mercredi 7 janvier 2015

Back to the future


Au cinéma le 28 janvier 2015 

Découvrez la featurette : « Be Careful What you Wish For » commentée par Meryl Streep (la Sorcière), Emily Blunt (la Femme du boulanger), Chris Pine (le Prince) et Rob Marshall, le réalisateur du film.

Featurette "Be Careful What you Wish For" (VOSTFR)

"Choisissez bien vos mots,
les enfants tendent l’oreille.
Choisissez bien vos actes,
les enfants observent. Pour apprendre.
Choisissez bien vos souhaits.
Ce sont des enfants.
Ils pourraient s’égarer.
Les souhaits ont tous un prix…"
Extrait de "Children will Listen"
Il y a douze ans, suite au succès phénoménal de l’adaptation cinématographique de la comédie musicale de Broadway CHICAGO (qui a remporté 6 Oscars, dont celui du meilleur film), le réalisateur Rob Marshall a contacté Stephen Sondheim pour lui faire savoir qu’il souhaitait adapter l’un de ses légendaires spectacles sur grand écran. Le compositeur et parolier a alors évoqué l’une de ses oeuvres les plus populaires et les plus poignantes : "Into the Woods", dont l’histoire correspondait selon lui parfaitement à l’univers du réalisateur.

Il se trouve que Rob Marshall et John DeLuca, son associé à la production, étaient fans de la comédie musicale phare de Stephen Sondheim et James Lapine depuis 1987, lorsqu’elle a été jouée pour la première fois au Martin Beck Theatre sur Broadway. 

À propos de la pièce, Rob Marshall déclare : ""Into the Woods" mêle avec brio la magnifique musique de Sondheim et la fantastique histoire imaginée par Lapine. Cette version moderne de nos contes de fées préférés explore de nombreux thèmes comme les conséquences de nos désirs, la complexité de la relation parent/enfant, la cupidité, l’avidité, l’ambition, le deuil, et peut-être plus important encore, l’amour inconditionnel et le pouvoir de l’esprit humain." 

Et puis en 2011, à l’occasion du 10e anniversaire des attentats du 11 septembre, le cinéaste a entendu le Président Barack Obama s’adresser aux familles des victimes et les réconforter, en leur disant : "Vous n’êtes pas seuls… Aucun d’entre nous ne l’est." Cette formule, tirée de l’une des chansons les plus bouleversantes de "Into the Woods", a trouvé écho en Rob Marshall, et il a su que le temps était venu de porter la comédie musicale sur grand écran. 

Le réalisateur commente : "À bien des égards, "Into the Woods" est pour moi un conte de fées moderne qui s’adresse à la génération post-11 septembre. Stephen Sondheim et James Lapine étaient très en avance sur leur époque lorsqu’ils ont écrit cette comédie musicale. Savoir que nous ne sommes pas seuls dans ce monde incertain est très réconfortant et porteur d’espoir. 

" Le thème principal de "No One Is Alone" est celui de la solidarité, comme l’explique Stephen Sondheim : ""No One Is Alone" signe la fin de "Into the Woods" et résume le message du spectacle : nous ne sommes pas seuls, nous faisons partie d’une communauté et nous sommes tous responsables des actions d’autrui. La solidarité est une valeur en laquelle je crois profondément et qui méritait qu’on lui consacre une chanson." 

Rob Marshall et John DeLuca ont ensuite soumis leur idée à Disney et ont immédiatement su qu’ils avaient trouvé un partenaire de choix pour la réalisation de leur projet.
Le cinéaste commente : "Les équipes de Disney ont réservé un accueil très favorable au projet. Elles avaient, elles aussi, très envie d’explorer la définition du "conte de fées moderne" à travers ce film." 

Le producteur Marc Platt, qui a alors rejoint l’équipe de production du film, déclare : "Disney est une société qui raconte traditionnellement des contes de fées classiques, mais elle peut aussi être la société qui revisite ces histoires de manière contemporaine et inattendue."


Bande annonce (VOSTFR)

Twitter : https://twitter.com/DisneyFr #IntoTheWoods

Autre post du blog lié à INTO THE WOODS : http://epixod.blogspot.fr/2014/12/back-to-future_2.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire