dimanche 25 mai 2014

Back to the present


Drame/Historique/Un très beau film

Réalisé par Tommy Lee Jones
Avec Tommy Lee Jones, Hilary Swank, David Dencik, William Fichtner, Grace Gummer, John Lithgow, Tim Blake Nelson, Miranda Otto, Jesse Plemons, Sonja Richter, James Spader, Hailee Steinfeld, Meryl Streep, Evan Jones...

Long-métrage Américain
Durée : 2h02m
Année de production : 2014
Distributeur : EuropaCorp Distribution

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Ce film était présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2014


Date de sortie sur les écrans américains : 3 octobre 2014 (limitée)
Date de sortie sur nos écrans : 18 mai 2014 (actuellement au cinéma)


Résumé : En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska.

Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de George Briggs, un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière.

Bande annonce (VOSTFR)


MAKING-OF : AU-DELÀ DU GENRE


MAKING OF : L’HISTOIRE 


MAKING OF : TOMMY LEE JONES ET SES COMÉDIENS


Ce que j'en ai pensé : La description du Far West par Tommy Lee Jones est certainement proche de la vérité historiquement. Il nous présente des personnes dures et/ou éreintées par une vie de pauvreté, épuisante, austère, sans confort, sans sécurité et sans espoir réel d'amélioration. A la manière dont il introduit ses personnages, en tant que spectateurs nous ne sommes pas vraiment surpris que la folie s'en mêle.
L'histoire rend honneur aux femmes. Elles paient le tribu d'une société centrée sur les hommes. Elles sont usées et abusées. Mais à leur manière, de façon plus ou moins visible, elles sont très fortes et plus qu'importantes. Le traitement de la situation des femmes et de la folie nous rappelle que malheureusement aujourd'hui, ces sujets sont toujours très actuels.
Le film n'est pas drôle et n'est pas centré sur l'action (même s'il se passe beaucoup d'événements). C'est un road movie à la vitesse d'un chariot tiré par des mules dans lequel les dialogues comptent beaucoup. Oubliez ce que vous pensez y trouver car c'est une autre vision et une autre expérience du western que Tommy Lee Jones vous propose.
Au travers de deux magnifiques personnages, Mary Bee Cuddy, interprétée par Hilary Swank, et Georges Briggs, interprété par lui-même, Tommy Lee Jones nous offre une fresque profondément humaine. Ils sont tous les deux impressionnants.






THE HOMESMAN m'a beaucoup touché car il parle des fêlures ... Celles qui se voient bien sûr, mais surtout celles qu'on sous-estime.
La réalisation est classique mais soignée et très précise. La photographie est belle. Le film entraîne le spectateur sur un chemin difficile mais on a vraiment l'impression qu'un message nous est passé et qu'il faut en retenir quelque chose.




THE HOMESMAN est un beau film, touchant, surprenant, qu'il faut prendre le temps de méditer. Si vous aimez les drames humains, il faut absolument aller le découvrir.

Autre post du blog lié à THE HOMESMANhttp://epixod.blogspot.fr/2014/05/back-to-future_15.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire