samedi 11 juin 2016

PREACHER


OCS a ajouté à son catalogue une série qui m'a tapée dans l’œil. Il s'agit de PREACHER. Cette série, diffusée sur AMC aux Etats-Unis (la même chaîne qui diffuse THE WALKING DEAD), s'inspire du comics éponyme créé par Garth Ennis et Steve Dillon édité chez VERTIGO et disponible chez nous chez URBAN COMICS.

Je ne connais pas le comics et je dois avouer que j'ai regardé l'épisode 1 de PREACHER parce que l'acteur Dominic Cooper tient le premier rôle et que la thématique bizarroïde du prêtre ancien criminel doté d'un pouvoir surnaturel et de coéquipiers encore plus barrés que lui me branchait pas mal.

Je n'ai vu que deux épisodes pour l'instant, mais j'aime beaucoup ce que j'ai découvert jusqu'ici.

Le show décontenance dès les premières secondes, on se demande si on est entrain de regarder la bonne série, puis on enchaîne directement avec une scène gore, question de se mettre dans l'ambiance. 

Pas de panique le show se calme un peu pour nous présenter son personnage principal, le prêtre Jesse Custer, impeccablement interprété par Dominic Cooper. On sent tout de suite que Jesse porte, métaphoriquement, un uniforme trop petit pour lui et que sa façon de traiter les problèmes ne va pas (et c'est tant mieux) être orthodoxe. 



L'action se situe dans une petite ville paumée du Texas qui répond au doux nom de Annville. L'ambiance y est moite et poussiéreuse et le niveau intellectuel des oies de Jesse assez peu élevé dans l'ensemble. Tout comme le passé de Jesse fait rapidement surface, le passé horrifique de la petite ville bien tranquille fait lui aussi son apparition dès le début du deuxième épisode.

Mais la série ne repose pas que sur Jesse. L'ensemble des personnages trouve sa place, cependant pour l'instant trois autres protagonistes se distinguent nettement à mes yeux :
  • Tulip O'Hare, ancienne amante/partenaire de crime de Jesse. Elle est interprétée par Ruth Negga. Cette actrice lui apporte une énergie folle et il est tout de suite évident qu'il ne faut pas trop énerver ce petit bout de femme sous peine de perdre des morceaux de son anatomie.


  • Cassidy, le vampire, qui tombe littéralement du ciel pour atterir sur le terrain de jeu de Jesse. Sa scène d'introduction est assez épique dans son genre. Il est interprété par l'excellent Joseph Gilgun qui lui confère une personnalité de "fou sanguinaire mais pote sympa" très attachante.



  • Eugene "Arseface" (on peut traduire cela par "Face de Cul", ce n'est pas très élégant mais c'est assez proche du résultat) interprété par Ian Colletti. J'ai trouvé fascinant la façon dont ce personnage met mal à l'aise à l'écran. A chaque fois qu'il est dans une scène, le rendu donne des frissons, ce qui me laisse penser qu'il va prendre de l'importance rapidement.


La réalisation mélange intelligemment les styles. On est parfois pas loin du comics puis on passe de l'humour au gore (estomacs sensibles s'abstenir), voire à un mix des deux, à des moments fantastiques (âmes sensibles s'abstenir), puis à des scènes de vie de tous les jours. Il y a des moments où PREACHER semble, pour quelques minutes, rejoindre un chemin plus classique, mais en fait non, c'est juste pour envoyer du lourd dans la scène d'après. 
Côté scénario, je vous préviens, sur les deux premier épisodes, on ne comprend pas grand chose à l'intrigue. La mise en place des différents protagonistes est très claire, mais leur but ou leur raison d'être pas toujours. Ce n'est pas désagréable, loin de là parce que le show nous propose une mise en scène hyper maîtrisée et soignée et on sait qu'on va quelque part. Finalement, on ne fait qu'attiser habilement notre curiosité.

Je suis impatiente de comprendre ce qu'il se trame, pourquoi ces protagonistes spécifiques sont réunis (je suis sûre qu'il y a une raison), pourquoi Jesse a été choisi, par qui et pour accomplir quel dessein, qui sont les cinglés qui cherchent Cassidy, tout sur le passé de ces personnages hauts en couleur et j'en passe...

PREACHER se révèle non seulement une excellente surprise mais terriblement addictif. Bizarre, surprenant et diablement efficace, PREACHER est mené par un casting qui assure à 100% et doté d'une réalisation qui permet à la personnalité de ce show assez particulier de s'exprimer brillamment.

Jusque là, pour moi, ce n'est que du très bon. A suivre... de prêt.

Si vous n'avez pas vu les deux premiers épisodes, ils sont toujours disponibles sur OCS et le troisième sera diffusé lundi 13 juin 2016 à 20h40 (24h après la diffusion US).

Une série américaine d'action et d'épouvante créée en 2016 par Seth Rogen et Evan Goldberg
Showrunner : Sam Catlin 
Acteurs : Dominic Cooper, Joseph Gilgun, Ruth Negga, Lucy Griffiths, W. Earl Brown, Tom Brooke, Anatol Yusef, Ian Colletti...
Actuellement en production
Durée des épisodes : 52 minutes
Diffusion les lundis sur OCS


Bande annonce AMC (VO)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire