mardi 17 juillet 2018

DÎNER DE FAMILLE


Du mardi au samedi à 19h00 ou 21h00 
(en alternance 1 semaine sur 2) 
Au Théâtre Edgar à Paris
Jusqu'au 31 août 2018


Une comédie de Joseph GALLET et Pascal ROCHER
Mise en scène de Pascal ROCHER
Avec
Jean Fornerod, Joseph Gallet, Emmanuelle Gracci
ou Emmanuel Donzella, Carole Massana, Mathieu Coniglio ou Arnaud Laurent

Le Pitch
A l'occasion de ses 30 ans, Alexandre souhaite demander à ses parents d'être les témoins de son mariage.
Son père, animateur de télé parisien, et sa mère, femme au foyer provinciale, sont fâchés depuis sa naissance.
Alexandre va utiliser de faux prétextes pour les réunir...
Le dîner de famille va-t-il totalement partir en vrille ?

Ce que j'en ai pensé :  cette comédie a plusieurs visages. Elle démarre comme un règlement de compte, se poursuit par une série de rebondissements, pour finir de façon inattendue par un jeu du sort aussi amoral que drôle.

Le ton évolue pendant toute la pièce, mais un point commun se détache : on rigole très régulièrement. Le texte, écrit par Joseph Gallet et Pascal Rocher, fait mouche à chaque vacherie prononcée tout en réussissant à ménager l'humanité des personnages pour les rendre attachants. Le rythme est constant et au moment où l'on se dit que cela va tourner au truc lourd ou habituel, la pièce prend un nouveau tournant. 

Les acteurs n'économisent pas leur énergie pour nous faire vivre cette aventure familiale qui ne résiste pas au plaisir d'être cruelle par moments. Mais heureusement les rancœurs et la mise à plat des erreurs du passé finissent par faire place à la connivence, encore qu'avec cette famille, ce n'est pas sans surprises ni éclats de rire.

Le soir de la représentation à laquelle j'ai assisté, les acteurs sur scène étaient Carole Massana, Emmanuel Donzella et Arnaud Laurent. Leurs échanges et interactions fonctionnaient parfaitement bien et nous ont permis de croire à la façon dont cette famille dysfonctionnelle communique et se reconstruit sous nos yeux. Il faut dire qu'ils apporte chacun une personnalité bien spécifique, distincte et marquée à leur protagoniste, notamment Carole Massana qui incarne Béa, une maman et (ex-)femme très délire.




La mise en scène de Pascal Rocher utilise efficacement une sucession d'éléments simples qui dynamisent chaque partie en prenant soin de rendre cohérentes les ambiances spécifiques et de nous offrir du mouvement en permanence.

DÎNER DE FAMILLE correspond complètement à ce qu'on peut attendre d'une comédie jouée dans un théâtre de boulevard. Elle aborde des thématiques familiales et sociétales en appuyant là où ça fait mal, sans jamais oublier de faire rire les spectateurs qui deviennent complices au final de ce trio aux relations bizarrement attachantes. La pièce se joue en ce moment au Festival d'Avignon et à Paris au théâtre Edgar, donc si vous avez l'opportunité de la voir dans une de ces deux villes, n'hésitez pas.

NOTE DES AUTEURS

La Famille. Quel autre sujet est plus fédérateur que celui-ci ? Et qu’on le veuille ou non, c’est un thème qui concerne absolument tout le monde. Certes, la famille a beaucoup évolué, mais les problèmes qu’on y rencontre sont souvent les mêmes. Et s’il est difficile d’être parent, il n’est pas toujours facile d’être enfant. Même si on a souvent envie de quitter sa famille, on peut rarement l’empêcher de nous rattraper, et c’est ce qui va arriver à nos trois personnages qui forment une famille pour le moins originale. Un papa, une maman, et un enfant de trente ans qui se connaissent à peine et qui décident de faire le point, c’est une situation dramatique, dont nous avons fait une comédie, qui parlera, à coup sûr, à beaucoup de monde, toutes générations confondues.

Pascal Rocher et Joseph Gallet

NOTE DU METTEUR EN SCÈNE

Des parents indignes qui abandonnent un enfant, des personnages cyniques, malheureux, en colère, ou frustrés… Diner de Famille a tout pour être un drame. Tout l’intérêt était d’en faire une comédie : Faire rire avec ce qui n’est pas drôle, tout en restant crédible et réaliste, avec légèreté et surtout beaucoup de tendresse. Il fallait que le public finisse par aimer ces personnages qui ont pourtant beaucoup à se reprocher. La mission est remplie mais ce sont les comédiens qui ont fait tout le travail. Ils sont excellents de justesse, de finesse, et de drôlerie.

Pascal Rocher

PASCAL ROCHER

En 2000 je monte ma première comédie : DE TOUTES MANIERES, une pièce de Boulevard avec 10 personnages. Nous jouons environ 400 fois à Paris. Quelques années plus tard j’écris COMME ILS DISENT avec Christophe Dauphin et nous jouons la pièce 800 fois. Avec Sandra Colombo, nous formons ensuite un duo (LES KICEKAFESSA) pour l’émission de Laurent Ruquier ON N’DEMANDE QU’A EN RIRE. Nous y passerons 4 ans. Après un an dans J’AIME BEAUCOUP CE QUE VOUS FAITES, j’écris la comédie OUI ! que nous jouons depuis 3 ans, puis DE VRAIS GAMINS, programmé au Splendid en 2016. DINER DE FAMILLE est ma première co-écriture avec Joseph Gallet.

JOSEPH GALLET

Je suis auteur et comédien depuis 15 ans. J’ai fait ma formation de comédien au cours Simon. J’ai coécrit 7 pièces de théâtres dont notamment SUR LA PLAGE ABANDONNÉE qui a été jouée pendant une dizaine d’années. J’ai aussi écrit plus d’une centaine de sketchs pour internet notamment pour une chaîne que j’ai créée sur YouTube et qui s’appelle le MUG CLUB. Et depuis quelques mois je travaille aussi sur un long métrage en cours de financement.

CAROLE MASSANA

Carole Massana a démarré par une formation de Comedia dell Arte sous la direction de Jean Pierre Pascaud élève de Carlo Boso. Après 10 ans au sein de la compagnie du Picoluc, elle démarre et joue au Café de la Gare sous la direction de Sotha ou de Philippe Manesse. Elle enchainera les rôles comiques.

Elle travaille sous la direction de Christophe Luthringer et part à l’autre bout du monde répéter et jouer un spectacle visuel FAMILY DREAM. Elle fait des apparitions dans le théâtre subventionné avec le metteur en scène Philippe Calvario. Elle a mis en scène MANÈGES pièces écrite et jouée en allemand et français qui est partie en itinérance à vélo en 2016/2017. En 2017, on la retrouve dans RENATA pièce argentine de Javier Maestro adaptée par Sébastian Galeota et Stephan Druet.

Elle produit son premier court métrage ANTON de Gaspard Legendre. En 2018, on la retrouve sur le festival LES MISES EN CAPSULES dans LE GRAND BAIN pièce adaptée du court métrage de Valérie Leroy.

EMMANUEL DONZELLA

Emmanuel Donzella découvre adolescent la musique et le théâtre.

Marqué par la Bossa Nova, il écrira ses premiers textes avant de former un groupe. Mais l’acteur qui sommeille en lui décide de se former aux Cours Florent. Emmanuel Donzella débarque à Paris et se produit rapidement sur la célèbre scène du théâtre Trévise, aux côtés d’Elie Semoun, Dany Boon, Jamel Debbouze. C’est avec Karine Lyachenko, sa partenaire, qu’Emmanuel Donzella sera pendant dix ans sur les planches parisiennes, Café de la Gare, Point Virgule, Blancs-Manteaux, Comédie Caumartin… 

Il se frotte aussi à la télévision, et avec succès, dans LA CLASSE, THÉ OU CAFÉ, PROFESSION CHANTEUR… 

On retrouve également dans L’ÂME SŒUR de Jean-Marie Bigard, AU FOND ALICE TU RÊVES de Clara Chauveaux, Jean-Michelet COPAINS COMME COCHONS d’Alexandre Zanetti. En 2002, il sort son propre album de chansons, coaché par Pascal Obispo. Il est invité à faire des premières parties comme Elie Semoun ou Zazie. Revenant à la Bossa Nova, Emmanuel Donzella signe un deuxième album, BANDITS DE GRANDS SENTIMENTS avec la complicité d’Henri Salvador.

Informations pratiques
Théâtre Edgar : 58 boulevard Edgar Quinet 75014 Paris
M° Edgar Quinet / Montparnasse / Gaîté
Réservations sur le site du théâtre ou sur BilletRéduc

#DinerDeFamille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire