mardi 9 octobre 2012

Back to the future
The Impossible

Au cinéma le 21 novembre 2012

Ce soir, je vous parle d'un film dont j'ai vu la bande annonce il y a déjà plusieurs mois lors d'une présentation des futurs films distribués par SND. Cette vidéo m'avait marquée. En général, je ne suis pas fan des films basés sur des catastrophes réelles car je trouve effrayant, angoissant et triste de voir sur grand écran l'horreur vécue par des personnes. Mais ce film semble être doté d'une très belle histoire, d'un super casting et d'une réalisation impressionnante. Je vous laisse juge avec les informations reçues que je partage avec vous ci-dessous.


The Impossible est un film espagnol réalisé par Juan Antonio Bayona (L’Orphelinat) considéré comme la nouvelle étoile montante du cinéma espagnol. Porté par Ewan McGregor et Naomi Watts, il narre sans concession l’histoire d’une famille anglaise victime du terrible tsunami qui frappa l’Asie du sud-est en 2004.

 The Impossible au-delà d’être un film catastrophe est une véritable ode à la survie, une quête familiale, l’odyssée d’un père à la recherche de sa famille.

Bande-annonce


Synopsis: L’histoire d’une famille prise dans une des plus terribles catastrophes naturelles récentes.
THE IMPOSSIBLE raconte comment un couple et leurs enfants en vacances en Thaïlande sont séparés par le Tsunami du 26 décembre 2004. Au milieu de centaine de milliers d’autres personnes, ils vont tenter de survivre et de se retrouver. D’après l'histoire vraie d’une famille espagnole victime de la terrible catastrophe.

« On n’a pas juste affaire à un film de survie. Il soulève aussi la question de savoir pour qui on veut survivre et de quelle manière. Il y a là quelque chose de vraiment puissant qui va au-delà du tragique et qui a trait à la condition humaine , quelque chose qui touche intimement les gens quand ils entendent parler de cette histoire »
-          Juan Antonio Bayona, réalisateur




Suivre 'The Impossible' sur Facebook
https://www.facebook.com/theimpossible.lefilm?ref=hl

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire