samedi 4 novembre 2017

UTOPIALES 2017 - PENDANT LE FESTIVAL

UTOPIALES

Festival International de Science-fiction de Nantes

Du 1er au 06 novembre 2017


Cela fait déjà deux jours que j'ai posé le pied dans un espace temps particulier, celui du Festival International de Science-Fiction de Nantes : Utopiales. Le thème principal de cette édition étant le temps, je me retrouve confrontée au dilemme de devoir me retrouver à une conférence, au même moment qu'à une projection, tout en voulant voir une exposition et en flânant autour des stands du festival. Impossible ? Pas quand la science-fiction s'en mêle. Entre la relativité du temps, supers pouvoirs et voyages temporels, toutes sortes de possibilité s'ouvrent à moi en ces terres où l'imaginaire prend le pouvoir sur la réalité. Ainsi, pas de souci, à moi la séance de courts métrages, les projections de longs-métrages, l'exposition des affiches de Laurent Durieux et la visite des différents stands de livres, illustrations ou objets Steampunk.

Aujourd'hui, je vous propose un petit focus sur quelques-unes des très belles expositions du festival.

L'EXPOSITION DES AFFICHES DE LAURENT DURIEUX

L’AFFICHE DU FESTIVAL

Laurent Durieux a toujours rêvé de devenir dessinateur de bande dessinée. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Pendant plusieurs années, il a travaillé en tant qu’illustrateur indépendant dans le domaine de la publicité, avant de décider, il y a cinq ans, de changer radicalement de vie. Il est depuis lors considéré comme l’un des artistes les plus importants dans la création d’affiches alternatives de films. Ces cinq dernières années, il a créé plusieurs affiches pour des classiques du cinéma américain telles les œuvres d’Hitchcock, Les Dents de la mer, Pulp Fiction, ou encore Le Parrain. Ses œuvres sont recherchées et collectionnées partout dans le monde : une affiche de Durieux se vend en une poignée de minutes. Parmi ses grands admirateurs, on retrouve Francis Ford Coppola, Steven Spielberg, et Robert Downey Jr. (source dossier de presse Utopiales).


Quel plaisir de suivre le parcours des créations de cet artiste qui revisite au travers de ses affiches des films ou des personnages cultes en respectant l'esprit de l'oeuvre originale tout en y insufflant sa patte. On se perd ainsi entre rêverie et souvenirs en cheminant entre les panneaux de son exposition. 











LE TRIBUT

Vingt ans après le début de l’aventure du Tribut, les éditions Cornelius mettent un point final à cette série devenue culte, avec un épilogue inédit, dans un intégral magnifique.
Le scénario de Benjamin Legrand, servi par les superbes planches de Jean-Marc Rochette et magnifié par une nouvelle mise en couleur de Jean-Louis Capron, trouve ici un objet à la démesure de ce récit humaniste. Le sujet, digne des productions d’un James Cameron, connaît ici un second souffle et le festival est fier de vous présenter les originaux des dessins et les compositions presque abstraites de cette bande dessinée avant-gardiste. Sous l’éclairage de l’actualité, ce récit prend une dimension mystique et tragiquement prémonitoire. Cette bande dessinée haletante, qui fait se rejoindre classicisme et expérimentation, est restée pour tous ceux qui l’ont lue une référence de science-fiction française, un livre culte. (source dossier de presse Utopiales)

Profiter de cette exposition est l'occasion de découvrir de très belles planches en noir et blanc puis en couleur de cette bande dessinée pleine d'aventures d'un autre monde.







LA TRAM' DU TEMPS

Cambrien, Carbonifère, Jurassique, Crétacé… que reste-t-il dans nos esprits de ces mots qui marquent l’évolution géologique de notre planète ? Spielberg et son Jurassic Park ont définitivement ancré l’âge des dinosaures dans nos imaginaires mais n’avons-nous pas perdu le contact avec la réalité de l’évolution de la planète ?
Extinctions de masse, bouleversements climatiques, fin d’un monde… ou presque ? Tout cela s’est déjà produit dans l’Histoire. La Tram’ du temps invite les voyageurs à remonter le temps pour remettre de l’ordre dans l’échelle du vivant sur la Terre. Temps géologique, climatique, de l’Humanité, l’idée est de montrer comment tout se lie. Comment survivre sur les flancs d’un volcan, sur le bord d’un cratère ? Comment une espèce devient deux puis mille, survit au changement ou disparaît à jamais ?
La Tram’ du temps bouscule les idées reçues sur la préhistoire et l’échelle du temps. L’Histoire humaine n’est qu’une goutte d’eau à l’échelle de la planète !
Exposition présentée en partenariat avec la TAN et conçue par Maxime Labat (Labo des savoirs), Delphine Vaute (illustratrice), Julie Guéguen (designer graphique) et Théo Drieu (youtubeur). (source dossier de presse Utopiales)

Les superbes dessins de cette exposition haute en couleurs nous font effectivement voyager dans le temps.






VAPEUR & DRAGONS 
Illustrations steampunk par Elodie Dumoulin

Les magnifiques illustrations de cette artiste poussent l'imagination vers la fantasy, avec les dragons, et le steampunk avec les aspects robotiques. Elle mélange les genres habilement. A noter qu'elle est l'illustratrice des affiches du Pôle ludique du festival Utopiales (photos ci-dessous).









#utopiales2017


Autre post du blog lié au festival LES UTOPIALES

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire