lundi 12 décembre 2016

PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL


PIFFF au MAX LINDER PANORAMA
6ème édition
Du 6 au 11 décembre 2016

J'ai assisté à la clotûre du PIFFF hier soir. La remise des prix s'est déroulée dans l'ambiance bon enfant qui caractérise si bien cet événement cinématographique. Vous pouvez retrouver ce sympathique moment dans les vidéos ci-dessous.



A savoir : des films sont encore programmés dans le cadre du PIFFF au MAX LINDER PANORAMA jusqu'à mardi soir. N'hésitez pas à vous rendre sur le site officiel du festival pour regarder le planning.

LE PALMARÈS
(Source : communiqué de presse)

Dimanche 11 décembre à 20h30 a eu lieu la cérémonie de clôture du 6e PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival) au cinéma Max Linder Panorama.
Pour cette nouvelle édition, le festival a enregistré une fréquentation en hausse, cumulant 9.000 entrées.

LES PRIX DU PUBLIC : OEIL D'OR

A l'issue de ces 5 jours de festival, le public a décidé de récompenser :

> Oeil d'Or long-métrage
GRAVE de Julia Ducournau

Première année d'école vétérinaire pour Justine, une étudiante végétarienne qui va subir un bizutage violent et développer un appétit aussi soudain que vorace pour la viande fraîche... et humaine.

Distribué par Wild Bunch Distribution - en salles le 27 mars 2017
Julia Ducournau était présente pour recevoir son prix.

> Oeil d'Or court-métrage français
POSPY de Julien Homsy

Dans cette adaptation d'une histoire courte de Stephen King, l'addiction au poker conduit à des méthodes de remboursement très risquées...

Julien Homsy était présent pour recevoir son prix.

> Oeil d'Or court-métrage international
CURVE de Tim Egan (Australie)

Une jeune fille se réveille au sommet d'une surface lisse surplombant un abîme. Aucune prise, elle doit survivre.

GRAND PRIX DU JURY DU COURT-MÉTRAGE FRANÇAIS

Le jury des courts-métrages français, composé de Olivier Afonso (chef maquilleur, réalisateur et scénariste), Stéphane Debac (comédien et réalisateur), Xavier Jamaux (compositeur), Tom Kan (réalisateur, directeur artistique, photographe, designer graphique) et Michel Koch (directeur artistique, concept artist), a choisi de récompenser :

MARGAUX de Joséphine Hopkins, Rémy Barbe et Joseph Bouquin

Margaux, une jeune fille de 15 ans, découvre son pouvoir de séduction et tente de fuir une créature monstrueuse qui hante son quotidien.

Les trois réalisateurs étaient présents pour recevoir leur prix.

LES PRIX DU JURY CINÉ+ FRISSON

Le jury de notre partenaire Ciné+ Frisson, constitué de Myriam Hacene (directrice générale) et Christophe Commeres (directeur adjoint), a élu :

> Prix spécial Ciné+ Frisson - long-métrage
GRAVE de Julia Ducournau

>> Le lauréat se voit doté d'une campagne de promotion sur les antennes de Ciné+ (25 diffusions) à l'occasion de sa sortie en salles.

> Prix spécial Ciné+ Frisson - court-métrage
DÉNOMINATEUR COMMUN de Quentin Lecocq

Ted est un glandeur qui gagne sa vie en testant des médicaments. Une pilule révolutionnaire va le révéler à lui-même.

>> Le film primé est acheté pour une diffusion sur les antennes de Ciné+ Frisson.

SOIRÉE DE CLÔTURE

Pour clôturer le festival, les organisateurs proposaient la Première française du film SAFE NEIGHBORHOOD de Chris Peckover, avec Ed Oxenbould, Olivia DeJonge, Dacre Montgomery, Virginia Madsen et Patrick Warburton.

Cette année encore, la programmation des longs-métrages était assurée par Fausto Fasulo, également rédacteur en chef du magazine Mad Movies et Cyril Despontin, Délégué Général du PIFFF, déjà à l'initiative du festival Hallucinations Collectives à Lyon.
La sélection de la compétition courts-métrages français était assurée par R-One Chaffiot et celle des courts-métrages internationaux par Véronique Davidson et Xavier Colon.

Long métrage hors compétition
SAFE NEIGHBORHOOD

Un film australo-américain réalisé par Chris Peckover
Avec Dacre Montgomery, Virginia Madsen, Patrick Warburton



Résumé : À l’approche de Noël, une baby-sitter et le jeune garçon de douze ans qu'elle garde vont être confrontés à de vils intrus. Loin de se démonter, les deux jeunes vont donner du fil à retordre à leurs invités…
Défini comme un mélange de Scream et de Maman, j’ai raté l’avion, ce film australien dynamite le sous-genre très codifié du home invasion en y insufflant une bonne dose d’humour noir. Angoissant, drôle et nerveux, Safe Neighborhood donne également un petit rôle à la MILF Virginia Madsen, l’inoubliable héroïne du Candyman de Bernard Rose. 

Mon avis : SAFE NEIGHBORHOOD a été une très bonne surprise. Le film prend un tour inattendu tout en conservant la logique de sa ligne conductrice. Le réalisateur, Chris Peckover, nous fait peur ou nous fait rire, c'est un peu les montagnes russes et c'est vraiment bien maîtrisé. L'ambiance festive des fêtes de Noël vient contre-balancer les horreurs qui se produisent. Il ne faut pas trop en dire sur ce film pour ne pas gâcher un des ressorts principaux du scénario. L'humour noir est à l'honneur. Il est habilement poussé assez loin. Les acteurs sont supers. SAFE NEIGHBORHOOD est le côté obscur de MAMAN, J'AI RATÉ L'AVION. Il assume son idée jusqu'au bout et nous permet de passer un très bon moment entre rire et angoisse. Une réussite !

Ce film sera rediffusé dans le cadre du PIFFF le lundi 12 décembre 2016 à 19h30.


RENDEZ-VOUS EN 2017 POUR LA 7EME EDITION DU PIFFF !

Informations pratiques

Les cartes Gaumont-Pathé et UGC seront acceptées à toutes les séances.

MAX LINDER PANORAMA
24, boulevard Poissonnière
75009 Paris

 
Site officiel : http://www.pifff.fr/




Autre post du blog lié au PIFFF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire