samedi 27 janvier 2018

SPARRING


Drame/Un film touchant et très bien interprété qui nous montre un nouvel aspect de la boxe

Réalisé par Samuel Jouy
Avec Mathieu Kassovitz, Olivia Merilahti, Souleymane M'Baye, Billie Blain, Lyes Salem, Tomy Leconte, Ali Labidi, David Saracino... 

Long-métrage Français
Durée: 01h34mn
Année de production: 2017
Distributeur: EuropaCorp Distribution

Date de sortie sur nos écrans : 31 janvier 2018


Résumé : A plus de 40 ans, Steve Landry est un boxeur qui a perdu plus de combats qu’il n’en a gagnés. Avant de raccrocher les gants, il accepte une offre que beaucoup de boxeurs préfèrent refuser : devenir sparring partner d’un grand champion.

Bande annonce (VF)


Introduction

J'ai assisté à la projection de ce film dans le cadre du premier ciné-club organisé par de @_LeBonbon. Le réalisateur Samuel Jouy, accompagné des acteurs Mathieu Kassovitz, Olivia Merilahti, Souleymane M'Baye, et Ali Labidi ont eu la gentillesse de venir avant le début du film pour nous dire un petit mot que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous :


Ce que j'en ai penséle SPARRING de Samuel Jouy est une belle surprise. Il aborde le milieu de la boxe sous un angle inattendu, celui des perdants. Il nous fait rentrer dans le quotidien de Steve Landry, un boxeur looser très attendrissant, superbement interprété par Mathieu Kassovitz. 


Le réalisateur nous montre les difficultés financières de Steve de façon délicate et surtout, on sent combien son incapacité à tout offrir à sa famille pèse sur le personnage, ce qui est très touchant. Ce film parle de courage. Celui de ne pas abandonner, même contre toute logique, poussé par une passion qui peut s’avérer dangereuse, mais qui fait partie de soi. 

Les ressorts de l’histoire peuvent sembler classiques, mais dans la façon dont Samuel Jouy choisit de les montrer (ou non), ils ne le sont finalement pas tant que ça. Les écarts entre l’univers de ceux qui ne gagne pas et de ceux qui réussissent dans ce milieu est efficacement montré. Il y a beaucoup de générosité et de tendresse dans cette histoire qui met en avant la famille, ce qui contrebalance parfaitement bien la violence de la boxe, et pas seulement celle qu’on voit sur le ring. 

Les seconds rôles sont, eux aussi, tout à fait convaincants. Olivia Merilahti interprète Marion Landry, elle est très crédible dans sa façon de montrer son inquiétude pour son mari. 


La jeune Billie Blain est criante de vérité dans le rôle d’Aurore Landry, une petite fille qui adore son père et cherche à entrer dans son monde pour se rapprocher de lui. 


Souleymane M'Baye est un boxeur dans la vie et son interprétation de Tarek M'Bareck, un champion de boxe, est très juste, ce qui est important, car ce rôle représente ce que Landry aurait pu être et rend le contraste encore plus frappant. Ali Labidi interprète le très sympathique Ali, un gars à la philosophie implacable et drôle. On ne peut également pas s'empêcher d'avoir un petit pincement au cœur en voyant Yves Afonso, qui nous a quitté, dans son dernier rôle, celui d'un entraîneur attachant. 

SPARRING est un film qui ne s’adresse pas qu’aux amoureux de la boxe. Il aborde des sujets qui parlent à tous. Il le fait intelligemment et avec sensibilité. Je vous le conseille pour sa réalisation, ses thématiques et ses acteurs.

Photos Copyright 2017 EuropaCorp. All rights reserved.

  
#SPARRING

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire