lundi 29 août 2011

Back to the future
CRAZY
STUPID
LOVE

Comédie/Romance/Drôle et très réussi

Réalisé par John Requa, Glenn Ficarra
Avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore, Emma Stone, Analeigh Tipton, Jonah Bobo, Joey King, Marisa Tomei, Beth Littleford, John Carroll Lynch, Kevin Bacon...

Long-métrage Américain
Durée: 01h58min 

Année de production : 2011
Distributeur : Warner Bros. France

Site internet: http://crazystupidlove.warnerbros.com
Page facebook du film: http://www.facebook.com/crazystupidlovefr

Date de sortie sur les écrans U.S.: 29 juillet 2011
Date de sortie sur nos écrans:
14 septembre 2011


Résumé: A tout juste quarante ans, Cal Weaver (Steve Carell) mène une vie de rêve. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily (Julianne Moore), le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. L’infortuné Cal est pris en main par un séduisant trentenaire, Jacob Palmer (Ryan Gosling). Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.

Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu…sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son cœur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

Bande annonce (VO)


Ce que j'en ai pensé: Je vais être franche, j'ai adoré. 'Crazy, Stupid, Love' est drôle, vraiment et simplement. J'ai ri à des blagues portant sur des sujets qui ne me font vraiment pas rire dans la vie. 

Les réalisateurs réussissent à jongler avec intelligence entre le rire et l'émotion. L'humour n'est pas gras et lourd, prouvant qu'un film peut être très drôle sans pour autant être vulgaire et gonflant.

Même si le scénario est très sympathique, il reste assez classique. Mais j'ai été surprise par le fait que je n'ai pas vu venir les situations ou les liens entre les personnages. La mise en scène, les dialogues et le talent des acteurs font de ce film une exception dans les comédies romantiques. 

Steve Carell, en tête d'affiche, est excellent dans le rôle du type paumé et pathétique qui essaye de se fondre dans la masse des dragueurs.

 




Il est entouré d'une myriade d'acteurs impeccables qui remplissent chacun leur rôle avec justesse (notamment, et entre autres, Ryan Gosling [qui, mesdames je vous le promets, assure le spectacle],




Julianne Moore, 


Emma Stone,


Marisa Tomei, 


Analeigh Tipton,


Jonah Bobo, 


et Kevin Bacon).


Je ne veux pas trop en dire sur les personnages car il faut découvrir leurs histoires et leurs liens en regardant le film. 

Il y a vraiment un savant équilibre car certains acteurs ont des rôles d'hystériques alors que d'autres ont des rôles plus sérieux. Le film ne tombe jamais dans la caricature (il tombe parfois dans l'excès mais ce n'est que pour le plaisir du spectateur). Même si l'émotion prend par moment le dessus, elle est toujours contrebalancée par de l'humour qui tombe à point. 

Les personnages sont attendrissants parce qu'ils sont humains (donc imparfaits mais capables de surprendre positivement). Et oui, l'Amour c'est compliqué, il peut rendre fou et/ou stupide. Il correspond parfois à ce que l'on en attend et parfois il est synonyme de désillusion, et ça fait mal. C'est le thème du film. Il explore l'idée que l'on se fait de l'Amour au travers de personnages d'âge différent, en quête d'expériences diverses et qui n'ont pas les mêmes priorités, ni les mêmes réactions.











Je vous conseille vivement ce film pour son humour, sa délicatesse, ses jolis moments, son émotion et ses acteurs formidables.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire