mardi 4 décembre 2018

PIFFF 2018


Du 4 au 9 décembre 2018
Au cinéma Max Linder Panorama

Le Paris International Fantastic Film Festival débute aujourd'hui pour sa 8ème édition. Il se déroulera toujours au cinéma Max Linder Panorama. Entre un lieu accessible et accueillant, une organisation top, des introductions de films intéressantes et une ambiance super sympa, le PIFFF est un festival de genre attachant auquel il ne faut pas hésiter à se rendre.



Films en compétition et hors compétition, séances cultes et interdite, le PIFFF ne propose pas moins de 24 films. Sa programmation variée inclut de belles surprises et des avants-premières. Vous pourrez y découvrir entres autres (source PIFFF) : 

Assassination Nation (Film d'ouverture)
de Sam Levinson (États-Unis, 2018)
Durée : 1h50
Distributeur : Apollo Films


La chasse aux sorcières des années 2000 est ouverte. Une trash comédie hargneuse, mix électrique entre Les Lois de l'attraction et American Nightmare. Un choc !


Mon avis sur ce film est ici.

Ne Coupez Pas ! 
(One Cut of the Dead) 
de Shinichirô Ueda (Japon, 2018)

Le nouveau phénomène de la J-horror et peut-être la comédie zombie la plus innovante vue depuis Shaun of the Dead.


Girls With Balls 
d'Olivier Afonso (France, 2018)


Un généreux slasher old school et girl power, animé par un sacré casting… hétéroclite !

What Keeps You Alive 
de Colin Minihan (Canada, 2018)

Un redoutable survival féministe, ultra graphique et garanti 100% haute tension.


Await Further Instructions 
de Johnny Kevorkian 
(Grande-Bretagne, 2018)

Un huis-clos paranoïaque aux explosions body horror cronenbergiennes. Comme le disent nos amis américains : un mind-blowing movie.


Lords of Chaos 
de Jonas Akerlund 
(Grande-Bretagne / Suède, 2018)

L'adaptation du livre sulfureux Les Seigneurs du chaos. Du métal, des meurtres, la Scandinavie !


Terrified (Aterrados)
de Demián Rugna (Argentine, 2018)

Un pur film d'épouvante domestique, traversé de visions horrifiques traumatisantes. Essayez de dormir tranquille après !


Puppet Master: The Littlest Reich 
de Sonny Laguna & Tommy Wiklund
(Royaume-Uni / États-Unis, 2018)

Une nouvelle itération de la franchise culte de Charles Band. Méchant, drôle et gore, le parfait éclaboussement du samedi soir !


The Blood of Wolves (Korô no chi) 
de Kazuya Shiraishi (Japon, 2018)

Un film de yakuza dans la veine des chefs-d'oeuvre de Kinji Fukasaku, avec le génial Kôji Yakusho en tête d'affiche survoltée.


Punk Samurai Slash Down 
(Panku-zamurai, kirarete sôrô) 
de Gakuryû Ishii (Japon, 2018)

Un film de sabre rock'n'roll, épique et sans limite dans sa loufoquerie. Le chambara révolutionné ? Oui !


Freaks
de Zach Lipovsky et Adam B. Stein (États-Unis - 2018)


Freaks, relecture à l'équilibre diablement maîtrisé de plusieurs genres en vogue, servie par un casting ad hoc, marque leur plus grande réussite à ce jour.


Mon avis sur ce film est ici.

Sorry to bother you (Film de clôture)
de Boots Riley
Durée : 1h51
(film interdit aux moins de 12 ans)
Distribué par Universal Pictures France


Caricature abrasive qui ne s'excuse jamais de ses outrances, au discours social ultra-militant jamais rébarbatif et au traitement pop rigolard mais jamais ricanant, Sorry to Bother You se donne des airs de pamphlet fun, d'oeuvre bouillonnante, aussi cool qu'en colère.



Retrouver toutes les informations pratiques sur les films, les tarifs et le lieu de ce festival sur son site : http://www.pifff.fr.

  
#PIFFF2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire