dimanche 29 novembre 2015

THE BIG SHORT : LE CASSE DU SIÈCLE


Comédie dramatique/Une leçon de finance très réussie

Réalisé par Adam McKay
Avec Brad Pitt, Christian Bale, Ryan Gosling, Steve Carell, Melissa Leo, Marisa Tomei, Karen Gillan, Rafe Spall...

Long-métrage Américain
Titre original : The Big Short 
Durée: 02h10mn
Année de production: 2015
Distributeur: Paramount Pictures France 

Date de sortie sur les écrans américains : 23 décembre 2015
Date de sortie sur nos écrans : 23 décembre 2015


Résumé : Wall Street. 2005. 
Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des medias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle ! Michael Burry, Steve Eisman, Greg Lippmann et Ben Hockett : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques … et tenter de rafler la mise !

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j’en ai pensé : Décidément il n’y a qu’au cinéma que la finance m’intéresse ! Il faut dire que des films comme THE BIG SHORT font tout, à coup de faits réels, pour vous expliquer les mécanismes et les enjeux de manière fun et enjouée.
Vous pensez que les explications techniques autour de la crise financière sont chiantes ? Le plus beau c’est que le narrateur du film aussi et qu’il ne se gêne pas pour le dire au spectateur. Mais avec un peu de pédagogie, quelques analogies et de l’humour, tout devient clair !
Bon ok, dans le détail ce n’est peut-être pas super évident de comprendre les subtilités sauf si la finance c’est vraiment votre truc. Mais le réalisateur, Adam McKay, réussit haut la main le pari de rendre l’analyse de la crise accessible à tous.

Adam McKay, le réalisateur
Et finalement comprendre le pourquoi du comment est à la fois intellectuellement satisfaisant mais aussi effrayant et rageant. Les conséquences de la crise sont survolées dans cette histoire car ce n’est pas le thème. Cependant, ce qui est évoqué et les éléments qui nous sont transmis nous permettent de réaliser l’ampleur de la catastrophe. Quand on prend conscience du comportement des marchés financiers, des banques et de tous les maillons qui ont participé à échafauder cette gigantesque arnaque dans la joie et la bonne humeur, ça fout en rogne. Le pire c’est que nous ne sommes pas au bout de nos surprises…
Pour faire avancer l’histoire, le réalisateur a pris le parti de nous montrer le point de vue de ceux qui ont compris ce qui allait se passer. Il s’agit de personnages originaux, souvent peu ou mal considérés par leurs collègues car vus comme asociaux, jeunes ou pire encore dans ce type de profession (celles liées aux marchés financiers), dotés d’une conscience ! Malheureusement pour leurs détracteurs, ils sont aussi brillants. Le spectateur est donc invité à suivre leur quête d’analyse logique, de revanche ou encore d’opportunité. Et vraiment, aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est passionnant.
Le film bénéficie d’un très beau casting pour jouer ces protagonistes. Les acteurs font un travail impeccable. Chaque personnalité apporte sa pierre à l'édifice de la démonstration.
Christian Bale interprète Michael Burry, un génie de la finance visionnaire mais socialement inadapté.




Ryan Gosling interprète Greg Lippmann, un financier aux dents longues qui cherche à faire de l'argent et l'assume pleinement.


Steve Carell interprète Steve Eisman, un homme qui souffre. Son personnage a une conscience et permet de donner un visage humain aux conséquences de la crise.



Brad Pitt interprète Ben Rickert, un autre génie de la finance, plus en retrait. Il réalise pleinement les effets de la crise à venir sur l'économie et donc sur les gens.



THE BIG SHORT est vraiment réussi dans son genre. Pourtant doté d’un thème a priori pas très sexy, il rend l’explication de la crise financière prenante. Il faut suivre attentivement mais le jeu en vaut la chandelle. Je vous le conseille car on en ressort mieux averti et c’est tant mieux.


Autre post du blog lié à THE BIG SHORT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire