samedi 22 février 2014

Back to the future










DIFFUSION SUR PLANÈTE+
LE 24 FÉVRIER ET LE 5 MARS 2014 
À 20H45

Documentaire / 94 min / HD / 2014
Maria Roche Productions
Réalisation : Hendrick Dusollier
Scénario : Maria Roche
Historien : Stéphane Courtois
Recherches historiques : Antoine Germa
Montage : Hendrick Dusollier
Musique : Jean-François Viguié
Directrice de production : Valérie Texeraud
Postproduction : StudioHdk
Distribution : Upside Télévision
Avec le soutien du CNC

J’ai vu ce documentaire en avant-première et j'ai eu la chance de rencontrer son jeune réalisateur, Hendrick Dusollier, enthousiaste et passionnant. Il est une véritable source d’anecdotes sur ce sujet et d’informations sur la technique utilisée pour illustrer une journée charnière de la vie de trois dictateurs.
Le thème n’est pas facile. Certaines images sont très dures et les faits insoutenables. Mais ce genre de documentaire est important pour la mémoire collective et la connaissance.
L’angle choisi est de montrer chronologiquement, heure par heure, une journée de la vie de Staline, d'Amin Dada et de Khadafi. Cette journée est particulière car elle marque soit le moment le plus sombre de leur règne de terreur soit le moment où ils ont dû faire appel à la stratégie pour masquer l’insupportable vérité. 
Ce documentaire est techniquement intéressant et innovant. Il donne l’impression de rentrer dans l’intimité de ces hommes et de revivre les journées en question. Dès le départ, il est clairement indiqué qu’il s’agit de reconstitutions. Cependant,  le réalisateur a intégré des images d’archives et surtout, il est allé interviewer d'anciens employés ou de la famille de ces dictateurs. Ces témoignages parfois touchants, parfois étonnants sont une grande réussite pour rendre l’Histoire vivante.

Je vous conseille de visionner ce documentaire instructif et bien monté si vous avez accès à la chaîne PLANÈTE+. Il n’a pas pour but de faire une étude approfondie de la vie de ces dictateurs mais bel et bien de nous expliquer leur état d’esprit et à quel point la paranoïa, la folie, les contradictions et la peur faisait partie de leur quotidien. Il explique sans concessions ce qui les a menés à commettre leurs actes les plus monstrueux. Comprendre n’est ni accepter ni justifier. UNE JOURNÉE DANS LA VIE D'UN DICTATEUR réussit à rendre des portraits concrets qu’on peut penser fidèles à la réalité étant donné qu’il s’appuie sur des événements réels et des témoignages de proches.

Je vous laisse lire les informations du dossier de presse ci-dessous dans lesquelles vous trouverez les réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

L’écriture
Le scénario a été écrit par Maria Roche, auteur et réalisatrice de très nombreux documentaires, en collaboration avec des historiens et des spécialistes tels que Stéphane Courtois, directeur de recherches au CNRS, Antoine Germa, scénariste et historien, agrégé d’histoire, Peter Bouckaert, directeur de Human Rights Watch Europe...

La réalisation
Hendrick Dusollier a réalisé plusieurs films coproduits par Arte et CANAL+, présentés et primés dans de nombreux festivals internationaux.

“Hendrick Dusollier est un architecte de l’image. De OBRAS, nommé pour le César du meilleur court métrage, à BABEL, plébiscité par Jean Nouvel lui-même, ses films sont de splendides tableaux en mouvement. La singularité des films de ce jeune artiste est telle que déjà une oeuvre se démarque." Le Nouvel Observateur


Comment vit un dictateur ?


À quoi ressemble le quotidien d’un assassin qui détient le pouvoir de vie et de mort sur des millions de gens ?

Quels sont les habitudes, les obsessions, les caprices de ces hommes capables de plonger tout un peuple dans leur folie destructrice ?

Pour la première fois des scènes de la vie intime des dictateurs ont été reconstituées grâce à des techniques de réalisation inédites.

Des archives rares de la vie privée des dictateurs.

Staline, Amin Dada, Kadhafi
Une journée dans la vie d’un dictateur est un portrait croisé de trois des dictateurs les plus meurtriers du XXe siècle.
Une plongée dans leur intimité, au cours d’une journée décisive de leur règne.
Comme chaque jour, Staline, Amin Dada et Kadhafi se lèvent, s’habillent, mangent, vont au bureau, voient leurs enfants, leurs femmes, leurs maîtresses... et, avant de se coucher,ordonnent l’exécution de milliers de victimes ou l’assassinat de leurs plus proches parents.
C’est en examinant leurs habitudes, leurs manies, leurs obsessions et leurs réactions face à des événements majeurs que l’on dégage les éléments psychologiques qui déterminent l’action des dictateurs, et par conséquent le cours de l’Histoire. Car c’est souvent dans le détail d’un comportement que l’on découvre les peurs, les déraisons ou le besoin de revanche qui font d’un homme un assassin.

Choisis dans des zones géographiques et culturelles distinctes, ces trois personnages sont représentatifs des trois principaux types de dictateur :

Staline, le dictateur totalitaire, froid et méthodique
Amin Dada, le dictateur impulsif, cruel et superstitieux
Kadhafi, le richissime tyran, mégalomane et dépravé

Recherches historiques, écriture du scénario des trois journées croisées, enquêtes pour retrouver les proches des dictateurs et les lieux de leur vie privée, tournages dans les trois pays, tournages des scènes de reconstitution, postproduction 3D et montage : au total, plus de deux années ont été nécessaires à la réalisation de ce projet.


***


URSS, JEUDI 24 NOVEMBRE 1938
STALINE MET FIN À LA GRANDE TERREUR

Aujourd’hui, Staline va mettre fin au plus grand massacre de son règne, qui a coûté la vie à près de 800 000 Russes, en à peine un an et demi. Puis il va accuser le chef de la police secrète, Nikolaï Iejov, d’en être le seul responsable, avant de le faire exécuter. Débarrassé de tous ses ennemis, réels ou imaginaires, et blanchi de ses crimes, Staline est désormais le véritable patron de l’Empire soviétique. Il va pourtant continuer à éliminer systématiquement tout son entourage, à commencer par sa propre famille. Et aujourd’hui c’est à sa belle-soeur qu’il va s’attaquer.


OUGANDA, MARDI 26 MARS 1974
LA TRAHISON DU FRÈRE D’AMIN DADA

En cette incroyable journée de mars 1974, après avoir annoncé le matin qu’il répudiait ses trois femmes d’un seul coup, Amin Dada va être trahi par le général en chef des armées, son propre frère, qui va tenter de le renverser. Selon Amin Dada lui-même, cette journée restera pour lui la plus douloureuse de son règne sanguinaire qui, en huit ans, aura coûté la vie à près de 300 000 Ougandais.


LIBYE, VENDREDI 28 JUIN 1996
LE MASSACRE DE LA PRISON D’ABOU SALIM

En 1996, Kadhafi règne en maître absolu sur la Libye depuis vingt-sept ans. Mais aujourd’hui il va être confronté à une situation sans précédent. La plus importante révolte de son règne éclate dans la prison d’Abou Salim : 1 270 prisonniers, poussés à bout par la torture, sont sur le point de s’évader. Ce soir, Kadhafi va prendre une décision qui aura des répercussions jusqu’au jour de sa propre mort.


***
La vie intime des dictateurs comme elle n’a jamais été montrée

Pour la première fois, des scènes de la vie intime de personnages historiques ont été reconstituées grâce à des techniques de réalisation inédites, en intégrant les dictateurs eux-mêmes dans les véritables décors de leur vie privée.

En Russie, en Ouganda et en Libye, nous avons eu accès aux véritables lieux de la vie privée de ces dictateurs. Nous sommes entrés dans leur maison, leur chambre, leur bureau, leur bunker... que nous avons filmés puis reconstitués dans un environnement 3D.

Enfin, nous y avons intégré les dictateurs eux-mêmes en détourant leur visage image par image dans des films d’archives pour ensuite l’incruster sur le corps de comédiens filmés en studio.

***
Les témoins directs de la vie privée des dictateurs

Au total, une vingtaine de proches des dictateurs racontent l’intimité de ces hommes, leur psychologie et les événements de la journée particulière qu’ils vont vivre. Plusieurs mois d’enquête ont été nécessaires pour retrouver les tout derniers témoins vivants qui ont vécu avec Staline, comme son neveu ou sa secrétaire, les enfants d’Amin Dada ou le cameraman personnel de Kadhafi.



***
Teasers

Rendez-vous sur le site de  pour voir les teasers

PLANÈTE+ est diffusée en exclusivité, satellite et ADSL, sur CANALSAT.

Avec quatorze chaînes dédiées à l’exploration et à la découverte, CANALSAT propose aujourd’hui la plus belle offre de documentaires nouvelle génération, pensée pour les passionnés de voyage, de sciences ou encore d’histoire.

Dès la mi-février, les prochains documentaires de CANALSAT prennent une nouvelle dimension à travers un condensé de superproductions originales et inédites (séries, docu-fictions et documentaires du réel).

Du suspense, de l’émotion, du réalisme et des effets spéciaux à couper le souffle qui rivalisent avec le cinéma.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire