dimanche 4 mars 2012

Back to the future

Science-fiction/Aventure/Action/Réussi dans son genre

Réalisé par Andrew Stanton
Avec Taylor Kitsch, Lynn Collins, Samantha Morton, Willem Dafoe, Dominic West, Mark Strong, Thomas Haden Church, Ciarán Hinds, James Purefoy, Daryl Sabara, Polly Walker, Bryan Cranston...

Attention ce film est conseillé à partir de 10 ans

Long-métrage Américain
Durée: 02h20mn
Année de production: 2012
Distributeur: The Walt Disney Company France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 9 mars 2012
Date de sortie sur nos écrans: 7 mars 2012


Résumé: L'ancien capitaine John Carter (Taylor Kitsch), las de la guerre civile qui ravage les Etats-Unis en cette fin de XIXème siècle, se retrouve mystérieusement envoyé sur la planète Barsoom, où il se laisse entraîner malgré lui dans un terrible conflit entre Tars Tarkas (Willem Dafoe) et la fascinante princesse Dejah Thoris (Lynn Collins). Dans un monde au bord du gouffre, Carter redécouvre son humanité en prenant conscience que la survie de cette planète et de ses habitants est entre ses mains.

Bande annonce (VOST)


Ce que j'en ai pensé: Vendredi soir, le 2 mars 2012 donc, j'ai été conviée aux 'How I Met Your Blogger Awards'. 'Mais qu'est-ce donc que cela?', vous demandez-vous sûrement. Et bien pour en savoir plus consultez le site web http://www.himyb.fr/. 'D'accord, mais quel rapport avec John Carter'?, vous demandez-vous encore. A priori aucun, sauf qu'à l'issue de la soirée, nous avons eu droit à la projection de 'John Carter' en avant-première et en 3D. C'est donc grâce à HIMYB que je peux vous donner mon avis sur ce film dès aujourd'hui (un grand merci à eux).

J'attendais 'John Carter' avec impatience car j'espérais y trouver un bon divertissement, bien réalisé et surtout avec de superbes effets spéciaux. Et bien je n'ai pas été déçue. Pour moi, 'John Carter' c'est de l'Heroic Fantasy (L’heroic fantasy est à l'origine le nom donné à la fantasy, dans le sens d'œuvres centrées sur des aventures héroïques dans des mondes imaginaires au contexte antique, médiéval ou proto-médiéval [source Wikipédia]) et plus précisément de la science fantasy (Sous-genre de la fantasy y mêlant des éléments de science-fiction. Il intègre souvent des éléments de technologie moderne dans un univers médiéval ou antique, ou au contraire, des éléments propres à la  fantasy dans un univers de science-fiction [source Wikipédia]). Et dans ce genre, je l'ai trouvé réussi.

Le personnage principal, John Carter est interprété par Taylor Kitsch. Première bonne surprise, je craignais que ce personnage ne soit que gros muscles et petit cerveau comme souvent dans ce type de film. En fait, John Carter a une histoire, une raison de ne plus croire en rien et ses aventures vont lui permettre de se reconstruire. Taylor Kitsch donne au personnage la prestance physique qu'il lui faut sans exagération (il est costaud mais pas non plus hyper 'bodybuildé'), la touche d'humour qui fait mouche ainsi que le sérieux et le courage accompagnés de tristesse et de désillusion qui conviennent à l’héroïsme du personnage.





Deuxième bonne surprise, les effets spéciaux. Ils sont impressionnants. La 3D les met en valeur. Ils participent à la crédibilité de l'histoire. J'ai trouvé les Tharks particulièrement réussis. Sans qu'on reconnaisse les acteurs qui se cachent derrière les visages (Willem Dafoe interprète Tars Tarkas, Thomas Haden Church interprète Tal Hajus et Samantha Morton interprète Sola), ils sont bien distincts, avec une personnalité propre et leurs expressions et sentiments sont très clairs. Du coup, ils sont attachants.





Troisième bonne surprise, le scénario et la réalisation. Sans être complexe, le scénario est riche en rebondissements. Je ne me suis pas ennuyée pendant le film (qui dure 2h20). Le réalisateur embarque les spectateurs d'une époque et d'un monde à l'autre, en faisant vivre à John Carter mille et une facéties face à de nombreux personnages différents (les Tharks, les Héliumites, les Zodangiens, les Therns, le sympathique Woola...) pour notre plus grand plaisir et sans jamais nous perdre. Le mélange de technologies hyper avancées dans un monde antique n'est pas choquant et fonctionne même très bien.

Certes, il s'agit d'un Disney, le film est manichéen. D'ailleurs côté méchants, on notera la prestation de Mark Strong qui interprète le Thern Matai Shang et à qui les rôles de 'bad guy' vont décidément très bien. 




J'ai malheureusement été moyennement convaincue par les prestations de Lynn Collins qui interprète Dejah Thoris, Ciarán Hinds qui interprète Tardos Mors et de Dominic West qui interprète Sab Than. Mais peu importe, car franchement dans son ensemble John Carter est un divertissement, plus que sympathique, bourré d'action et réservant des surprises, que je conseille à tous ceux qui apprécient ce genre de film.










Autres posts du blog sur 'John Carter' : (extrait) http://minu.me/5z9k et (présentation, entre autre, des nombreux personnages) http://minu.me/5xzt

1 commentaire: