dimanche 15 avril 2012

Back to the future
Margin Call

Drame/Thriller/Intéressant et avec de belles performances d'acteurs

Réalisé par J. C. Chandor
Avec Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Zachary Quinto, Penn Badgley, Simon Baker, Mary McDonnell, Demi Moore, Stanley Tucci...

Long-métrage Américain
Durée: 01h47mn
Année de production: 2011
Distributeur: ARP Sélection

Date de sortie sur les écrans U.S.: 21 octobre 2011
Date de sortie sur nos écrans: 02 mai 2012


Résumé: Pour survivre à Wall Street, sois le premier, le meilleur ou triche. La dernière nuit d’une équipe de traders, avant le crash. Pour sauver leur peau, un seul moyen : ruiner les autres…

Bande annonce (VOST)


Ce que j'en ai pensé: J'ai eu la chance de voir ce film en avant-première le dimanche 1er avril 2012 lors du Festival du Film Policier de Beaune. 

Vous ne connaissez rien à la Finance? Les mécanismes de la Bourse vous sont particulièrement indifférents ou inconnus ou insupportables ou incompréhensibles? Pas d'inquiétudes, cela ne vous empêchera pas d'apprécier 'Margin Call'. 

Le réalisateur, J.C. Chandor, a eu l'intelligence de faire expliquer le système par les protagonistes 'techniciens' aux protagonistes 'managers' qui n'y connaissent pas forcément grand chose... C'est malin car cela permet au spectateur d'en rire (le film n'est pas dépourvu d'humour) et d'apprécier les enjeux de la nuit décrite dans le film. Car enjeux il y a et le film prend la forme d'un thriller presque à huit clos pour raconter les évènements (inspirés de faits très réels) qui mènent à un effondrement du système financier. 

J'ai beaucoup apprécié le film car il explique les faits avec franchise pas seulement sur le monde de la Finance et la façon dont fonctionne les entreprises en général mais aussi sur ceux (les gros comme sur les petits clients) qui investissent dans le système boursier. 

Il décortique les états d'âmes et les réactions parfois humaines (étonnamment) et parfois purement calculatrices, égoïstes et dépourvues d'âme des personnages qui vont jouer un rôle dans ce choc financier. 

Le film est intelligemment monté car il utilise la hiérarchie de l'entreprise pour illustrer l'intensité de la situation. Plus la situation se révèle grave et plus les strates de hiérarchie impliquées sont nombreuses. L'importance des faits est clairement mise en scène. 

Et en plus, le casting est top ce qui ne gâche rien. Les acteurs sont impeccables dans leur rôle. Paul Bettany interprète Will Emerson, un trader senior tout en demi teinte dont on ne sait pas trop si c'est un gars bien ou un parfait salopard avant un long moment dans le film. Son personnage est d'autant plus intéressant à suivre que c'est dans les crises que les gens dévoilent leur vraie personnalité très souvent. 


Zachary Quinto, qui interprète Peter Sullivan, et Penn Badgley, qui interprète Seth Bregman, sont très bons en traders juniors dépassés par les évènements. 



Kevin Spacey, qui interprète Sam Rogers, le chef d'équipe, est excellent. Il faut le voir se débattre, pris en étau entre ce qui doit être fait et ce qu'il pense être juste. 


Simon Baker, qui interprète Jared Cohen, le responsable aux dents longues, incarne son personnage avec efficacité et crédibilité. 



Demi Moore, qui interprète Sarah Robertson, se montre aussi roublarde que ses collègues masculins. 


Jeremy Irons qui interprète John Tuld, 'Ze Big Boss', est très l'aise dans son rôle de leader froid et convaincu du bien fondé de ses décisions. 


Et enfin Stanley Tucci qui interprète Eric Dale, le manager déchu par qui le scandale arrive, montre parfaitement les déceptions auxquelles il doit faire face et les obligations que l'entreprise fait peser sur son personnage. 


'Margin Call' est un petit film solide, bien fait, intéressant avec de belles performances d'acteurs qui traite habilement de son sujet. A découvrir.




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire