jeudi 23 juin 2016

SAMSUNG S7 LIFE CHANGER PARK


Du 16 au 19 juin 2016, Samsung nous proposait de visiter gratuitement leur S7 Life Changer Park situé sur l’esplanade de la BnF - François Mitterrand à Paris (75013).

J'étais assez tentée d'aller y faire un tour, car bien que consciente qu'il s'agisse d'une publicité géante pour la marque, j'étais curieuse de découvrir leurs produits (que je connais assez mal) d'une façon assez originale. De plus, si vous voulez booster les ventes d'un produit et vous imposer en leader sur un marché, rien de tel que de faire essayer le dit produit à un maximum de gens qui vont en parler autour d'eux. La démarche me paraissait logique du point de vue de Samsung et assez fun dans l'esprit.


Grâce au site A NOUS PARIS, j'ai obtenu un pass VIP pour le dimanche 19 juin de 10h à 12h. L'intérêt de ce pass est que le Park n'était pas ouvert au grand public pendant ces 2 heures, nous permettant de moins attendre entre chaque activité.

La star de ce Park c'était lui : le Gear VR. Le principe était de faire découvrir la réalité virtuelle au maximum de monde grâce à ce casque.


Il nous était prêté pour chaque activité avec le téléphone Samsung intégré bien sûr.

Une fois sur l'esplanade de la BnF, il était facile de trouver le S7 Life Changer Park, il était affiché partout.


A l'arrivée, première surprise, ce Park virtuel avait des installations physiques recréant une ambiance de parc d'attraction, mais à toute petite échelle, c'était mignon.




Après les usuelles fouilles de sac et avoir attrapé un plan du Park,...


...j'ai décidé de commencer cette expérience avec le saut à ski. Les pieds enfoncés dans des skis posés sur une plateforme qui pouvait bouger vers l'avant et l'arrière, j'ai mis mon casque et je me suis retrouvée à la montagne, en haut d'une piste de saut à ski. Puis, au milieu du saut, l'image a changé et j'étais d'un coup entrain de faire du ski sur le flan de la montagne, pour revenir sur la fin au milieu du saut. C'était rigolo et dépaysant. Niveau sensations, je ne peux pas dire que j'ai cru être entrain de faire du ski, par contre c'est assez immersif. Avec la vision à 360°, je pouvais regarder tout autour de moi et admirer la vue. Au niveau confort, j'ai trouvé le casque très lourd, après 5 minutes d'utilisation j'avais mal au visage. Cet inconfort s'est répété à chaque utilisation.



Changement de paysage puisqu'après la montagne, je suis passée par la case zombies. L'attraction, avec son nom 'Zombies Asylum' et les hurlements qu'on entendait en faisant la queue à l'extérieur, promettait de nous coller une peur bleue. En fait, cela ne faisait pas tellement peur car les zombies de l'application n'étaient pas bien méchants. Par contre ce qui était très sympa c'était le décor et l'animation. Le décor était celui d'une cellule (comme dans l'application) et des acteurs sont rentrés dans la salle une fois que nous avions mis nos casques. Au moment où l'application a commencé ils ont poussé des hurlements et nous ont surpris en nous touchant (comme dans les trains fantômes). Cela a amélioré un peu les impressions car l'application était un peu juste en intérêt. Une fois que nous avons retiré nos casques, nous avons pu constater que les acteurs étaient déguisés en zombies et ils nous ont chassé de la cellule à coup de cris. C'était une façon amusante de mêler virtuel et réel. 



L'attraction suivante était assez spectaculaire car elle permettait de se retrouver au milieu d'une bataille des Avengers et de les voir de près, au ralenti, en pleine action. Aucune sensation à l'horizon avec cette application. J'aurais souhaiter pouvoir bouger à l'intérieur de l'application pour m'approcher de chaque super-héros et adopter des points de vue différents. J'ai trouvé cette expérience pas mal niveau ambiance et idée.


Ensuite je suis allée me renseigner sur l'îlot central qui présentait les produits Samsung : Galaxy S7/S7 Edge, Gear VR, Gear 360 (la petite caméra ci-dessous qui permet d'enregistrer des vidéos de ses propres expériences - par exemple un vol en delta plane - pour ensuite la partager avec ses amis ou sa famille via le casque Gear VR), les bracelets connectés Gear Fit et les écouteurs Iconx, sans fil et indépendants (pas besoin du téléphone pour partir courir et écouter de la musique). C'était intéressant et pour le coup j'ai trouvé la marque Samsung assez innovante.



J'étais surtout venue pour découvrir les ateliers de réalité virtuelle, aussi je suis allée attendre patiemment (30 mn de queue, cela commençait à faire long) pour faire un tour de manège dans des montagnes russes. Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous nous étions calés sur des fauteuils qui bougeaient pour imiter les sensations de ce type de manège. Ce n'est pas encore gagné, loin s'en faut. C'est marrant mais on est très (très) éloigné des sensations réelles qu'on peut ressentir.  Le côté sympa c'est qu'on a quelqu'un à côté de nous dans le manège et que l'on peut regarder un peu partout autour de soi.


J'étais assez curieuse de découvrir l'attraction sur les dinosaures. Mais le problème, c'est qu'il commençait à y avoir beaucoup de monde. J'ai fait la queue 45 minutes pour 2 minutes d'activité. Le principe de l'application était de voir un apatosaure se réveiller, vous repérer, venir vous renifler, manger quelques feuilles et retourner dormir. C'était assez impressionnant en fait et j'ai trouvé l'expérience rigolote. D'autant qu'on était dans une forêt et que l'on pouvait voir une voiture dans le décor et bien sûr des arbres tout autour de nous. 


Une fois cette activité terminée, le Park était de nouveau ouvert au public et les temps d'attente beaucoup trop long à mon goût. Je n'ai donc pas fait Ibiza, la Surf Ride, la Zen Zone ou encore le Tour du Monde.




Mon bilan est que l'idée de ce S7 Life Changer Park était super géniale, vraiment bien organisée et une vraie proposition de test produit. C'est un beau coup de pub réussi. Pour ce qui est de l'intérêt de la réalité virtuelle, par rapport à ce qui nous a été montré, c'est complètement gadget. Très honnêtement je n'y passerai pas des heures. C'est assez amusant et il y a un potentiel évident et énorme qui laisse présager que dans le futur les utilisations seront certainement multiples. Avant cela, il y a pas mal d'avancée technologique à faire, à mon avis. Avant tout, il faut que le poids du casque soit amélioré et que nos pauvres cerveaux réussissent à supporter une utilisation plus intensive. En effet, l'utilisation du casque fatigue beaucoup les yeux. Le confort n'est vraiment pas optimum. Reste que Samsung m'a impressionné dans l'ensemble avec cette initiative et que j'ai trouvé leurs produits très tentants au final.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire