jeudi 9 juillet 2015

Back to the future


Action/Science fiction/L'homme fourmi réussit son entrée dans la cour des grands

Réalisé par Peyton Reed
Avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Corey Stoll, Michael Douglas, Bobby Cannavale, Michael Peña, T.I., Wood Harris, Judy Greer, David Dastmalchian, John Slattery, Abby Ryder Fortson, Gregg Turkington, Hayley Atwell, Martin Donovan, Lyndsi LaRose, Jordi Mollà, Stan Lee, Anthony Mackie...

Long-métrage Américain/Britannique
Durée: 01h58mn
Année de production: 2015
Distributeur: The Walt Disney Company France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 17 juillet 2015
Date de sortie sur les écrans britanniques: 17 juillet 2015
Date de sortie sur nos écrans: 14 juillet 2015
Et le 9 Juillet en avant-première à Fourmies et au Grand Rex !


Résumé: Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

Bande annonce (VOSTFR)


Extrait - L'épreuve du feu (VOSTFR)


Extrait - Le cambriolage (VF)


Ce que j'en ai pensé: Ant-Man est une bonne surprise. Outsider par rapport aux Avengers, le tout petit super-héros se devait de faire ses preuves face aux autres poids lourds Marvel. Pari réussi. Le film se présente comme une entité indépendante, avec son style, son énergie et son identité visuelle. Il se rattache pourtant à l'univers cinématographique Marvel de manière maline et amusante.
L'histoire est simple, elle se suit facilement, pas besoin d'une licence sur la vie et les œuvres des super-héros Marvel pour comprendre les origines d'Ant-Man. Le film s'adresse avec aisance au plus grand nombre, de tout âge. Il contient beaucoup d'humour sans jamais sombrer dans le ridicule. Les effets spéciaux sont impressionnants, ils rendent crédibles ce qui paraît être totalement improbable ou fou a priori. Pour une fois, j'ai regretté de ne pas voir le film en 3D. Je me suis dit que certaines scènes doivent vraiment bien rendre sur grand écran avec cette technologie. 
Scott Lang / Ant-Man est interprété par Paul Rudd et je dois avouer que ce choix m'a complètement ravi. Cet acteur bénéficie, pour moi, d'un capital sympathie immense. Homme enfant, qui choisit l'humour pour défense et reste cool quoi qu'il advienne, son personnage est tout de suite attachant. Paul Rudd est parfaitement à l'aise dans le costume de père qui tente de trouver sa place dans la vie de sa petite fille, aussi bien que dans celui d'Ant-Man. Il assure à tous les niveaux du rôle et donne envie de retrouver Ant-Man dans d'autres aventures.


J'ai beaucoup aimé Michael Douglas dans le rôle du Dr Hank Pym également. Il amène un côté sage et paternel tout en faisant fonctionner les échanges humoristiques avec Scott.


Michael Peña est très sympa dans le rôle de Luis. Son personnage se révèle attachant.


Corey Stoll dans le rôle de Darren Cross / Yellow Jacket a la bonne carrure pour interpréter ce protagoniste à l'ambition sans bornes.


Finalement, seule Evangeline Lilly m'a moins convaincue dans son rôle de Hope Van Dyne, j'ai trouvé qu'elle avait tendance à surjouer un peu.


J'espère qu'ANT-MAN va plaire à sa sortie car malgré la taille de son héros, il a tout d'un grand. J'ai bien noté quelques erreurs de raccord et de petits défauts dans l'intrigue, mais il est solide aussi bien dans sa construction que dans l'introduction de l'univers d'Ant-Man avec son approche imagée de l'infiniment petit dans des décors à taille humaine. 
Je vous conseille d'aller faire la connaissance de ce petit rebelle au grand cœur qui n'a sûrement pas fini de faire grand bruit.

Note: Restez jusqu'à la fin du générique pour voir les deux scènes bonus qui nous promettent bien des aventures à venir !


NOTES DE PRODUCTION 
(A ne lire qu'après avoir vu le film pour éviter les spoilers!)

Dans ce nouveau film d’action et d’aventure des studios Marvel, Ant-Man prend les traits de Scott Lang, un cambrioleur de génie. Une fois doté par le Dr Hank Pym de l’incroyable capacité de rétrécir à volonté tout en démultipliant sa force, Scott Lang va devoir réveiller le héros qui sommeille en lui afin d’aider Hank à protéger le secret du spectaculaire costume d’Ant-Man contre une menace d’un nouveau genre. Ensemble, les deux hommes vont tenter un cambriolage impossible pour sauver le monde d’une issue fatale...

ANT-MAN est interprété par Paul Rudd (I LOVE YOU, MAN de John Hamburg, LES GRANDS FRÈRES de David Wain) dans le rôle de Scott Lang, alias Ant-Man ; Evangeline Lilly (LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG de Peter Jackson, « Lost - Les disparus ») dans celui de Hope Van Dyne, la fille de Hank Pym ; Corey Stoll (« House of Cards », JASON BOURNE : L'HÉRITAGE de Tony Gilroy) dans le rôle de Darren Cross, alias Yellowjacket ; Bobby Cannavale (#CHEF de Jon Favreau, BLUE JASMINE de Woody Allen) dans celui de Paxton ; Michael Peña (END OF WATCH de David Ayer, AMERICAN BLUFF de David O. Russell) dans le rôle de Luis ; Tip « T.I. » Harris (AMERICAN GANGSTER de Ridley Scott, ARNAQUE À LA CARTE de Seth Gordon) dans celui de Dave ; Wood Harris (ABOVE THE RIM de Jeff Pollack, LE PLUS BEAU DES COMBATS de Boaz Yakin) dans le rôle de Gale ; Judy Greer (30 ANS SINON RIEN de Gary Winick, LA PLANÈTE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT de Matt Reeves) dans celui de Maggie ; David Dastmalchian (THE DARK KNIGHT de Christopher Nolan, PRISONERS de Denis Villeneuve) dans le rôle de Kurt ; et Michael Douglas (MA VIE AVEC LIBERACE de Steven Soderbergh, WALL STREET d’Oliver Stone) dans celui du Dr Hank Pym.

Le film est réalisé par Peyton Reed et produit par Kevin Feige, p.g.a., avec Louis D’Esposito, Alan Fine, Victoria Alonso, Michael Grillo, Stan Lee et Edgar Wright comme producteurs exécutifs. L’histoire est signée Edgar Wright & Joe Cornish et le scénario Edgar Wright & Joe Cornish et Adam McKay & Paul Rudd.

Peyton Reed s’est entouré d’une équipe créative notamment composée du directeur de la photographie oscarisé Russell Carpenter, ASC (TITANIC de James Cameron, LAS VEGAS 21 de Robert Luketic), du chef décorateur Shepherd Frankel (ARNAQUE À LA CARTE et COMMENT TUER SON BOSS ? de Seth Gordon), des chefs monteurs Dan Lebental, ACE (THOR : LE MONDE DES TÉNÈBRES d’Alan Taylor, IRON MAN de Jon Favreau) et Colby Parker Jr., ACE (DU SANG ET DES LARMES et BATTLESHIP de Peter Berg), de la chef costumière Sammy Sheldon Differ (X-MEN : LE COMMENCEMENT et KICK-ASS de Matthew Vaughn), du superviseur des effets visuels Jake Morrison (THOR : LE MONDE DES TÉNÈBRES d’Alan Taylor, LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LES DEUX TOURS de Peter Jackson), et du superviseur des effets spéciaux nommé à six reprises aux Oscars Dan Sudik (CAPTAIN AMERICA : LE SOLDAT DE L'HIVER d’Anthony et Joe Russo, AVENGERS de Joss Whedon).

LE REALISATEUR

Le premier chapitre de la nouvelle franchise de l’Univers Cinématographique Marvel est réalisé par Peyton Reed. Fan inconditionnel des films et comics Marvel, le cinéaste explique les raisons pour lesquelles il a accepté de mettre le film en scène : « Ant-Man est un personnage intéressant parce qu’il faisait partie des membres originels des Avengers, ce que la plupart des gens ignorent ou ont oublié. J’aime également le fait que Hank Pym passe le relais à Scott Lang et que leur relation soit celle d’un mentor et de son élève. C’est une dynamique récurrente dans les comics Marvel mais que l’on n’avait encore jamais vue dans les films. »

Aux yeux de l’équipe de production, Peyton Reed était le candidat idéal pour réaliser ANT-MAN. Le producteur Kevin Feige déclare : « J’admire le travail de Peyton Reed depuis longtemps. Je l’avais rencontré et avais discuté avec lui à de multiples reprises au fil des ans et nous nous étions toujours bien entendus. Nous avions envie de travailler avec lui depuis un moment, c’est donc tout naturellement que j’ai pensé à lui lorsque l’occasion s’est présentée. J’étais certain qu’il serait parfait pour ce film. Il s’est immédiatement mis au travail et a apporté beaucoup de fraîcheur et de nouveauté à l’histoire et au ton du film. »

LES ACTEURS

Les thèmes de la paternité, de la transmission et de l’abandon jouent un rôle clé dans les relations entre les personnages principaux d’ANT-MAN. La relation naissante entre Hank Pym et Scott Lang et le partenariat qu’ils forment sont au cœur du film, qui met en lumière les défis quotidiens auxquels les deux hommes sont confrontés pour se comporter l’un en bon père, l’autre en bon mentor.

Kevin Feige raconte : « À nos yeux, cette histoire a toujours été celle d’un duo dans lequel le personnage le plus âgé passe le témoin au plus jeune, exactement comme dans la bande dessinée. Au fond, l’histoire du film est celle de leur relation. »

Pour incarner Scott Lang, les cinéastes ont choisi Paul Rudd. À propos de son personnage, l’acteur déclare : « Au début du film, Scott vient de sortir de prison. Il ignore tout d’Ant-Man et ne connaît pas Hank Pym, même si ce dernier l’a observé et sélectionné, bien conscient de sa réputation, avec une idée précise en tête. Il a mis au point un scénario qui va pousser Scott à faire appel à ses talents de cambrioleur. Ce dernier s’introduit chez Hank pour lui voler de l’argent afin de pouvoir payer la pension alimentaire pour sa fille, la seule personne qui compte vraiment pour lui. Il ignore que ce cambriolage a en fait été orchestré par Hank à son insu. C’est ainsi que les deux hommes se rencontrent et que le scientifique apprend à Scott à utiliser le costume d’Ant-Man, car il a besoin qu’il dérobe quelque chose pour lui. »

Peyton Reed déclare : « L’une des raisons pour lesquelles j’étais aussi enthousiaste à l’idée de prendre part à ce film était de pouvoir diriger Paul dans le rôle principal. Il possède un capital sympathie incroyable, mais ce film révèle une nouvelle facette de sa personnalité parce qu’il interprète un ancien détenu et un cambrioleur de haut vol, ce que je trouve très intéressant. Paul a joué dans de nombreuses comédies au cours de sa carrière, mais il est aussi apparu dans beaucoup de drames, que ce soit au cinéma ou au théâtre. C’est un acteur exceptionnel. »

Pour le rôle du mentor de Scott Lang, Hank Pym, la production a fait appel à l’acteur chevronnéMichael Douglas. Le réalisateur commente : « Au cours de sa longue carrière, Michael a incarné des rôles très éclectiques. Ici, son personnage a un passé riche et complexe que nous voulions exploiter. C’est un vrai retournement de situation lorsqu’on découvre que quelqu’un observe et guide Scott vers ce qui se révèle être son destin. Le fait que Michael Douglas soit aux commandes donne une tout autre dimension à l’histoire et lui confère le poids et le sérieux que nous recherchions. »

De son personnage, l’acteur dit : « Hank Pym a un sens de l’humour très développé, il manie l’ironie avec brio et prend plaisir à mettre les gens à l’épreuve. C’est un brillant scientifique qui possède également une formation quasi militaire dans le domaine de l’armement. Quand on le rencontre, c’est un très riche scientifique à la retraite, ex-PDG d’une société de biotechnologie dont il a progressivement été évincé par celui qui fut son protégé, Darren Cross. Les circonstances le poussent à chercher quelqu’un pour le remplacer, et il choisit de livrer tous les secrets d’Ant-Man à Scott Lang, récemment libéré de prison. »

La fille de Hank Pym, Hope, est interprétée par Evangeline Lilly. L’actrice confie : « L’un des thèmes qui m’a le plus intéressée dans l’histoire est celui de la relation père-fille, un élément présent tout au long du film. Je pense que personne ne peut dire qu’il entretient une relation parfaite avec son père. Nous avons tous un jour ou l’autre été en conflit avec nos parents. La relation entre un parent et un enfant est très complexe, c’est d’ailleurs ce qui la rend si universelle. »

Paul Rudd ajoute : « Hope travaille chez Pym Tech et entretient une relation conflictuelle avec son père, qui n’a cessé de la décevoir tout au long de sa vie. Elle ressent beaucoup d’émotions contradictoires dans le film, notamment au sujet de Scott, qu’elle n’aime pas beaucoup, et dont elle pense qu’il n’a pas la carrure pour la mission qui lui a été confiée. En plus des pertes tragiques qu’elle a connues au cours de sa vie, elle a le sentiment d’avoir été abandonnée par son père. »

Corey Stoll incarne Darren Cross, l’ancien protégé de Hank Pym. Peyton Reed raconte : « Jeune scientifique, Darren a étudié sous la tutelle de Hank, mais au fil du temps leurs visions ont divergé quant à la manière d’utiliser les particules Pym. Hank a toujours considéré Darren comme le fils qu’il n’a jamais eu, mais il l’a vu passer du côté obscur et n’a donc pas pu lui transmettre tout ce qu’il aurait voulu. »

Corey Stoll déclare : « Hank Pym a pris Darren Cross sous son aile lorsque celui-ci était très jeune. Adolescent, Darren a passé beaucoup de temps au sein de Pym Technologies et il a pu avoir un aperçu de la vie parallèle que menait Hank Pym dans la peau d’Ant-Man et de sa capacité à rétrécir pour ne plus faire que quelques millimètres. Fasciné, Darren a vite développé une obsession pour cette technologie ; il désirait la pousser plus loin encore, mais Hank a choisi de ne pas poursuivre dans cette voie lorsqu’il a pris conscience du danger que cela représentait. »

Quand il quitte la prison pour ce qu’il espère être la dernière fois, Scott reprend contact avec Luis, un vieil ami et ancien compagnon de cellule interprété par Michael Peña. Affable et loyal, Luis est un ami fidèle mais qui exerce une mauvaise influence. Il rêve en effet toujours de réaliser le casse de sa vie… avec l’aide de Scott, et malgré les réticences de ce dernier. Leur relation est à l’origine de beaucoup de moments comiques dans le film, mais le personnage de Luis est plus complexe qu’il n’y paraît. Kevin Feige déclare : « On rencontre Luis au début du film. C’est un personnage enjoué et très drôle qui se révèle être un véritable héros à la fin de l’histoire, car lorsqu’on croit en vous, cela vous pousse à faire les bons choix. C’est d’ailleurs l’un des thèmes développés dans le film. »

La distribution est complétée par Judy Greer dans le rôle de Maggie, l’ex-femme de Scott et la mère de sa fille Cassie (Abby Ryder Fortson) ; Bobby Cannavale dans celui de Paxton, l’officier de police que fréquente Maggie ; Wood Harris dans le rôle de Gale, le partenaire de Paxton ; ainsi que Tip « T.I. » Harris dans le rôle de Dave et David Dastmalchian dans celui de Kurt, deux anciens détenus recrutés par Scott pour réaliser le cambriolage du siècle.

LE TOURNAGE

Bien qu’ANT-MAN ait été essentiellement tourné à Atlanta, les prises de vues ont débuté à San Francisco, où se déroule l’action du film. Pym Technologies étant une société high-tech, San Francisco et sa Silicon Valley se présentaient comme la toile de fond idéale. Le film a aussi donné l’occasion à l’équipe de tourner dans une ville encore jamais vue dans l’Univers Cinématographique Marvel.

Kevin Feige déclare : « ANT-MAN est un film atypique dans l’univers Marvel car c’est avant tout un film de casse. San Francisco est une ville incroyable sur le plan visuel et en se remémorant tous les grands films qui y ont été tournés, nous nous sommes dit qu’elle se prêterait parfaitement au nôtre, qui marque la convergence d’une histoire d’un genre nouveau pour nous, d’une nouvelle ville et de personnages inédits - ceux qui peuplent l’univers de Scott Lang et Hank Pym. »

Après San Francisco, la production a inauguré les Pinewood Studios d’Atlanta : ANT-MAN est en effet le premier long métrage à y avoir été tourné. C’est là que les acteurs et techniciens du film ont découvert Paul Rudd dans le costume d’Ant-Man pour la première fois. Peyton Reedraconte : « Je sais que je suis partial, mais lorsque Paul a débarqué sur le plateau entièrement costumé, je me suis dit qu’il s’agissait du plus génial des costumes de l’Univers Cinématographique Marvel ! Ce qu’il y a de plus impressionnant, c’est que l’on sent que ce costume a un vécu. Le casque porte en effet les stigmates des batailles passées et lorsqu’on le regarde, on peut imaginer ce que Hank Pym a enduré dans ce costume. Il a été réalisé avec une telle minutie qu’on n’a aucun doute quant à sa crédibilité ; son fonctionnement et celui des particules Pym semble évident. Tout cela est très plausible. »

Lorsque Scott Lang revêt le costume d’Ant-Man, il rétrécit instantanément tandis que ses pouvoirs augmentent exponentiellement. Peyton Reed explique : « Dans sa forme la plus réduite, Ant-Man est ultra puissant car plus dense, et il peut battre des méchants armés jusqu’aux dents. Malgré sa petite taille, il peut porter des coups aussi puissants d’un homme de taille normale. C’est en quelque sorte une balle qu’on ne voit pas venir et j’ai trouvé ce concept original et intéressant. »

Le réalisateur ajoute : « Mais il ne se contente pas de rétrécir, il peut aussi changer très rapidement de taille, par exemple pendant qu’il est en train de se battre. Son pouvoir repose en partie sur sa capacité à prendre ses ennemis par surprise en changeant de taille à volonté. »

La création des séquences d’action d’ANT-MAN a nécessité de nombreuses technologies différentes. Peyton Reed commente : « Nous avons eu recours aux effets spéciaux réalisés sur le plateau, au moment des prises de vues, et aux effets visuels numériques. Notre objectif était de rendre ces scènes les plus réalistes possibles. Nous avons fait beaucoup de recherches sur la macrophotographie de fourmis et la manière de reproduire cela au mieux dans le film, car Ant-Man a aussi le pouvoir de contrôler des armées de fourmis. »

L’un des aspects les plus étonnants du personnage est le fait qu’il change très rapidement de point de vue, en fonction de sa taille. Pour retranscrire cela à l’écran, l’équipe a choisi d’immerger le public dans l’univers d’Ant-Man en lui faisant adopter la même perspective que le personnage principal. Le réalisateur raconte : « Lorsqu’une fourmi volante atterrit, c’est un peu comme si un hélicoptère militaire se posait. Les spectateurs sont placés au cœur de l’action. »

Autre post du blog lié à ANT-MAN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire