samedi 8 novembre 2014

Back to the present


Action/Thriller/Un antihéros badass comme on les aime

Réalisé par David Leitch et Chad Stahelski
Avec Keanu Reeves, Michael Nyqvist, Alfie Allen, Adrianne Palicki, Bridget Moynahan, Ian McShane, John Leguizamo, Willem Dafoe...

Long-métrage Américain
Durée : 1h41mn
Année de production : 2014
Distributeur : Metropolitan FilmExport 

Interdit aux moins de 12 ans 

Date de sortie sur les écrans américains : 24 octobre 2014
Date de sortie sur nos écrans : 29 octobre 2014 


Résumé : Depuis la mort de sa femme bien-aimée, John Wick passe ses journées à retaper sa Ford Mustang de 1969, avec pour seule compagnie sa chienne Daisy. Il mène une vie sans histoire, jusqu’à ce qu’un malfrat sadique nommé Iosef Tarasof remarque sa voiture. John refuse de la lui vendre. Iosef n’acceptant pas qu’on lui résiste, s’introduit chez John avec deux complices pour voler la Mustang, et tuer sauvagement Daisy…
John remonte la piste de Iosef jusqu’à New York. Un ancien contact, Aurelio, lui apprend que le malfrat est le fils unique d’un grand patron de la pègre, Viggo Tarasof. La rumeur se répand rapidement dans le milieu : le légendaire tueur cherche Iosef. Viggo met à prix la tête de John : quiconque l’abattra touchera une énorme récompense. John a désormais tous les assassins de New York aux trousses.

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : Prenez un ancien tueur en pleine rédemption qui essaie de vivre tranquille, retirez lui tout ce qui peut compter à ses yeux et vous obtenez : John Wick.
Quand cette terreur, dont l'évocation du nom fait trembler les criminels les plus puissants, se déchaîne, alors les portes de l'enfer s'ouvrent et la misère s'abat sur ceux qui sont venus le titiller. Ce n'est pas crédible pour deux ronds mais c'est super fun.
Le scénario n'est pas épais. On comprend vite quelle tournure les événements vont prendre. Mais en même temps, le cahier des charges répond parfaitement à ce l'on espère voir dans ce genre de film.
On ne sait rien du passé des personnages, on ne connaît que leur situation actuelle. Seuls quelques éléments des récentes dernières années vécues par John Wick nous sont révélés. Ses relations avec les criminels et sa réputation nous renseignent à demi-mot sur ce qu'a été sa carrière avant la rencontre avec la femme de sa vie. J'ai trouvé qu'on en sait juste assez pour s'intéresser aux protagonistes.
Les réalisateurs, David Leitch et Chad Stahelski, s'amusent à souligner les règles qui régissent le monde underground des criminels New-yorkais. C'est amusant à découvrir.
Vous vous en doutez, le film est très violent, ça dézingue dans tous les coins. Je rappelle qu'il est interdit aux moins de12 ans.
La mise en scène est très sympa, les scènes d'actions et de combats sont travaillées. Le rythme est soutenu, le temps passe vite.
Le rôle de John Wick va comme un gant à Keanu Reeves. Il joue dans la retenue et c'est plutôt pas mal car son personnage doit en faire des tonnes en terme de dégommage. Il est donc bien qu'il contrebalance en adoptant une attitude méthodique, cool et déterminée. Un peu celle du type qui n'a plus rien à perdre en fait.




Sa cible est le fils du criminel Viggo Tarasof. Viggo, une grosse pointure de la pègre, est interprété par Michael Nyqvist. J'ai bien aimé son interprétation qui s'éloigne agréablement de la représentation habituelle du mafieux russe.


Les seconds rôles sont de très bonnes surprises puisqu'ils laissent la scène à des acteurs tels que Ian McShane, John Leguizamo ou encore Willem Dafoe.




JOHN WICK est tout ce qu'on en attend mais contient quelques éléments inattendus qui lui procure une originalité bienvenue. C'est un divertissement cool et un plaisir coupable à ne pas rater, si on aime le genre antihéros badass qui bute tout sur son passage. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire