dimanche 2 février 2014

Back to the present






Au cinéma depuis le 22 janvier 2014

Retrouvez mon avis sur le film ici.
Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de découvrir l'ultime chef-d'oeuvre de HAYAO MIYAZAKI au cinéma, je vous propose de découvrir de nouveaux extraits.

Ce premier extrait permet d'en apprendre plus sur le don de Jiro dans son travail :


L'époque que vit Jiro de son enfance à son adolescence plie sous le poids d'un sentiment de stagnation plus intense encore que celui qui plane sur le Japon d'aujourd'hui : le Grand Tremblement de terre de Kanto de 1923, la Grande Dépression, le chômage, la pauvreté, la tuberculose, les révolutions et le fascisme, l'interdiction de la libre expression, une guerre qui chasse l'autre… Pourtant, la culture populaire s'épanouit ; le modernisme et le nihilisme, mais aussi l'hédonisme, prévalent. Les poètes succombent à la maladie et meurent en cherchant à accomplir leurs quêtes. Jiro, le protagoniste de notre film, travaille dans l'aéronautique au moment où l'Empire du Japon se dirige vers sa destruction et son ultime chute. Cependant, le propos de ce film n'est nullement de condamner la guerre, ni de faire vibrer les jeunes Japonais en faisant l'éloge de l'excellence du Zero. Je n'ai pas l'intention de défendre notre personnage principal en disant par exemple qu'il voulait en fait fabriquer un avion civil.

Jiro fait ses études à Tokyo, et devient un ingénieur d'élite au sein de la très importante industrie de la défense. Développant ses talents, il finit par créer un magnifique avion, qui imprimera sa marque indélébile dans l'histoire de l'aviation : le chasseur bombardier embarqué léger Mitsubishi A6M1, désigné dans la Marine impériale japonaise sous le nom de Chasseur embarqué de type 0 - le fameux Zero… Pendant trois ans, de 1940 à 1942, le Zero fut le meilleur avion de guerre du monde.

Découvrez les retrouvailles de Jiro et Nahoko à travers ce deuxième extrait :


Cette jeune femme aussi belle que gaie se trouve dans le même train que Jiro le jour du Grand Tremblement de terre de Kanto.
Dix ans plus tard, elle le rencontre à nouveau par hasard, et tous deux tombent amoureux.
Elle est malade, atteinte de tuberculose. Nahoko doit son nom à l'oeuvre de Tatsuo Hori, 'Naoko'.


L'histoire

Inspiré par le fameux concepteur d'avions Giovanni Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l'empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d'une importante entreprise d'ingénierie en 1927. Son génie l'impose rapidement comme l'un des plus grands ingénieurs du monde. 
LE VENT SE LÈVE raconte une grande partie de sa vie et dépeint les événements historiques clés qui ont profondément influencé le cours de son existence, dont le séisme de Kanto en 1923, la Grande Dépression, l'épidémie de tuberculose et l'entrée en guerre du Japon. Jiro connaîtra l'amour avec Nahoko et l'amitié avec son collègue Honjo.
Inventeur extraordinaire, il fera entrer l'aviation dans une ère nouvelle.Hayao Miyazaki a uni deux hommes ayant existé, l'ingénieur Jiro Horikoshi et l'auteur Tatsuo Hori, qui vécurent à l'époque où se déroule LE VENT SE LÈVE, pour créer Jiro, le personnage de fiction qui est au centre de cette grande histoire d'amour et de persévérance, qui parle des défis que pose la vie et de la difficulté de faire des choix dans un monde en plein chaos.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire