mercredi 24 avril 2019

AVENGERS: ENDGAME


Action/Fantastique/Une belle conclusion qui réussit à mener de front l'intime et l'épique

Réalisé par  Joe Russo et Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Chris Evans, Chris Hemsworth, Chris Pratt, Elizabeth Olsen, Evangeline Lilly, Karen Gillan, Ty Simpkins, Anthony Mackie, Dave Bautista, Brie Larson, Chadwick Boseman, Sebastian Stan, Katherine Langford, Jon Favreau, Jeremy Renner, Paul Rudd, Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Josh Brolin...

Long-métrage Américain
Durée: 03h01mn
Année de production: 2019
Distributeur: The Walt Disney Company France

Date de sortie sur les écrans américains : 26 avril 2019
Date de sortie sur nos écrans : 24 avril 2019


Résumé : Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conslusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

Bande annonce (VOSTFR)



Reportage : C'est le grand bouquet final (VOSTFR)



Reportage : Le combat est perdu (VOSTFR)



Extrait - Le plan d'attaque (VOSTFR)



Ce que j'en ai pensé : avec AVENGERS: ENDGAME, les réalisateurs Anthony et Joe Russo referment le cycle du Marvel Cinematic Universe commencé avec IRON MAN en 2008. Il aura duré un peu plus d'une décennie et c'est un hommage aux personnages et aux fans qui ont suivi leurs aventures que les réalisateurs mettent ici en scène. Les références aux films précédents sont nombreuses et si vous ne les avez pas vu, vous passerez en partie à côté de ce qu'ils cherchent à transmettre. 

L'émotion est au rendez-vous. Elle prend d'ailleurs le pas sur l'humour, qui se fraye tout de même un sillon de part et d'autre de cette intrigue, mais elle place définitivement ce long-métrage sur le chemin de la maturité. 

La façon dont les événements s'enchaînent permet aux réalisateurs de respecter la personnalité des héros en fonction de leur chemin parcouru. Ils ont chacun des moments qui les mette en valeur. Il est d'ailleurs impressionnant de voir que les réalisateurs ne sont pas tombés dans la surenchère d'action à tout prix pour ce dernier volet. Ils posent le contexte et réussissent à imbriquer tous les personnages dans une histoire qui les laisse respirer et qui leur donne le temps d'exister, ce qui n'est pas du tout contradictoire avec l'action menée par Thanos à la fin d'AVENGERS: INFINITY WAR. Il y a d'ailleurs des confrontations d'idées et des question qui sont posées à ce propos dans ce long-métrage. Il y a aussi des messages sociétaux et politiques. 

La thématique de la famille est comme d'habitude au centre des grandes lignes narratives. Elle se décline en fonction des protagonistes (classique, choisie, dysfonctionnelle, recomposée...), mais elle est le fil conducteur. La mise en scène est très fluide, on comprend le déroulement et l'action est toujours claire. Les réalisateurs ont une grande maîtrise des effets spéciaux et de ce qu'ils souhaitent faire avec. Ils nous offrent quelques beaux moments épiques qui s'inscrivent dans une photographie spectaculaire et enthousiasmante. 

L'aspect principal du caractère des super-héros mis en valeur ici est qu'ils n'abandonnent pas. Malgré les épreuves, ils trouvent toujours le moyen de revenir à la charge, même s'ils divergent dans la façon de gérer leur vécu. En tout cas, on a toujours autant le plaisir de retrouver ces super-héros qui nous ont fait partager tant d'aventures et de rebondissements pendant toutes ces années. Tous les acteurs sont toujours aussi impeccables pour rendre leurs personnages attachants. Robert Downey Jr. sait encore une fois rendre indomptables l'ironie et le génie de Tony Stark et Chris Evans offre toujours droiture et assurance rassurante à son Captain America. Depuis Civil War, ces deux personnages continuent de mener le groupe vers cette apothéose.


Copyright photos @ Marvel Studios & Walt Disney Studios Motion Pictures France

AVENGERS: ENDGAME réussit à mener des histoires intimes et un esprit de combat dans un même élan, en laissant l'histoire respirer mais sans oublier de nous proposer de grands moments intenses et peuplés d'action. Bien que placé sous le signe de l'émotion, il n'en propose pas moins une ouverture vers l'avenir en nous donnant des indices ici et là. Quant au caméo du regretté Stan Lee et à la petite scène post-générique traditionnelle, vous verrez bien si vous y aurez droit en allant voir ce film au cinéma.

  
#AvengersEndGame

Autre post du blog lié au film AVENGERS: END GAME

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire