vendredi 18 avril 2014

Back to the present


Du 17 au 26 avril 2014
à 20h30


Hier soir, grâce à @Mulderville (http://www.mulderville.net/) que je remercie, j'ai pu découvrir cette perle théâtrale. La pièce est interprétée en anglais. Les acteurs reprennent certains dialogues du célébrissime CASABLANCA, film américain de 1942 réalisé par Michael Curtiz avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. Sachez qu'il n'est pas indispensable d'avoir vu le film pour profiter de la pièce mais à mon avis c'est un plus (et de toutes façons il faut absolument découvrir ce très beau long métrage). Par contre, comprendre l'anglais est indispensable...

Pour rappel, l'action du film CASABLANCA se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale dans la ville de Casablanca au Maroc, alors contrôlée par le gouvernement de Vichy.

Le sujet principal du film est le conflit de Rick Blaine (Humphrey Bogart) entre l'amour et la vertu : il doit choisir entre ses sentiments pour Ilsa Lund (Ingrid Bergman) et son besoin de faire ce qui est juste pour aider le mari de celle-ci, le héros de la Résistance, Victor Laszlo (Paul Henreid), qui doit fuir Casablanca pour continuer son combat contre les nazis. (Source Wikipedia).


L'histoire et le contexte dans la pièce sont les mêmes. Seuls des morceaux choisis sont réinterprétés. Alors que le film est dramatique, l'auteur de la pièce Morag Fullarton a pris le parti de l'humour et revisite cette grande histoire d'amour avec à la fois une étonnante fidélité au long métrage d'origine et une vision totalement nouvelle et inédite. Il en ressort un spectacle très original, parsemé d'anecdotes et franchement drôle. La mise en scène, également de Morag Fullarton, est très dynamique. Les 3 acteurs sur scène interprètent 10 rôles différents en tout (si j'ai bien compté). Ils changent de costumes et de personnalité à la vitesse de l'éclair et virevoltent dans tous les sens. C'est très bien fait et minutieusement rôdé. Même les spectateurs sont invités à participer ! 
Le talent et la générosité des acteurs est aussi pour beaucoup dans le très agréable moment proposé aux spectateurs. Je les ai trouvé parfaits. Il y a un équilibre impeccable entre eux. Ils ont chacun leurs moments et leurs jeux fonctionnent super bien ensemble.
Gavin Mitchell (sur l'affiche), qui interprète principalement Rick Blaine, est impressionnant dans sa personnification d'Humphrey Bogart. Il apporte sa touche personnelle à la fois au personnage et à l'acteur qu'il imite. 
Clare Waugh qui reprend, entre autres, le rôle d'Ilsa Lund passe de l'émotion au comique en quelques secondes. Elle sait jouer l'exagération sans jamais en faire trop, elle joue juste.
Quant à Barnaby Power qui interprète Victor Laszlo et le capitaine Louis Renault (mais pas seulement), parfois en même temps, est absolument extra.

J'ai passé un excellent moment. N'hésitez pas à courir voir cette pièce et dépêchez-vous car il n'y a que 11 représentations. And if you are an English speaker and you live in Paris, this is mandatory, you have absolutely no excuse to miss this play!

*************************
Distribution : De et mise en scène Morag Fullarton. Avec Gavin Mitchell, Clare Waugh, Barnaby Power
Genre : Comédie
Lieu : Théâtre Déjazet


L'adaptation à la scène d'une des plus belle histoire d'amour du cinéma ! Retour dans le désert marocain, autour de Casablanca, en 1941. L’Europe est sous le joug de l’occupation nazie. L’Américain Rick Blaine tient un rade qui accueille toutes les âmes perdues, des petits escrocs aux réfugiés en transit, comme Ilsa Lund, le grand amour de Rick, et son mari Victor Laszlo, un chef de la résistance. Un raccourci saisissant pour retrouver ou découvrir les scènes les plus emblématiques du film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire