dimanche 1 mai 2016

LES 8 SALOPARDS & BONE TOMAHAWK EN VIDEO


Fans de western, sachez que le mois de mai sera placé sous le signe du WESTERN chez M6 Vidéo et sous celui de KURT RUSSELL ! 2 films sont au programme.



1850 - quelque part entre le Texas et le Nouveau Mexique.
Dans la paisible ville de Bright Hope, une mystérieuse horde d'Indiens en quête de vengeance kidnappent plusieurs personnes. Le shérif local accompagné de quelques hommes se lance alors à leur poursuite pour tenter de les sauver...
C'est le début d'un voyage en enfer.



Bande annonce (VOSTFR)



NOTES D’INTENTION DU REALISATEUR S. CRAIG ZAHLER

A la fin de l’année 2011, j’avais vendu, ou optionné, 21 différents scenarios à la machine hollywoodienne, mais pas un seul n’était entré en production. Plus de 2000 pages dans lesquelles tous les genres étaient représentés : western, policier, horreur, comédie et Science-fiction. Un seul projet a réellement aboutit à un long métrage : Asylum Blackout (The Incident), porté à l’écran par une équipe de français talentueux et tourné en Belgique. Le rendu final du film avait une partie de ce que j’avais en tête.

Par la suite, Je me suis de plus en plus concentré sur l’écriture de romans, car fournir Hollywood en lectures étranges, violentes et jetables, n’était pas exactement mon ambition.
A cette période,  j’ai aussi beaucoup regardé de films d’horreur à petit budget. Inspiré par la passion et la créativité de ces gars, surtout le travail de Brian Paulin (Fetus, Bone Sikness and Blood Pigs), j’ai décidé d’écrire une œuvre horrifique et brutale ou je serais à la fois financier, chef opérateur et réalisateur. J’ai planifié un rendez-vous autour de ce projet de réalisation en gestation (Flesh Beneath the Concrete) avec mon manager Dallas Sonnier et Julien Thuan, mon agent de longue date.
Tous les deux m’ont plutôt encouragé à écrire un western et ils avaient une très bonne raison à ça : Mon contrat de 3 films avec Warner Brothers a commencé avec un western barré The Brigands of Rattleborge. De plus l’écriture (bien supérieure) de mes deux romans western– A Congregation of Jackals et Wraiths of the broken Land, m’a donné une meilleure maitrise du genre.

J’adore les westerns et j’ai l’impression que le genre correspond bien à mes atouts d’écrivain, bien plus que l’horreur pure. Toutefois, même pour un très petit budget, le western qui réunirait tous les éléments que je désirais, couterait plus que je ne pourrais payer de ma poche, ce qui a rendu les choses un peu plus compliquées…
En 29 jours seulement, j’avais finalisé l’écriture de Bone Tomahawk. 2 ans et demi plus tard, après de nombreuses péripéties, le producteur / manager Dallas Sonnier et moi avons commencé à tourner le film. Dès le début, nous avons eu le soutien des 2 grands acteurs que sont Kurt Russell et Richard Jenkins. Patrick Wilson, Matthew Fox et les autres acteurs qui nous ont rejoints étaient tout aussi enthousiastes et sont restés déterminés pendant les 21 jours intenses de tournage.

Bone Tomahawk n’est certainement pas destiné à tous les publics (comme tout ce que j’ai écrit d’ailleurs) mais c’est le western idiosyncratique, surprenant et centré sur des personnages forts, que je voulais faire.

**************************************







Bande annonce (VOSTFR)


A SAVOIR




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire