jeudi 27 février 2014

Back to the future







Au cinéma le 2 avril 2014

Connaissez-vous Surfin' Steven? Non? Je vous rassure, jusqu'à il y a peu de temps, moi non plus. Rendez-vous sur le site http://www.surfinsteven.com/ pour vous faire une idée. Je suis curieuse de découvrir ce que ce trublion sympathique et touche à tout va nous proposer au ciné. 

De quoi s'agit-il? (en fait dans le détail, je ne sais pas vraiment mais...)
Plus qu’un film, une X-perience !
Après avoir fait buzzer le web et exploser l’audimat de la télé australienne pendant deux ans avec son programme court, Steven, ce (presque) blond, (presque) australien mais surtout (presque) surfeur débarque en France dans un long métrage complètement barré qui va bouleverser tous les codes du cinéma actuel. Quelques jours après les Oscars, Jérémy Angelier, le réalisateur, producteur et interprète de cette X-perience, va (presque) faire pâlir le palmarès de la cérémonie en embarquant le public dans une performance jamais vue sur grand écran.


Bande annonce (VF)


Résumé : Il est (presque) blond, il est (presque) australien, mais surtout, il est (presque) surfeur...
Armé de sa planche, Surfin' Steven se lance dans son Surfari ! Sa mission absurde : partir à la conquête du ridicule...
Des déserts arides australiens, en passant par les mégalopoles asiatiques jusqu'aux pieds de la Tour Eiffel, un périple intense et saisissant qui risque fortement de vous surprendre...

Au final, cela a l'air d'une bonne grosse marrade et c'est ce qui me plaît! Mais pas seulement. Vous remarquerez, en regardant la fiche technique ci-dessous, qu'on retrouve le vrai nom de Surfin' Steven, soit Jeremy Angelier, dans tous (ou presque) les métiers de la production de ce long métrage. J'aime beaucoup cette idée de se lancer dans une aventure pareille en faisant (presque) tout et en assumant le projet à fond.


Vous reprendrez bien un peu de bio?
Âgé de 30 ans, Jeremy Angelier est aussi à l'aise devant que derrière la caméra. Réalisateur de clips musicaux, de documentaires et de publicités, sa carrière décolle en 2006 lorsqu'il décroche le poste de reporter de luxe de la marque Diesel : un job de rêve qui consiste à filmer les plus beaux endroits de la planète. Un tour du monde plus tard, Jeremy Angelier présente l'émission à succès Road to Roland Garros, diffusé sur 22 chaînes dans plus de 40 pays, pendant le tournoi de Roland Garros. Après avoir réalisé, incarné et présenté de nombreux formats courts et documentaires, Jeremy Angelier crée sa société de production Firstdraft Media.
A la fois réalisateur, scénariste, comédien, producteur et reporter globe-trotter, il alterne aujourd’hui entre ces différentes fonctions en imposant sa marque de fabrique : avancer toujours à contre-courant sans se soucier des préjugés. 
Et maintenant, c'est bizarre, j'ai (presque) envie de chanter 'Il est liiiiibre Surfin' Steven, y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu surfer...'.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire