lundi 23 juillet 2018

ALITA: BATTLE ANGEL


Au cinéma le 26 décembre 2018

J'ai été conviée à assister au Chat-Live pour ALITA: BATTLE ANGEL, cet après-midi dans les locaux de la 20th Century Fox France . Avant le début du Q&A, nous avons pu visionner plusieurs extraits du film en 3D. Ils étaient diffusés en simultané avec le Comic Con San Diego. Visuellement, le film est enthousiasmant et ces premières images m'ont vraiment donné envie de découvrir cette histoire fantastique sur fond de quête d'identité.  

Un film réalisé par Robert Rodriguez
Écrit par James Cameron, Laeta Kalogridis et Robert Rodriguez, d'après le manga Gunnm de Yukito Kishiro
Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connely, Maharshala Ali, Ed Skrein...


Résumé : Au vingt-sixième siècle, un scientifique sauve Alita, une jeune cyborg inerte abandonnée dans une décharge. Ramenée à la vie, elle doit découvrir le mystère de ses origines et le monde complexe dans lequel elle se trouve, afin de protéger ses nouveaux amis contre les forces sombres lancées à sa poursuite.

Nouvelle Bande Annonce (VOSTFR)


REVIVEZ LE Q&A LIVE DU LUNDI 23 JUILLET
En direct des Studios Lightstorm à Santa Monica

AVEC
JAMES CAMERON, ROBERT RODRIGUEZ, JON LANDAU et ROSA SALAZAR


Avant le début du Q&A, Jon Landau le producteur a introduit les extraits que nous avons visionné en 3D. Il a partagé le fait que James Cameron devait à l'origine être le réalisateur du film, mais parce qu'il a été pris sur le tournage des suites d'AVATAR, c'est finalement Robert Rodriguez qui a été choisi pour s'occuper de ce projet. Il a également parlé un peu du personnage d'Alita qui est une jeune fille cyborg, mais dont le cerveau est intact, ce qui lui procure une identité à part entière. 

Ensuite, nous avons découvert la nouvelle bande annonce et le premier extrait dans lequel Alita (interprétée par Rosa Salazar) se réveille sans savoir qui elle est. Elle découvre son corps de cyborg. Elle ne se souvient de rien et fait la connaissance du Docteur Ido Dyson (interprété par Christoph Waltz) qui l'a sauvée. C'est une scène importante, car on la voit goûter une orange et réagir au goût, ce qui montre à travers ses sens qui fonctionnent que son humanité est entière, elle sent et elle ressent. Jon Landau a expliqué qu'une des thématiques que le film explore est de trouver sa place dans le monde et la façon de le changer à son échelle. La relation père/fille entre le Ido et Alita est aussi un thème de fond dans cette histoire.

Dans le second extrait, Alita déjeune dans les rues d'Iron City. À l'occasion d'une rencontre peu amicale avec un gros cyborg peu prévenant, elle rencontre Hugo (interprété par Keean Johnson). Ils se lient d'amitié tout de suite. Hugo travaille pour le Dr Dyson et dans cette scène, il est interloqué par ce que lui dit Alita sur sa provenance et cela est un premier indice pour les spectateurs concernant son identité.

Le troisième extrait met en scène Ido dans les ruelles d'Iron City de nuit. Il suit une femme et Alita le suit lui. Quand elle pense qu'il va s'en prendre à la dame, elle intervient. Mais elle fait partie d'un groupe de cyborgs violents qui s'en prennent immédiatement à Ido. Leur chef nomme Ido Hunter Warrior (le guerrier chasseur) ce qui nous donne une bonne indication sur qui est Ido en réalité. Sentant que ce dernier est en danger, Alita intervient et fait preuve de beaucoup de qualité de combattante (force, agilité, rapidité).

Le quatrième extrait nous a entraîné hors de la ville dans un endroit où Hugo et ses amis montre un vaisseau spatial fait pour la guerre à Alita. Cet engin lui est immédiatement familier. Elle monte à bord, semble à l'aise pour savoir comment naviguer à l'intérieur et comment activer l'appareil. Elle finit par trouver un corps de cyborg qui réagit à son approche.

Dans le cinquième et dernier extrait, on retrouve Alita qui va combattre le chef des cyborgs de la scène de la ruelle. Jon Landau a expliqué que le contexte était qu'Ido a refusé à Alita qu'elle utilise le corps qu'elle a découvert dans le vaisseau. Elle est donc en colère et veut se mesurer à cet adversaire imposant et dangereux. Visuellement, la scène de combat est très cool avec des ralentis qui mettent les mouvements en valeur. La 3D est vraiment sympathique pour ce genre de moment. 

Dans l'ensemble, ces scènes étaient très convaincantes. Le scénario paraît ne pas se contenter d'aligner des effets spéciaux. L'histoire comme les personnages sont travaillés et l'action s'intègre à la narration pour former un tout et nous divertir.

Puis le Chat-Live a débuté avec une introduction rapide de Jon Landau et un lancement de la bande-annonce par Robert Rodriguez. Puis Jon Landau a été un parfait chef d'orchestre pendant les échanges, car il a posé les questions des fans et à veiller à laisser James Cameron, Rosa Salazar et Robert Rodriguez répondre à leur aise. De ce fait, le Q&A a pris des allures de discussion, ce qui était beaucoup plus intéressant que de simples réponses pré-préparées. 

Nous avons notamment appris que c'est Guillermo del Toro qui a porté l'attention de James Cameron sur les animés il y a 20 ans. James Cameron est revenu sur le fait qu'il devait réaliser le film, mais comme son agenda ne lui a permis (de peu) d'être sur ce projet, c'est lui qui a choisit Robert Rodriguez pour s'en occuper. Il lui a donné toutes ses notes (1200 pages) et Robert Rodriguez a écrit le script du tournage. Robert Rodriguez a affirmé avoir toujours admiré le travail de James Cameron autant pour la technique très poussée que pour le travail sur les personnages. James Cameron a affirmé que son choix de lui confier le film était dû à son admiration réciproque notamment pour son travail sur Sin City. Il a aussi indiqué lui avoir confié les commandes, car il a confiance en lui. James Cameron a passé un jour seulement sur le tournage. Robert Rodriguez a signalé qu'il s'agissait pourtant bien d'une collaboration, car il pouvait envoyer une question à James Cameron et qu'il savait qu'il recevrait une réponse hyper détaillée pour l'aider. James Cameron lui a donné des conseils sur le monde de SF et comment le rendre crédible dans le film.

Rosa Salazar pour sa part a reçu un entraînement en arts martiaux pour se préparer au rôle. Elle a étudié les arts works (les dessins des scènes) disponibles et les mouvements du personnage. Elle s'est entraînée jusqu'à ce qu'elle soit prête physiquement. Elle a imprimé le premier tome du manga qu'elle a entièrement colorié pour passer du temps avec Alita et apprendre à la connaître. James Cameron a dit que, pour lui, l'actrice est le cœur du film, elle en est le centre. Pour Rosa Salazar, cela a été possible, car James Cameron comme Robert Rodriguez se sont vraiment souciés du jeu d'acteur. Ils ont affirmé tous les deux avoir choisi l'actrice dès son audition. Robert Rodriguez a expliqué que le jeu des acteurs doit impérativement effacer la présence des effets spéciaux et, à son avis, c'est ce que Rosa Salazar a réussi à accomplir. 

L'actrice a repris en expliquant que le mot d'ordre sur le tournage était la motion capture, mais qu'au final, il s'agissait vraiment de performance capture. Elle a été impressionnée sur le tournage de vraiment se voir en Alita, c'est vraiment elle. James Cameron est très content du résultat, car pour lui, après quelques minutes, on oublie les effets spéciaux et on ne voit plus que le personnage.

Robert Rodriguez a ensuite parlé de la thématique père/fille et combien elle est importante dans le scénario.

Rosa Salazar a enchaîné sur le personnage d'Hugo en expliquant que tout le monde va craquer pour l'acteur Keean Johnson qui est un personnage ultra positive ce qui est une grande aide sur le long terme pour ce genre de tournage. Elle a ri en disant que c'est un beau garçon et un artiste complet notamment photographe et danseur. James Cameron a ajouté qu'il fallait que les spectateurs comprennent comment Alita et Hugo réussissait à s'apprécier si vite et que le charme de Keean a aidé dans ce sens.

Ils ont ensuite parlé de la musique du film. Le compositeur, Junkie XL, a aussi travaillé sur la musique de Fury Road. Robert Rodriguez trouve qu'il amène à la fois l'ange et la bataille dans son travail sur le film. Robert Rodriguez, qui est aussi compositeur et musicien, trouve que cela a facilité leur collaboration, car ils avaient le même langage pour en discuter.

Yukito Kishiro, l'auteur du manga “Gunnm” dont le film s'inspire, est venu sur le tournage ce qui était un honneur. Apparemment, il avait un grand sourire quand il a marché dans les décors d'Iron City et qu'il a vu certaines scènes qui étaient identiques à son manga.

La conversation a continué et la dernière question de Jon Landau concernait ce qui pour eux trois faisaient le cœur du film. James Cameron a conclu en disant que c'est la morale du personnage et son humanité qui l'on le plus marqué.

Vous pouvez également retrouvez la vidéo sur la page Facebook du film 
#AlitaLive

   
#Alita: #BattleAngel
#AlitaBattleAngelLeFilm


Autre post du blog lié à ALITA: BATTLE ANGEL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire