vendredi 14 novembre 2014

Back to the present


Drame/Fantastique/Epouvante-horreur/Une surprenante et bonne surprise

Réalisé par Alexandre Aja
Avec Daniel Radcliffe, Max Minghella, Joe Anderson, Juno Temple, Kelli Garner, James Remar, Kathleen Quinlan, Heather Graham, David Morse...

Long-métrage Américain
Durée : 1h59mn
Année de production : 2013
Distributeur : Metropolitan FilmExport 

Interdit aux moins de 12 ans 

Date de sortie sur les écrans américains : 31 octobre 2014
Date de sortie sur nos écrans : 1er octobre 2014 (actuellement au cinéma) 


Résumé : Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier…

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : HORNS a été une bonne surprise pour moi. Il s'inspire du livre éponyme de Joe Hill que je n'ai pas lu. J'ai donc découvert cette allégorie bizarroïde de l'amour confronté au mal (ou aux maux devrais-je écrire) et de la souffrance qui en résulte.


Le côté politiquement incorrect du film m'a bien plu (attention, il est interdit au moins de 12 ans).
Alexandre Aja, le réalisateur, mélange habilement les différents genres de son long métrage : le drame, le fantastique et l'épouvante-horreur. Il y a un bon équilibre entre les trois qui rendent le film agréable à regarder quand on est amateur de ces trois genres.
Pour le moins original, HORNS surprend a plus d'un titre :
- les effets spéciaux, impeccables, s'intègrent parfaitement à l'histoire;
- le petit tacle vis-à-vis des médias et de la fascination totalement idiote qu'ils exercent est très sympa;
- il y a plusieurs seconds rôles qu'on a plaisir à retrouver ici, comme Max Minghella qui interprète Lee Tourneau, David Morse qui interprète Dale Williams ou encore Heather Graham qui interprète Veronica;



- la bande originale est super à écouter;
- l'effet 'sérum de vérité' des cornes est excellent;
- l'ambiance petite ville, bien retranscrite, fournit un cadre idéal à l'histoire.
Il y a donc beaucoup de bons arguments en faveur de ce film.
Sans oublier, bien sûr, Daniel Radcliffe, qui interprète Ig, et qui apporte à la fois l'humanité, l'humilité et la colère intérieure qu'il faut au rôle.


Certes, le film est spécial mais premièrement, il ne s'en cache pas et assume totalement son aspect étrange et deuxièmement, il déroule son intrigue en restant cohérent par rapport à son sujet. HORNS nous entraîne dans les méandres d'un véritable amour sur fond de satire de société et de comportements humains assez minables. Il s'agit d'une nouvelle fantaisie réussie d'Alexandre Aja.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire