jeudi 18 septembre 2014

Back to the future


Drame/Un beau film qui manie habilement les contrastes pour servir son sujet

Réalisé par Philippe Falardeau
Avec Reese Witherspoon, Corey Stoll, Thad Luckinbill, Sarah Baker, Mike Pniewski, Arnold Oceng, Sharon Conley, Ger Duany, Femi Oguns, Joshua Mikel...

Long-métrage Américain
Durée : 1h52m
Année de production : 2014
Distributeur : UGC Distribution

Date de sortie sur les écrans américains : 3 octobre 2014
Date de sortie sur nos écrans : prochainement

(Affiche Américaine)

Résumé : Inspirée de faits réels, l'histoire incroyable de 4 orphelins, rescapés d'une attaque de leur village au Soudan. Ils parcourent près de 1000 kilomètres à pieds pour rejoindre un camp de réfugiés des Nations Unies et survivre. 10 ans plus tard, devenus adolescents, ils gagnent le droit d'immigrer aux Etats-Unis à la suite d'un tirage au sort. Commence pour eux une nouvelle aventure, extraordinaire, dans un monde inconnu et surprenant, marquée par la rencontre d'une femme exceptionnelle qui les aidera à retrouver un sens à la vie.

Bande annonce (VO)


Ce que j'en ai pensé : J'ai découvert THE GOOD LIE lors du Festival du Film Américain de Deauville 2014. Le sujet est difficile. Il raconte l'histoire d'enfants du Soudan qui ont vécus de plein fouet la guerre civile. Ce qui m'a bluffé, c'est la capacité du réalisateur, Philippe Falardeau, à montrer les contrastes d'une manière à mettre en avant la cruauté ou le décalage des situations. Quand des soldats armés de mitraillettes et de bombes aériennes s'en prennent à des villages de bergers, c'est tellement immonde qu'on reste sans voix.
Ce contraste, il ne ne le montre pas qu'à ce moment là, mais tout au long de l'aventure de ces enfants courageux au-delà de toute imagination. On les suit depuis cette enfance brisée en mille morceaux jusqu'à leur vie d'adulte subie et enfermée dans le traumatisme d’événements sur lesquels ils n'avaient aucun contrôle. 
Étonnamment, le film réussit à marquer fermement son propos sans jamais s'apitoyer. Il laisse de la place à l'humour sans rabaisser ses protagonistes. Le décalage des situations et le bon esprit des personnages donnent le sourire malgré la tristesse du sujet.
En regardant cette histoire, inspirée de faits réels, je me suis demandée quel genre de force de caractère il faut avoir pour supporter tant d'épreuves. 
Les acteurs sont touchants. Ils nous donnent vraiment l'impression de vivre cette terrible aventure sous nos yeux (certains d'entre eux l'ont peut-être d'ailleurs vécue ou une expérience approchante). 



Reese Whitherspoon, qui interprète Carrie Davis, évite la caricature dans laquelle son rôle aurait facilement pu tomber, grâce à son naturel toujours très agréable.


THE GOOD LIE impressionne par la force avec laquelle il traite son sujet tout en sachant manier la légèreté. Il aborde beaucoup de thèmes, tous intéressants. Il donne une belle leçon de vie. On en ressort ému. 

Note : THE GOOD LIE a reçu le Prix du Jury au Festival du Film Américain de Deauville 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire