vendredi 28 juin 2019

SPIDER-MAN: FAR FROM HOME


Action/Un sympathique divertissement, un blockbuster d'été qui assure le spectacle

Réalisé par Jon Watts 
Avec Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Zendaya, Samuel L. Jackson, Jon Favreau, Marisa Tomei, Cobie Smulders, Jacob Batalon, Angourie Rice, Tony Revolori... 

Long-métrage Américain
Durée: 02h10mn
Année de production: 2019
Distributeur: Sony Pictures Releasing France

Date de sortie sur les écrans américains : 2 juillet 2019
Date de sortie sur nos écrans : 3 juillet 2019 


Résumé : L'araignée sympa du quartier décide de rejoindre ses meilleurs amis Ned, MJ, et le reste de la bande pour des vacances en Europe. Cependant, le projet de Peter de laisser son costume de super-héros derrière lui pendant quelques semaines est rapidement compromis quand il accepte à contrecoeur d'aider Nick Fury à découvrir le mystère de plusieurs attaques de créatures, qui ravagent le continent !

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai penséSPIDER-MAN: FAR FROM HOME se positionne directement après les événements d'AVENGERS: ENDGAME. Le réalisateur Jon Watts nous rappelle habilement le contexte tout en embrassant le genre du film pour adolescent avec un bel enthousiasme. L'humour et la légèreté prennent d'abord le contrôle de cette aventure. L'intrigue se construit peu à peu au cours d'une traversée Européenne. Le réalisateur choisit des lieux touristiques très connus et nous plonge dans une ambiance estivale sympathique. 

Au fur et à mesure que l'aspect 'super-héros' se met en place, deux arcs narratifs se détachent. Le réalisateur aurait gagné en rythme en diminuant le nombre de scènes liées aux ados. Une redondance dans les échanges s'installe qui fait tourner en rond une affaire dont on devine déjà facilement la fin. De ce fait, il y a des longueurs qui se font sentir ici et là. 

Toute la partie héroïque est maîtrisée. Elle assure le divertissement spectaculaire avec des effets spéciaux en nombre et convaincants. De plus, elle entrelace des thématiques modernes sous forme de critiques sociétale et politique qui se basent sur des tendances actuelles. Il y a également une vision du poids de l'héritage et de la pression des responsabilités. Tous ces sujets donnent un impact plus intéressant aux scènes d'action.




On retrouve Tom Holland dans le rôle de Peter Parker / Spider-Man. Cet acteur assure tant physiquement que sur les aspects émotionnels, représentant avec crédibilité les doutes et les émois de l'adolescence.



Jake Gyllenhaal interprète Quentin Beck / Mysterio. L'acteur est très bon pour convaincre sur les différents aspects de ce rôle. On regrette un peu de ne pas le connaître de façon plus approfondie.




Zendaya revient dans le rôle de MJ. Elle apporte une personnalité singulière à ce personnage, ce qui est bien. Par contre, elle semble limitée par rapport à l'intérêt de son rôle qui s'avère assez répétitif, ce qui est dommage.




Samuel L. Jackson s'amuse toujours autant en interprétant le super boss Nick Fury. Plaisir qu'il partage avec Cobie Smulders qui interprète son acolyte Maria Hill.




Jon Favreau apporte toujours ce qu'il faut de sagesse et de douceur teintée d'humour à son Happy Hogan.


Copyright photos @ Sony Pictures Releasing France

Marisa Tomei joue de son charme décalé avec Tante May.


SPIDER-MAN: FAR FROM HOME s'inscrit dans la lignée des blockbusters d'été qui amusent les spectateurs autant qu'ils les divertissent avec des effets visuels emballant. Il lui manque un petit plus pour en faire un film de super-héros qui sorte vraiment de l'ordinaire, mais il se situe dans la bonne moyenne des longs-métrages du même genre. Il faut rester jusqu'au bout du générique de fin pour profiter des deux scènes additionnelles très cools. La toile continue à être tissée et on est content de s'y laisser prendre.







Copyright affiches @ Sony Pictures Releasing France

  
#SpiderManFarFromHome

Autre post du blog lié au film SPIDER-MAN: FAR FROM HOME

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire