samedi 31 mai 2014

Back to the future


Drame/Thriller/Comédie/De l'humour noir qui fait grincer des dents

Réalisé par Aharon Keshales et Navot Papushado
Avec Lior Ashkenazi, Rotem Keinan, Tzahi Grad, Guy Adler, Dvir Benedek, Gur Bentwich, Doval'e Glickman...

Long-métrage Israélien
Durée : 1h50m
Distributeur : Metropolitan FilmExport 
Année de production : 2013
Twitter : @Metropolitan_Fr et #BigBadWolves

Date de sortie sur les écrans israéliens : 15 août 2013
Date de sortie sur nos écrans : 2 juillet 2014 


Résumé : Une série de meurtres d’une rare violence bouleverse la vie de trois hommes : le père de la dernière victime qui rêve de vengeance ; un policier en quête de justice qui n’hésitera pas à outrepasser la loi ; et le principal suspect – un professeur de théologie arrêté et remis en liberté suite aux excès de la police. Forcément, ça ne peut pas donner une enquête classique…

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : J'ai découvert BIG BAD WOLVES lors du dernier festival du film policier de Beaune. Il relance le débat du 'peut-on rire de tout?'. Dans un cadre dramatique voire même par moment insupportable, le film prend toujours le parti de l'humour noir (très noir) et oblige les spectateurs à se demander s'il est bien raisonnable de rire des situations exposées. J'ai bien aimé cette comédie dramatique construite comme un thriller mais je dois vous prévenir, elle est spéciale. Dans le bon sens du terme, certes, car c'est une expérience particulière et donc intéressante, mais il faut avoir le cœur et l'estomac bien accroché. Certaines scènes sont dures à supporter. C'est à croire que les réalisateurs, Aharon Keshales et Navot Papushado, prennent un malin plaisir à nous déstabiliser et à nous mettre mal à l'aise pour mieux marquer nos esprits et nous pousser à vouloir connaître la vérité. La situation qui se créée autour du suspect dérape, vite et bien.
Le film tient sur un excellent quatuor d'acteurs qui réussissent à semer le doute quant à leur capacité à commettre l'irréparable. Lior Ashkenazi, interprète Miki, un flic tête brûlée, Rotem Keinan interprète Dror, un suspect bizarre, Tzahi Grad, interprète Gidi, un père en colère et Doval'e Glickman interprète Yoram, un grand père avec plus d'un tour dans son sac.


BIG BAD WOLVES n'est pas une comédie raisonnable. Elle sort des sentiers battus, fracasse méchamment la morale et nous pousse dans nos retranchements. Elle fait grincer des dents... tellement bien ! Vous êtes prévenus, il faut se méfier de ces grands méchants loups. A réserver aux adultes.


UN FILM DISTRIBUÉ PAR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire