres. La mission des Chasseurs d'Ombres était et sera toujours de protéger le monde des mortels contre les démons et les Créatures Obscures. Les Chasseurs d'Ombres sont gouvernés par l'Enclave et Idris est leur terre d'origine.

Les Terrestres
Les Terrestres sont de simples mortels. Ils ne font pas partie du Monde Obscur et ne sont pas à même de voir les créatures de cette autre dimension. Les Terrestres voient les démons sous la forme de créatures ordinaires, comme un chien ou même un autre humain. Des sortilèges peuvent être jetés sur des objets ou des bâtiments pour les dérober à la vue des Terrestres, comme l'Institut des Chasseurs d'Ombres à New York.
S'il se fait mordre par un vampire ou un loup-garou, un Terrestre peut se transformer en Créature Obscure.

Les vampires
Également appelés Enfants de la Nuit, les vampires sont des Créatures Obscures. Comme dans les mythes et les légendes, les vampires se nourrissent de sang, mais seuls les mauvais vampires consomment du sang humain. Comme les loups-garous, du sang de démon ne coule pas dans les veines des vampires mais ils sont contaminés par un mal démoniaque. Les vampires sont capables d'hypnotiser les mortels et utilisent ce pouvoir pour contrôler ou capturer leurs proies. S'ils sont mordus par un vampire, les Terrestres peuvent contracter leur mal démoniaque et être, par conséquent, transformés en vampire.

Les sorciers
Les sorciers sont les seules Créatures Obscures qui ont le pouvoir de jeter des sorts et du sang de démon coule dans leurs veines car ils sont les descendants directs des humains et des démons. À cause de leur caractère hybride, les sorciers ne peuvent pas procréer. La plupart d'entre eux possèdent une difformité physique ou "marque du démon" telle que des pieds de bouc, des yeux de chat ou une queue de lézard.

Les loups-garous
Les loups-garous, parfois appelés Enfants de la Lune ou Lycanthropes, sont des Créatures Obscures qui se transforment en loup. Comme les vampires, ils naissent humains mais sont contaminés par un mal démoniaque. Les loups-garous ont la force et les capacités d'un loup, qu'ils soient sous leur forme humaine ou sous celle de loup. Si un Terrestre est mordu par un loup-garou, il peut en devenir un à son tour.

L'Enclave
L'Enclave est le corps dirigeant des Chasseurs d'Ombres. Elle lance parfois des malédictions pour punir ceux qui ont bafoué la Loi. L'Enclave se réunit à Alicante, la capitale d'Idris. Tous les quinze ans, l'organe électeur de l'Enclave, appelé le Conseil, signe les Accords, sorte de traité de paix édité pour mettre fin à la guerre entre les Créatures Obscures et les Chasseurs d'Ombres. Ces Accords autorisent les Créatures Obscures à vivre suivant la Loi de l'Enclave et à bénéficier à ce titre de la protection des Chasseurs d'Ombres contre les démons et les autres Créatures Obscures.

L'Institut de New York
L'Institut de New York est un sanctuaire pour les Chasseurs d'Ombres. Il se situe dans une vieille cathédrale abandonnée de Manhattan mais un charme le rend invisible aux humains. Il existe plusieurs Instituts dispersés autour du globe qui servent de refuges aux Chasseurs d'Ombres quand ceux-ci sont loin d'Idris, leur terre ancestrale.

La meute de New York
La meute de New York est une bande de loups-garous vivant dans le quartier de Chinatown à Manhattan.

Le Cercle
Le Cercle, d'abord connu sous l'appellation de Cercle de Raziel, du nom de l'ange qui a donné naissance à la race des Chasseurs d'Ombres, est un groupe de jeunes Chasseurs d'Ombres, fondé et dirigé par Valentin Morgenstern, avec pour mission d'éradiquer les Créatures Obscures pour purifier le monde et protéger les leurs. La plupart des premiers membres du Cercle ont quitté Valentin quand ses directives sont devenues trop extrêmes.

Les Frères Silencieux
Les Frères Silencieux sont avant tout archivistes. Mais ce n'est pas leur seule activité. Ils peuvent lire dans les pensées (et) figurent parmi les chasseurs de démons les plus redoutés. Ils se déplacent dans l'obscurité et ne parlent jamais. En revanche, ils peuvent ouvrir le cerveau d'un homme comme une noix* avec de bonnes ou de mauvaises intentions.










Autre post du blog lié à 'TMI : La Cité des Ténèbres' : http://minu.me/avs4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire