mercredi 7 décembre 2016

PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL


PIFFF au MAX LINDER PANORAMA
6ème édition
Du 6 au 11 décembre 2016

Et voilà, c'est parti ! Le PIFFF a déployé ses ailes de dragon (rapport à l'affiche du festival) pour la 6ème fois hier soir et j'ai eu la chance d'assister à la cérémonie d'ouverture dans une ambiance bon enfant autour du plaisir des retrouvailles de fidèles du festival. Au programme, un long-métrage en avant-première française précédé d'un court-métrage, tous deux hors compétition.

Mais avant les projections place à la courte cérémonie d'ouverture du festival que vous pouvez retrouver dans la vidéo ci-dessous.


Court métrage hors compétition
BEHIND

Un court-métrage espagnol réalisé par Ángel Gómez
Avec Macarena Gómez, Lone Fleming, Javier BotetKey


Résumé : Arianne est une mère divorcée obsédée par l'idée que son ex-mari lui prenne son bébé. Lors d'une fête d'anniversaire, une femme mystérieuse dit à Arianne qu'une silhouette la suit : un homme d'apparence terrifiante. De retour chez elle, Arianne devra lutter contre quelque chose de beaucoup plus sombre que ses pires cauchemars.


Mon avis : Entre délire et réalité, la terreur s'installe efficacement dans ce court-métrage. L'ambiance est très bien rendue, la folie est palpable. Un cauchemar éveillé !

Long métrage hors compétition
THE AUTOPSY OF JANE DOE

Vidéo du lancement de ce film d'ouverture du festival

Un film américain réalisé par André Ovredal
Avec Emile Hirsch, Brian Cox, Ophelia Lovibond


Résumé : Un père et son fils travaillent ensemble à la morgue locale. Lorsqu’ils « reçoivent » le corps d’une mystérieuse inconnue, les deux hommes décident de mener l’enquête sur son identité.
Auteur d’un found footage norvégien primé dans de nombreux festivals (Troll Hunter), André Øvredal opte pour une approche « traditionnelle » avec ce thriller horrifique récemment ovationné à Toronto. Bénéficiant d’une mise en scène soignée, d’effets gore saisissants et de la prestation remarquable de l’immense Brian Cox (l'éternel Hannibal Lecktor du Sixième sens de Michael Mann), The Autopsy of Jane Doe va clairement vous clouer à votre fauteuil. Et aussi vous faire tourner de l'œil.

Bande annonce (VOSTFR)


Bande-Annonce de The Autopsy of Jane Doe de... par pifff

Mon avis THE AUTOPSY OF JANE DOE trouve ses racines dans le fantastique. Il a la bonne idée d'allier scènes d'épouvantes et thriller, le rendant stressant, mais aussi intriguant, puisqu'on cherche à comprendre le pourquoi. Les deux acteurs principaux, Emile Hirsch et Brian Cox, qui sont tous deux des habitués du genre fantastique, forment un duo convaincant et crédible, qui préfère se fier à la logique - jusqu'à ce que les événements dépassent leur entendement... L'atmosphère passe facilement du léger à l'angoisse. Les scènes d'autopsie sont tout à fait réalistes. Le réalisateur, André Ovredal, fait preuve d'une très bonne maîtrise de son sujet et avec peu de moyens, il nous offre un long-métrage efficace. Voilà un film d'ouverture (sans mauvais jeu de mots) qui promet un festival pur jus avec des pépites à découvrir.

Ce film sera rediffusé dans le cadre du PIFFF le mardi 13 décembre 2016 à 16h30.

La magnifique affiche du festival

La sixième édition du PIFFF dévoile enfin sa créature totem : un majestueux dragon, sage comme une image, mais qui promet un festival brûlant et épique, du 6 au 11 décembre prochains dans l'enceinte mythique du cinéma Max Linder. (Source : site officiel du festival)


Affiche créée par l'agence Dark Star

Informations pratiques

Les cartes Gaumont-Pathé et UGC seront acceptées à toutes les séances.

MAX LINDER PANORAMA
24, boulevard Poissonnière
75009 Paris
www.maxlinder.com

 
Site officiel : http://www.pifff.fr/



Autre post du blog lié au PIFFF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire