lundi 24 juin 2019

TOY STORY 4


Animation/Famille/Aventure/Une suite réussie pleine d'humour et d'émotions

Réalisé par Josh Cooley
Avec les voix, en version originale, de Tom Hanks, Tim Allen, Tony Hale, Ally Maki, Wallace Shawn, Keanu Reeves, Joan Cusack, Laurie Metcalf, Bonnie Hunt...
Avec les voix, en version française, de Jean-Philippe Puymartin, Richard Darbois, Pierre Niney, Ariane Aggiage, Marc Arnaud, Barbara Tissier, Audrey Fleurot, Angèle, Jamel Debbouze, Franck Gastambide, Serge Biavan...

Long-métrage Américain
Durée: 01h40mn
Année de production: 2019
Distributeur: The Walt Disney Company France

Date de sortie sur les écrans américains : 21 juin 2019
Date de sortie sur nos écrans : 26 juin 2019


Résumé : Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

Bande annonce (VF)



Angèle, Audrey Fleurot, Jamel Debbouze, Franck Gastambide et Pierre Niney parlent de leur expérience de doublage de TOY STORY 4 à travers une série de vidéos.

Angèle parle de Gabby Gabby (VF)



Audrey Fleurot parle de la Bergère (VF)



Franck Gastambide et Jamel Debbouze parlent de Ducky et Bunny (VF)



Pierre Niney parle de Fourchette (VF)



Quand Buzz L'éclair piège les visiteurs de Disneyland Paris !

Pour fêter la sortie au cinéma le 26 juin de TOY STORY 4, Richard Darbois – la voix française de Buzz L’éclair – a interpellé les visiteurs de Disneyland Paris

depuis la statue du célèbre ranger de l’espace qui orne l’entrée de Toy Story Playland au parc Walt Disney Studios. 

Les visiteurs de tous les âges qui la prenaient en photo ont eu la surprise de s’entendre poser des questions très personnalisées, avec la voix ô combien chaleureuse et reconnaissable du personnage ! 

De vrais beaux moments d’échange, d’émotion et de complicité qui montrent à quel point Buzz L’éclair a conquis le cœur du public, que ce soit vers l’infini ou même au-delà…


Ce que j'en ai pensé : avec TOY STORY 4, le réalisateur Josh Cooley nous propose une suite mignonne, maline et divertissante. Il replace l'évolution de Woody dans le contexte du jouet prenant soin de l'enfant tout en ouvrant le sujet sur la paternité, l'existence, la signification du rôle affectif, l'amitié bien sûr, ainsi que la maturité et les choix qu'il faut faire dans la vie pour passer à une autre étape. La narration lie les événements à un engrenage de difficultés qui s'amoncellent et que les personnages doivent surmonter tout en ajoutant une notion de limite de temps. Ce sont donc de nombreuses épreuves que nos héros doivent affronter tout en parcourant leur chemin affectif. 

L'humour et l'émotion sont habilement mixés, les deux fonctionnant et s'entremêlant à la perfection. De nouveaux protagonistes font leur apparition. Il y a notamment l'adorable Fourchette qui est une autre proposition dans l'univers des jouets et qui permet de soulever des thèmes inattendus. 


Le changement est le fil rouge de l'histoire qui met en exergue les ressentis. Passer d'un contexte familier à une vie inconnue demande du courage, un accompagnement et de la réflexion sur ce vers quoi on tend à devenir ou à expérimenter. Le réalisateur insère un peu d'angoisse avec des mises en scène inquiétantes autour de jouets du passé qui cherchent un futur. Cet opus de Toy Story explore donc des thématiques plus adultes. Il trouve le parfait équilibre pour amuser et intriguer les enfants, tout en parlant directement aux adultes. 

La version française est très agréable, grâce au travail des acteurs qui ont des tonalités reconnaissables et insufflent une personnalité marquée aux personnages. Jean-Philippe Puymartin prête sa voix à l'attachant Woody, Richard Darbois à l'intrépide Buzz l'Eclair, Pierre Niney au trop chou Fourchette, Marc Arnaud à inénarrable Duke Caboom, Audrey Fleurot à La bergère, aventureuse et décidée, Angèle à l'inquiétante Gabby Gabby et pour finir Jamel Debbouze et Franck Gastambide au duo follement drôle de Ducky et Bunny. Et les chansons revues par Charlélie Couture apportent un petit charme supplémentaire.






Copyright photos @ The Walt Disney Company France

TOY STORY 4 est une réussite tant par son scénario adroitement rythmé, que par sa superbe et magnifique animation. On a un plaisir non feint à retrouver les personnages déjà célèbres et un bonheur d'enfant à découvrir les nouveaux arrivants qui trouvent tout de suite un chemin vers notre cœur. Ces jouets nous donnent de jolies leçons de vie et on est ravi qu'ils le fassent avec ce bel enthousiasme. Il faut rester jusqu'au bout du générique de fin pour profiter d'un petit clin d'œil très marrant qui résonne par rapport à un élément du long-métrage.


Copyright affiches @ The Walt Disney Company France

L'AVANT-PREMIÈRE

Le 22 juin 2019, TOY STORY 4 a été projeté en avant-première au Parc Walt Disney Studio à Marne-La-Vallée. Jamel Debbouze, Franck Gastambide, Audrey Fleurot, Pierre Niney et le chanteur Charlélie Couture ont eu la gentillesse de venir nous faire une introduction. Retrouvez-les dans les vidéos ci-dessous :






Copyright photos @ Epixod

NOTES 

Sorti le 22 novembre 1995, TOY STORY a été le premier long métrage entièrement animé par ordinateur de l’histoire. Le film a été le plus gros succès de l’année et a été nommé à trois Oscars et deux Golden Globes.

TOY STORY 2 a été le premier film entièrement créé, masterisé et projeté en numérique. C’est aussi la première suite de l’histoire du cinéma d’animation à avoir rapporté plus que le film original : il a battu des records au box-office lors de son premier week-end d’exploitation aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Japon, et a été le plus gros succès pour un film d’animation en 1999. TOY STORY 2 a remporté le Golden Globe du meilleur film dans la catégorie comédie ou film musical. Il a obtenu le Grammy de la meilleure chanson écrite pour un film, un téléfilm ou tout autre média visuel (Randy Newman, « When She Loved Me »)

Sorti en 2010, TOY STORY 3 a reçu l’Oscar du meilleur film d’animation et celui de la meilleure chanson originale (Randy Newman, « We Belong Together »). Le film a aussi remporté le Golden Globe et le BAFTA Award du meilleur film d’animation. C’était le deuxième film Pixar à être nommé à l’Oscar du meilleur film. C’est aussi le deuxième plus gros succès de l’histoire de Pixar après LES INDESTRUCTIBLES 2.

Le court métrage « Premier rendez-vous ? » a été réalisé en 2015 par Josh Cooley et produit par Mark Nielsen.

Source et copyright des textes des notes @ The Walt Disney Company France

  
#ToyStory4

Autre post du blog lié au film TOY STORY 4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire