mardi 1 novembre 2016

PREACHER


Série créée par Seth Rogen et Evan Goldberg
Showrunner : Sam Catlin
Avec Dominic Cooper, Joseph Gilgun, Ruth Negga, Lucy Griffiths, W. Earl Brown, Tom Brooke, Anatol Yusef, Ian Colletti, Derek Wilson, Graham McTavish, Jackie Earle Haley...
Nationalité : Américaine
Genre : épouvante-horreur/action
Durée des épisodes : 52 minutes
Saison 1 : 10 épisodes


Résumé : Au premier coup d'oeil, le révérend Jesse Custer n'a rien de spécial. Après tout il n'est qu'un homme d'église d'une petite ville, perdant peu à peu ses fidèles et laissant s'éteindre sa foi. Mais il va bientôt avoir la preuve que Dieu existe bel et bien. Et qu'"IL" est un sacré fils de... Avec sa petite-amie Tulip et un vampire nommé Cassidy, le voilà parti sur les routes américaines pour le trouver...

Bande annonce (VO)




La première saison de PREACHER est sortie en vidéo le 26 octobre. Si vous ne connaissez pas cette série, je vous la conseille ! Pourquoi ? Parce que c'est un petit miracle. Je n'ai jamais vu une série aussi casse-gueule, être autant réussie. Ne soyez pas surpris, au premier épisode, on ne comprend rien ! Au second non plus d'ailleurs. Ce n'est pas mieux au troisième... Pourtant, dès les premières minutes, on devient accro aux personnages hauts en couleur et on veut savoir de quoi il retourne exactement avec cette histoire. L'impression n'est pas au grand n'importe quoi, sinon la série n'aurait aucun intérêt. C'est plus que les pistes sont super brouillées et que les éléments, aidant à la compréhension, arrivent au compte goutte au fil des épisodes. Par contre, ce qui est sûr, c'est qu'on a immédiatement la sensation de regarder une série profondément originale. Elle ne s'adresse pas aux âmes sensibles ni aux estomacs fragiles. Le mélange des genres (policier, fantastique, mystère, satire, gore...) est aussi inattendu que maîtrisé. L'ambiance particulière se retrouve tout au long des épisodes passant de la lourdeur inquiétante, presque angoissante, à l'humour avec une facilité déconcertante. Le bizarroïde côtoie le divin. Le résultat est génial et très irrévérencieux, mais il faut s'accrocher un peu.

Revenons sur les personnages. Ils sont barges, psychopathes et complètement imprévisibles. Ils sont des antithèses de héros et n'ont que peu de qualités en comparaison à l'accumulation de défauts qu'ils se trimbalent. Et pourtant, ils sont attachants, à leur manière. Les acteurs sont excellents ! Ils apportent une personnalité propre aux protagonistes. Ils se complètent et n'hésitent pas partir dans des délires inquiétants.

Le preacher Jesse Custer est interprété par Dominic Cooper. Ce type est un prêtre peu orthodoxe. Clairement, cette carrière n'est pas faîte pour lui. Il s'y accroche à cause de son passé, mais Tulip va lui montrer la voie.




Tulip O'Hare est interprétée par Ruth Negga. Cette jeune femme a des sentiments pour Jesse. Elle n'est pas du genre à se laisser faire et qui s'y frotte s'y pique. C'est à coups de batte qu'elle règle ses comptes si le besoin s'en fait sentir.



Cassidy est interprété par Joseph Gilgun. C'est un vampire. Il est grande gueule, égoïste, violent et vulgaire, mais c'est aussi un ami sur lequel on peut compter et un mec à l'humour indéfectible.




Il y a une multitude d'autres personnages dont un jeune homme qui n'a plus de visage, deux anges qui n'ont rien à envier à Bozo le clown, un propriétaire d'abattoir qui a laissé sa santé mentale au vestiaire...





PREACHER part sur plein de pistes d'intrigue et on reste scotché au dernier épisode par le choix scénaristique pour le moins gonflé et radical. Vivement la seconde saison ! J'espère que cette série va conserver son originalité flamboyante et totalement déconcertante. En tout cas, n'hésitez pas ! Elle réserve son lot de surprises, mais rien que la mise en scène et le jeu des acteurs valent déjà le détour.

PREACHER s'inspire du comics éponyme créé par Garth Ennis et Steve Dillon.

Le DVD et les bonus

Le coffret DVD se compose de 4 disques sur lesquels sont répartis les épisodes et des bonus.
Le menu principal du DVD permet de choisir les épisodes, les langues ou les bonus (interactivité).



Sur le premier disque, un reportage de 9 minutes intitulé LE PILOTE IMPOSSIBLE A TOURNER nous explique la complexité de monter un projet tel que PREACHER à Hollywood et partage quelques moments rigolos du tournage.

Les scènes coupées viennent soit compléter des moments soit montrent que certaines intrigues ont été abandonnées.



Sur les disques 2 et 3, les bonus sont composés exclusivement de scènes coupées.





Sur le disque 4, en plus d'une scène coupée, il y a un reportage intitulé LES CASCADES DANS PREACHER sur la chorégraphie des cascades réglées par John Kayama. Cela nous montre l'énorme préparation qui se cache derrière les scènes d'action et qu'en terme de délire, les cascadeurs de la série ne reculent devant rien !



Crédit photos : Mattias Clamer et Lewis Jacobs pour AMC et Sony Pictures Television

Autre post du blog lié à PREACHER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire