lundi 8 septembre 2014

Back to the future

PRIDE

Comédie/Donne le sourire

Réalisé par Matthew Warchus
Avec Bill Nighy, Imelda Staunton, Dominic West, Andrew Scott, Paddy Considine, George Mackay, Joseph Gilgun, Ben Schnetzer, Freddie Fox, Faye Marsay, Jessie Cave, Jessica Gunning...

Long-métrage Britannique
Durée : 1h57m
Année de production : 2014
Distributeur : Pathé Distribution
Hashtag : #PrideLeFilm

Date de sortie sur les écrans britanniques : 12 septembre 2014
Date de sortie sur nos écrans : 17 septembre 2014 


Résumé : Eté 1984 - Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de la Gay Pride à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs en grève. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Après avoir repéré un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d'un minibus pour aller remettre l'argent aux ouvriers en mains propres. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

Bande annonce (VOSTFR)


Ce que j'en ai pensé : J'ai eu la chance de découvrir PRIDE en avant-première le mercredi 3 septembre 2014 au Gaumont Opéra Capucines à Paris.


Le réalisateur Matthew Warcus, le scénariste Stephen Beresford et le comédien Bill Nighy, ont eu la gentillesse de venir faire une rapide introduction avant le début de la projection. La voici :


PRIDE raconte une histoire aussi surprenante que belle. Le scénariste en a fait une comédie.


On ne rie pas aux éclats, d'autant qu'il y a de très jolis moments d'émotions, mais on sourit tout le temps. C'est un film bon pour le moral car il redonne foi en l'humanité. L'histoire se base sur une histoire vraie. Le film prouve que si on y met du cœur, on peut faire vivre une merveilleuse et courageuse idée saugrenue qui semble impossible à réalisée.

J'ai adoré que la victoire par rapport à l'aboutissement du projet soit plus subtile que prévue. J'ai également apprécié que la communauté gay soit montrée sous un autre jour que celui dont se contente la plupart des films.

Il ne s'agit pour autant pas d'un film sur et pour les gays. Il s'agit de la rencontre de belles personnes de deux communautés que tout oppose - a priori - dans un contexte social difficile.





Une partie de l'histoire est romancée pour pouvoir répondre aux besoins du scénario. Du coup, certains événements sont plus classiques. Certaines scènes ont un air de déjà vu.
Pour les nostalgiques, le retour à l'Angleterre des années 80 est super, on s'y croirait ! 
Chaque personnage apporte quelque chose à l'histoire. Quelques-un des acteurs sont des stars du cinéma anglais. A la fin du film, j'étais attachée aux protagonistes des deux communautés. Pari gagné donc.

J'ai beaucoup aimé PRIDE. Il s'agit d'une tranche de vie pleine de courage, d'entraide et d'obstination. Je pense qu'on rêve tous de pouvoir changer les choses. Vous pouvez commencer par aller voir PRIDE au cinéma, cela vous donnera des idées, du courage et le sourire. C'est un bon début !


MASTERCLASS

La projection a été suivie d'une masterclass avec le réalisateur Matthew Warcus, le scénariste Stephen Beresford et le comédien Bill Nighy. Je vous conseille de la regarder après avoir vu le film pour éviter les spoilers.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire