lundi 24 septembre 2012

Back to the present
THE WE AND THE I

Comédie dramatique/Idée et réalisation intéressantes, sujet bof

Réalisé par Michel Gondry
Avec Michael Brodie, Teresa Lynn, Lady Chen Carrasco, Raymond Delgado, Jonathan Ortiz, Jonathan Scott Worrell, Alex Barrios, Meghan Murphy...

Long-métrage Américain/Britannique
Durée: 01h43mn
Année de production: 2012  
Distributeur: Mars Distribution

Date de sortie sur nos écrans: 12 Septembre 2012 (actuellement dans les salles de ciné)


Résumé: C'est la fin de l'année. Les élèves d’un lycée du Bronx grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l’été. Le groupe d'adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide. 
Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité…

Bande annonce (VOST)


Ce que j'en ai pensé: J'ai découvert 'THE WE AND THE I' lors du dernier festival du film Américain de Deauville. L'idée d'observer l'évolution des comportements d'un groupe d'adolescents dans un bus est, à mon avis, attrayante pour deux raisons. Premièrement, les sous-groupes dans le groupe et les changements d'attitudes selon que telle ou telle personne quitte le bus parlent aux spectateurs parce qu'on peut facilement faire le parallèle avec des situations dans nos vies. Deuxièmement, j'étais curieuse de découvrir comment le réalisateur Michel Gondry allait réussir à maintenir une réalisation énergique en filmant dans un endroit clos (le bus) pendant pratiquement tout le film. Sur ce point, il réussit pleinement le défi car la réalisation est fluide, originale et inventive. C'est ce que j'ai préféré dans le film





Malheureusement,  j'ai nettement moins accroché avec les jeunes ados filmés et les sujets qui les préoccupent. Leur côté braillard, vulgaire et agressif est passablement énervant au bout d'un moment. Oui, ils sont spontanés et ils jouent bien face à la caméra. Mais, en fait, le reproche que je fais au film est que voir au cinéma des situations que je vis tous les jours dans la rue, dans le métro, dans le bus... ne m'intéresse pas vraiment. Les sujets traités n'ont pas beaucoup d'intérêt. Certes, il s'agit des histoires qui les préoccupent mais j'aurais aimé plus d'épaisseur dans les dialogues. Et puis, l'évolution des comportements est un peu lissée. Par moment, les relations entre les jeunes tournent en rond. 

La dimension dramatique est, par contre, très bien traitée. Il faut attendre la dernière partie du film pour que des protagonistes introvertis prennent la parole et que les discussions deviennent plus intéressantes. 

Au final, j'ai trouvé le film inégal. 'THE WE AND THE I' mérite d'être vu pour sa réalisation et son idée de départ mais les personnages ne sont pas forcément attachants et il y a des longueurs dans les dynamiques relationnelles présentées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire