dimanche 5 août 2012

Back to the future
Abraham Lincoln: Chasseur de Vampires

Action/Fantastique/Epouvante-horreur/Inventif et visuellement cool  mais aurait pu mieux faire 

Réalisé par Timur Bekmambetov
Avec Benjamin Walker, Dominic Cooper, Anthony Mackie, Mary Elizabeth Winstead, Rufus Sewell, Marton Csokas, Jimmi Simpson, Joseph Mawle…

Titre original: Abraham Lincoln: Vampire Hunter

Long-métrage Américain
Durée: 01h45mn
Année de production: 2012
Distributeur: Twentieth Century Fox France 

Date de sortie sur les écrans U.S.: 22 juin 2012
Date de sortie sur nos écrans: 8 août 2012


Résumé : Lorsqu'Abraham Lincoln découvre que des vampires assoiffés de sang se préparent à envahir le pays, il jure de les éliminer les uns après les autres, à coups de hache. C'est alors que se révèle un chasseur hors pair, menant une guerre secrète sans précédent, avant même de devenir l'illustre figure de la guerre de Sécession.

Bande annonce (VOST)


Ce que j'en ai pensé: 'Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires' est un film dans la lignée de 'Constantine' et de 'Priest'. L'amusante idée de mélanger Histoire et fantastique m'a intriguée et cela fonctionne plutôt bien. A condition de ne pas être trop regardant sur la véracité de la dite Histoire, les grandes lignes sont respectées. Il n'est aucunement nécessaire de connaître la biographie d'Abraham Lincoln pour voir le film. Ce n'est pas vraiment ce qui compte ici. Cependant, il peut être intéressant, avant de voir le film, de savoir qu'Abraham Lincoln venait d'un milieu très modeste, qu'il a épousé Mary Todd, que c'était un avocat avant qu'il ne devienne le 16ème président des Etats-Unis, que c'est l'un des présidents les plus admirés de l'histoire des Etats-Unis, qu'il a rédigé la proclamation émancipant les esclaves et a signé le 13ème amendement de la Constitution des Etats-Unis abolissant l'esclavage. Ce grand Monsieur (grand autant par la taille [1,93m] que par ses prises de position et ses actes) était surnommé Abe et ne portât la barbe que dans les dernières années de sa vie. Alors que visiblement il était pour la paix, il était président pendant la Guerre de Sécession. 

Dans le film, les éléments fantastiques (les vampires donc) influencent sa vie et l'Histoire. Mais le réalisateur, Timur Bekmanbetov, ne semble jamais vraiment offrir une personnalité à son Abe. Ou peut-être suis-je trop habituée à des super-héros bavards et médiatiques, je ne sais pas, mais j'ai trouvé son Abraham Lincoln bien silencieux et sage. Il lui manque un petit côté malicieux ou excentrique. Du coup, le film fait très second degré avec son personnage central stoïque au milieu d'un bazar fantastico/gore. C'est décalé en ce sens mais ce n'est pas forcément ce que j'en attendais. 

L'aspect gore n'est pas très souligné mais il est présent. Ne pas en faire trop dans ce domaine est plutôt une qualité en ce qui me concerne. J'ai l'impression que les scènes de ralenti sont la signature du réalisateur Timur Bekmanbetov. Si vous les avez détestées dans 'Wanted' (un de ses précédents films), il y a fort à parier qu'elles ne vous plairont pas non plus dans celui-ci. Sinon, vous apprécierez les nombreux moments ralentis permettant de mieux voir les détails pendant les scènes d'action. Ils donnent une signature visuelle au film.



Les acteurs sont bons dans leur rôle mais l'aspect décalé du film empêche de s'attacher aux personnages qu'ils représentent. Ils ne paraissent pas crédibles. Dommage que le film peine à se décider entre vrai film fantastique, historique trop sérieux ou comédie. Trop de mélange de genres rend le film bancal. Les parties historiques et fantastiques ne s'imbriquent pas toujours très bien.





Cela dit, j'aime souvent les films imparfaits et cet 'Abraham Lincoln : Chasseur de vampires' en fait partie parce qu'il est original, parce que certaines scènes (notamment la scène du train [vous saurez de quoi je parle quand vous la verrez]) sont étrangement incroyables, parce que les ralentis sont réussis, parce qu'il y a de l'inventivité et parce que l'idée de faire un film fantastique avec Abraham Lincoln en personnage central est très bonne. Mais il ne faut pas s'attendre à une production fantastique de haut niveau.



'Abraham Lincoln: Chasseur de Vampires' s'invite au Manoir de Paris 
Suite à la projection du film, la Fox a eu la gentillesse de nous inviter à découvrir le Manoir de Paris qui s'est mis temporairement aux couleurs du film pour l'occasion. Je dois dire que c'est une idée géniale d'enchaîner le film et la visite du manoir. Des acteurs vous font revivre l'histoire du film dans une ambiance 'épouvante'. C'est super sympa pour se faire peur entre amis et c'est une façon originale et amusante de terminer sa soirée.







Autre post du blog lié à 'Abraham Lincoln: Chasseur de Vampires': http://minu.me/6sk8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire