dimanche 28 avril 2013

Back to the future








Science fiction/Romance/Thriller/Jolie histoire, réalisation inventive, trop d'ellipses narratives

Réalisé par Juan Solanas
Avec Jim Sturgess, Kirsten Dunst, Timothy Spall, James Kidnie, Holly O'Brien, Frank M. Ahearn, Nicholas Rose...

Long-métrage Canadien/Français
Durée: 01h45mn
Année de production: 2012
Distributeur: Warner Bros. France

Date de sortie sur les écrans canadiens.: 26 avril 2013
Date de sortie sur nos écrans: 1er mai 2013


Résumé : Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam - si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse.

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : Après avoir assisté à la passionnante masterclass de Juan Solanas, le réalisateur, dont le sujet était la technique utilisée pour le tournage d'Upside Down, j'étais très intriguée de découvrir le résultat sur grand écran. De ce point de vue, je n'ai pas été déçue. Le cadre de l'histoire est inventif, original et dans l'ensemble visuellement spectaculaire. Clairement, l'objectif du réalisateur est d'offrir un autre genre d'expérience cinématographique au spectateur. C'est réussi et très bien fait. Ce double monde dont on ne sait quel est l'endroit et quel est l'envers est décrit clairement et il est aisé de suivre la logique gravitationnelle présentée, d'autant qu'elle est expliquée dans son ingénieux générique de début. Ce défi est parfaitement maîtrisé.




Il est intéressant de constater que même dans ces deux mondes opposés uniquement par la gravité, il y en a un qui prend le pouvoir sur l'autre en l'écrasant sans aucune raison logique mis à part le profit. C'est donc certes un monde fantastique mais bien humain qui est montré dans le film. Le spectateur y trouve facilement ses repères et peu s'identifier aux personnages. Les ambiances différentes des deux mondes liées à leur statut imposé  par la dictature du monde 'd'en haut' sont parfaitement mise en scène. 
A mon avis, un autre point fort du film est son acteur principal Jim Sturgess, qui interprète Adam. C'est son personnage que l'on suit pendant cette histoire. Adam est à la fois innocent et intelligent mais surtout amoureux. Il est tout à fait crédible dans ce rôle. On sent que seul l'amour permet à Adam de continuer à avancer.



Je ne suis pas fan de Kirsten Dunst, qui interprète Eden. Je l'ai trouvée moins convaincante. Mais son rôle étant plus réduit, cela n'a donc pas beaucoup d'importance.


Timothy Spall, qui interprète Bob Boruchowitz, le libre penseur, amène de l'humour.


Le scénario nous conte une histoire d'amour classique dans le fond. Mais c'est joliment mis en scène et je l'ai trouvée agréable à découvrir.
Reste que deux éléments m'ont contrariée. Le premier est dû aux ellipses narratives. Si elles sont bien faites, elles permettent d’accélérer le récit mais sans que le spectateur les ressente. Or je les senties et elles m'ont gênée car certaines scènes s'enchaînent sans que j'ai compris pourquoi les personnages se retrouvaient tout d'un coup dans cette situation. Le second est dû à certains effets spéciaux qui ne sont pas à la hauteur du reste du film. Il y a de très belles scènes dont l'environnement visuel est réellement spectaculaire, mais dans d'autres le rendu visuel est nettement moins bon.
C'est dommage que ces deux détails viennent ternir l'ensemble car il y a beaucoup de points positifs dans ce film. C'est pourquoi je vous le conseille car il reste original dans sa conception, intéressant dans la description de l’interaction des deux mondes et il offre de belles images. 'Upside Down' est un divertissement surprenant.

Note : Je vais essayer de partager les liens vers la masterclass du réalisateur dans un prochain post. La regarder vous permettra de comprendre comment le film a été tourné.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire