mercredi 31 janvier 2018

FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE DE GERARDMER



C'est aujourd'hui que s'ouvre la 25ème édition du FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE DE GERARDMER. Et cette année, j'y vais ! Après des années d'hésitations et de calculs budgétaires désespérants, je passe le cap et je pars dans les Vosges pour assister à ce festival de genre, et par n’importe lequel : le fantastique !

La météo ne sera pas de mon côté, mais ce n'est pas grave puisque je compte bien hanter les salles de cinéma de Gérardmer pendant mon court séjour sur place ce week-end. Je m'imagine y découvrir d'excellents long-métrages et, surtout, j'espère que l'ambiance y sera sympa. Je vous ferai part de mon sentiment sur mes comptes Twitter et Instagram.

En attendant, voici quelques informations* sur cette édition (*source : communiqué de presse du festival http://festival-gerardmer.com/2018).


Un hommage sera rendu au réalisateur ÁLEX DE LA IGLESIA

L’HOMMAGE

Pour sa 25e édition, le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer est heureux d’accueillir et de rendre hommage à :
ÁLEX DE LA IGLESIA
Réalisateur, scénariste & producteur | Espagne


Né à Bilbao (Espagne) en 1965, Álex de la Iglesia poursuit des études de philosophie à l’université de Deusto. Grand amateur de bande dessinée et dessinateur lui-même, il débute dans le cinéma comme directeur artistique sur les courts métrages Mamá de Pablo Berger (1988) et Todo por la pasta d’Enrique Urbizu (1991). Il passe derrière la caméra en 1991 avec le court métrage Mirindas asesinas. Avec son premier long métrage, Action mutante, un film d’anticipation produit par El Deseo en 1993, il s’affirme comme l’une des étoiles montantes du cinéma espagnol. Le film gagne deux prix au festival Fantasia de Montréal et remporte trois Goya (l’équivalent des César en Espagne).

Il accède à la consécration internationale avec Le Jour de la bête qui remporte notamment le Grand Prix du Festival de Gérardmer en 1996 et six Goya, dont celui du Meilleur Réalisateur.

Véritable frondeur suivi par un public nombreux et fidèle, il alterne allègrement la réalisation de films ambitieux destinés à une audience internationale avec celle d’oeuvres plus décalées, ancrées dans la tradition espagnole, à l’esthétique grotesque et empreintes d’humour noir. Beaucoup de monstres sacrés du cinéma espagnol tournent d’ailleurs avec lui, de Carmen Maura à María Asquerino en passant par Terele Pávez et Santiago Segura, ainsi qu’une pléiade d’acteurs hollywoodiens comme Elijah Wood, John Hurt, Javier Bardem ou Salma Hayek.

Après Perdita Durango, qu’il tourne en 1997 aux États-Unis et au Mexique, il revient en Espagne avec la comédie Mort de rire en 1999, une critique acerbe du petit écran. Véritable fan d’Alfred Hitchcock, ses films Mes chers voisins (2000), Le Crime farpait (2004) et Crimes à Oxford (2008) résonnent presque comme des hommages au Maître. En 2009, il accède à la présidence de l'académie du Cinéma espagnol, qu’il quittera deux ans plus tard en raison de sa prise de position virulente contre les lois répressives relatives à Internet.

En 2010, il signe une oeuvre très personnelle, Balada triste, avec laquelle il remporte le Prix du Meilleur Scénario et le Lion d’argent du Meilleur Réalisateur à la 67e Mostra de Venise. En 2013, la comédie horrifique Les Sorcières de Zugarramurdi remporte un franc succès public et critique, ainsi que huit Goya.

L’année suivante, il tourne dans plusieurs pays le documentaire Messi, consacré au célèbre footballeur argentin. Avec sa société de production Pokeepsie Films, il produit notamment le thriller Shrew’s Nest (Musarañas) d’Esteban Roel et Juanfer Andrés en 2014, et plus récemment Errementari: The Blacksmith and the Devil de Paul Urkijo Alijo, présenté cette année Hors Compétition au Festival de Gérardmer. Ses deux derniers longs métrages en tant que scénariste et réalisateur, le thriller Pris au piège et la comédie noire Perfectos Desconocidos, sont en tête du box-office national lors de leur sortie cette année en Espagne.

Álex de la Iglesia est également écrivain. La prestigieuse maison d’édition Planeta a récemment publié son dernier roman, Recuérdame que te odie.
Álex de la Iglesia recevra son hommage le samedi 3 février.

Filmographie sélective

Réalisateur
2017 PRIS AU PIÈGE (The Bar – El Bar) */**
PERFECTOS DESCONOCIDOS *
2016 MY BIG NIGHT (Mi gran noche) *
2014 MESSI – doc
2013 LES SORCIÈRES DE ZUGARRAMURDI (Witching & Bitching – Las Brujas de Zugarramurdi) *
2011 UN JOUR DE CHANCE (As Luck Would Have It – La Chispa de la vida) *
2010 BALADA TRISTE (The Last Circus – Balada triste de trompeta) – Lion d’argent du Meilleur Réalisateur/Best Director Silver Lion Venise 2010 *
2008-2009
PLUTÓN B.R.B. NERO – TV */**
2008 CRIMES À OXFORD (The Oxford Murders) */**
WORDS WITH GODS – segment THE CONFESSION */**
2006 LA CHAMBRE DU FILS (Films to Keep You Awake: The Baby’s Room – Películas para no dormir: La Habitación del niño) – TV *
EL CÓDIGO – court métrage/short
HITLER LIVES! (Hitler está vivo) – court métrage/short *
2004 LE CRIME FARPAIT (Ferpect Crime – Crimen ferpecto) */**
2002 800 BALLES (800 Bullets – 800 Balas) */**
2000 MES CHERS VOISINS (Common Wealth – La Comunidad) *
1999 MORT DE RIRE (Dying of Laughter – Muertos de risa) *
1997 PERDITA DURANGO (Dance with the Devil) *
1995 LE JOUR DE LA BÊTE (The Day of the Beast – El Día de la bestia) – Grand Prix Gérardmer 1996 *
1993 ACTION MUTANTE (Acción mutante) *
1991 MIRINDAS ASESINAS – court métrage/short *

Producteur
2017 ERREMENTARI: THE BLACKSMITH AND THE DEVIL (El Herrero y el Diablo) Paul Urkijo Alijo 2016 SKINS (Pieles) Eduardo Casanova
2015 THE HEROES OF EVIL (Los Héroes del mal) Zoe Berriatúa
2014 SHREW’S NEST (Musarañas) Juanfer Andrés & Esteban Roel
* également scénariste
** également producteur

Les films suivants seront présentés pendant le festival dans le cadre de cet hommage.

1993 ACTION MUTANTE (Acción mutante)
1995 LE JOUR DE LA BÊTE (The Day of the Beast – El Día de la Bestia) – Grand Prix Gérardmer 1996
2000 MES CHERS VOISINS (Common Wealth – La Comunidad)
2004 LE CRIME FARPAIT (Ferpect Crime – Crimen ferpecto)
2013 LES SORCIÈRES DE ZUGARRAMURDI (Witching & Bitching – Las Brujas de Zugarramurdi)
2017 PRIS AU PIÈGE (The Bar – El Bar)
2017 ERREMENTARI: THE BLACKSMITH AND THE DEVIL (Errementari: El Herrero y el Diablo)
2017 HEIRS OF THE BEAST - Documentaire

Tout festival de cinéma a, bien sûr, un jury pour décerner des prix.

LE JURY DES LONGS MÉTRAGES 

Le Président du Jury des Longs Métrages de la 25e édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer est le réalisateur, scénariste, producteur & comédien :

MATHIEU KASSOVITZ
Réalisateur, scénariste, producteur & comédien | France


PASCALE ARBILLOT
Comédienne | France


DAVID BELLE
Comédien & Cascadeur | France


NICOLAS BOUKHRIEF
Réalisateur & scénariste | France


JUDITH CHEMLA
Comédienne | France


SUZANNE CLÉMENT
Comédienne |Canada


AÏSSA MAÏGA
Comédienne | France


OLIVIER MÉGATON
Réalisateur & scénariste | France


FINNEGAN OLDFIELD
Comédien | France – Royaume-Uni


Mon but principal en me rendant à Gérardmer est de découvrir des films et notamment ceux de la compétition (mais pas seulement).

COMPÉTITION

Le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer présentera une sélection de 10 longs métrages en compétition, dont 4 premiers films et 4 deuxièmes films.

LES AFFAMÉS 
(The Ravenous)

PREMIĖRE FRANÇAISE
Robin Aubert
Canada


Dans un petit village reculé au nord du Québec, les choses ont changé. Certains habitants ne sont plus ce qu’ils étaient. Leurs corps semblent se décomposer et ils développent une soudaine attirance pour la chair fraîche.
On les appelle « les Affamés ».
Une poignée de survivants s’enfoncent dans la forêt pour leur échapper.

INTERPRÉTATION Marc-André Grondin (Bonin), Monia Chokri (Tania), Charlotte St-Martin (Zoé), Micheline Lanctôt (Pauline), Marie-Ginette Guay (Thérèse), Brigitte Poupart (Céline), Édouard Tremblay-Grenier (Ti-Cul)

LES BONNES MANIÈRES
(Good Manners – As Boas Maneiras) 

2ème Film
Juliana Rojas & Marco Dutra
Brésil & France


Clara, une jeune infirmière solitaire venant de la banlieue pauvre de São Paulo, est engagée par la riche et mystérieuse Ana pour l’aider à préparer la naissance de l’enfant qu’elle attend, puis d’en devenir la nurse.
Contre toute attente, les deux femmes réussissent à tisser entre elles un lien de plus en plus fort.
Quand les projets qui sont les leurs se retrouvent chamboulés pendant une nuit de pleine lune.

INTERPRÉTATION Isabél Zuaa (Clara), Marjorie Estiano (Ana), Miguel Lobo (Joel), Cida Moreira (Dona Amélia), Andrea Marquee (Ângela), Felipe Kenji (Mauricio), Nina Medeiros (Amanda)

CHASSEUSE DE GÉANTS 
(I Kill Giants) 

PREMIĖRE FRANÇAISE
1er Film
Anders Walter
Royaume-Uni, Belgique & Irlande


Adolescente solitaire et différente des autres, Barbara est en conflit permanent avec son entourage. Ses journées au collège sont rythmées par ses allers-retours entre le bureau du proviseur et celui de la psychologue. Les adultes qui veillent ainsi sur elle s’inquiètent de son obsession pour les Géants, ces créatures fantastiques venues d’ailleurs pour semer ici le chaos et envahir le monde. Pour les en empêcher, Barbara décide alors de mener un combat épique, bien qu’armée de son seul marteau légendaire.

INTERPRÉTATION
Madison Wolfe (Barbara), Zoe Saldana (la psychologue/the psychologist), Imogen Poots (Karen), Sydney Wade (Sophia), Rory Jackson (Taylor)

GHOSTLAND 
(Incident in a Ghost Land)

PREMIĖRE MONDIALE 
Pascal Laugier
France & Canada


Pauline, suite au décès de sa tante, héritent avec ses deux filles, Beth et Vera, d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Cette nuit cauchemardesque va traumatiser toute la famille, mais surtout affecter différemment chacune des deux jeunes filles dont les personnalités vont diverger encore davantage. Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice.
Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Et dans laquelle d’étranges événements vont alors commencer à se produire.

INTERPRÉTATION
Crystal Reed (Beth), Anastasia Phillips (Vera), Emilia Jones (Beth adolescente/young Beth), Taylor Hockson (Vera adolescente/young Vera), Mylène Farmer (Pauline)

HOUSEWIFE

2ème Film
Can Evrenol
Turquie & France


À l’époque âgée de sept ans, Holly est le témoin du meurtre de sa soeur et de son père par sa propre mère, alors passablement perturbée. Vingt ans plus tard, Holly porte toujours en elle les séquelles de ce traumatisme de jeunesse. Victime de cauchemars à répétition, elle demeure incapable de faire la part entre rêve et réalité. Jusqu’au jour où elle rencontre un célèbre médium qui prétend pouvoir lui venir en aide.
INTERPRÉTATION
Clémentine Poidatz (Holly), David Sakurai (Bruce O’Hara), Alicia Kapudağ (Valérie), Defne Halman (la mère/the mother), Ali Aksöz (Timucin Erguvan), Zuri Sen (Holly enfant/Young Holly)

THE LODGERS 

PREMIĖRE FRANÇAISE
2ème Film
Brian O’Malley 
Irlande


En 1920, dans la campagne irlandaise. Les jumeaux Rachel et Edward mènent une existence pour le moins étrange dans leur grand manoir décati. Tous les soirs à minuit, la propriété familiale est hantée par la présence des Locataires (« the Lodgers »), de sinistres esprits leur imposant de vivre selon trois règles strictes : ne jamais se coucher après minuit, ne jamais laisser d’inconnu passer le seuil de leur porte et ne jamais se séparer l’un de l’autre. Lorsque Sean, un jeune vétéran de la Première Guerre, rentre chez lui, dans le village voisin, il tombe immédiatement sous le charme de la mystérieuse Rachel, qui en vient à enfreindre les règles édictées par les Locataires. Rachel doit alors affronter la fureur de son frère tout comme la malédiction qui continue à peser sur eux deux.

INTERPRÉTATION
Charlotte Vega (Rachel), Bill Milner (Edward), Eugene Simon (Sean), David Bradley (Bermingham), Moe Dunford (Dessie), Deirdre O’Kane (Maura), Roisin Murphy (Kay)

MUTAFUKAZ 

1er Film
Shôjirô Nishimi & Guillaume « RUN » Renard
France & Japon


Angelino est un bon à rien comme il y en a des milliers à Dark Meat City, une impitoyable mégalopole californienne. À la suite d'un accident de scooter provoqué par la vision d'une mystérieuse inconnue, le jeune homme commence à avoir de violentes migraines accompagnées d’étranges hallucinations. Avec son fidèle ami Vinz, Angelino tente de découvrir ce qui lui arrive, alors que des hommes vêtus de noir et particulièrement menaçants semblent déterminés à lui mettre la main dessus.

VOIX FRANÇAISES Orelsan (Angelino), Gringe (Vinz), Redouanne Harjane (Willy), Féodor Atkine (Mister K), Julien Kramer (Bruce Macchabe), Emmanuel Karsen (Crocodile), Kelly Marot (Luna)

REVENGE 

1er Film
Coralie Fargeat
France


Trois riches chefs d’entreprise, mariés et bons pères de famille, se retrouvent dans une zone désertique pour leur partie de chasse annuelle. Un moyen pour eux d’évacuer le stress et d’affirmer leur virilité, armes à la main. Mais cette fois, l’un d’eux est venu avec sa jeune maîtresse, une séduisante nymphette qui, rapidement, attise la convoitise des deux autres.
Les choses dérapent.
Dans l'enfer du désert, la jeune femme laissée pour morte reprend vie.
Et la partie de chasse se transforme en une impitoyable chasse à l'homme.

INTERPRÉTATION Matilda Lutz (Jen), Kevin Janssens (Richard), Vincent Colombe (Stan), Guillaume Bouchède (Dimitri)

LE SECRET DES MARROWBONE 
(Marrowbone) 

Film d’Ouverture
PREMIĖRE FRANÇAISE 
1er Film
Sergio G. Sánchez
Espagne


Pour ne pas être séparés, Jack, âgé de vingt ans, et ses frères et soeurs plus jeunes que lui, décident de cacher à tout le monde le décès brutal de leur mère. Ils se retrouvent isolés et livrés à eux-mêmes dans la ferme familiale où leur mère les élevait seule. Bientôt, d’étranges phénomènes semblent indiquer que cet unique refuge qui est le leur est désormais hanté par une présence malveillante.

INTERPRÉTATION
George MacKay (Jack), Mia Goth (Jane), Charlie Heaton (Billy), Matthew Stagg (Sam), Anya Taylor-Joy (Allie), Kyle Soller (Porter), Nicola Harrison (la mère/the mother)

TRAGEDY GIRLS 

2ème Film
Tyler MacIntyre
États-Unis


Sadie et McKayla, deux adolescentes obsédées par les réseaux sociaux, ne reculent devant rien pour faire sensation sur la Toile. Les « Tragedy Girls », comme elles se surnomment elles-mêmes, kidnappent un jour un tueur en série afin qu’il leur enseigne les ficelles du métier. En commettant des meurtres, les filles espèrent entrer dans la légende du crime et faire ainsi grimper leur cote de popularité en ligne. Les cadavres s’amoncellent, mais avec le shérif local de plus en plus sur leur dos et leur relation qui bat de l’aile, elles sont contraintes de revoir leurs plans pour ne pas, à leur tour, devenir victimes de leur propre machination.

INTERPRÉTATION Brianna Hildebrand (Sadie Cunningham), Alexandra Shipp (McKayla Hooper), Jack Quaid (Jordan), Kevin Durand (Lowell), Timothy Murphy (le shérif Blane Welch), Josh Hutcherson (Toby Mitchell)

Tous ces films en compétition vont 'se battre' pour remporter les prix du Festival.

LES PRIX 

Lors de la cérémonie du Palmarès du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer, sont attribués par le Jury des Longs Métrages :

LE GRAND PRIX
Soutenu par la Région Grand Est

LE PRIX DU JURY

LE PRIX DE LA MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE
Soutenu par la Sacem

LES AUTRES PRIX DES LONGS MÉTRAGES

LE PRIX DU PUBLIC
Soutenu par la Ville de Gérardmer

LE PRIX DE LA CRITIQUE
Décerné par le Jury de la Critique composé de journalistes

LE PRIX DU JURY JEUNES de la Région Grand Est

LE PRIX DU JURY SYFY

Le Jury SYFY, composé d’influenceurs et youtubeurs passionnés par le genre, aura pour mission de départager les films en compétition officielle pour n’en distinguer qu’un, qui recevra le prix SYFY lors de la cérémonie de clôture.

Le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer remercie les Cristalleries de Saint-Louis pour la conception des trophées réalisés dans leurs ateliers et remis lors de la cérémonie du Palmarès du Festival.

**************************************
Il y aura également des films présentés hors compétition, des courts métrages, une nuit décalée, une nuit Hellraiser, des expos... Aucun souci pour s'occuper donc.

L'impatience d'y être se mêle à l'inquiétude de ne pas pouvoir remplir mon programme démentiel avec la seule aide mon pass public ! A suivre... L'anticipation fait aussi partie du plaisir de participer à un festival de cinéma. 

Vous pourrez me suivre sur Twitter et Instagram pendant le festival :

 

Pour suivre le festival sur les réseaux sociaux :

 
 #Gerardmer2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire