samedi 11 février 2012

Back to the future
La Dame En Noir

Epouvante-horreur/Thriller/Drame/Qui fait flipper

Réalisé par James Watkins
Avec Daniel Radcliffe, Ciarán Hinds, Janet McTeer, Liz White, Shaun Dooley, Roger Allam, Sophie Stuckey...

Titre original: The Woman in Black

Long-métrage Britannique/Canadien/Suédois
Durée: 01h35mn
Année de production: 2011
Distributeur: Metropolitan Film Export

Date de sortie sur les écrans Britanniques: 10 février 2012
Date de sortie sur les écrans Canadiens: 3 février 2012
Date de sortie sur les écrans Suédois: 27 avril 2012
Date de sortie sur nos écrans: 14 mars 2012


Résumé emprunté à Allociné (www.allocine.fr): Arthur Kipps, jeune notaire à Londres, est obligé de se rendre dans le petit village perdu de Crythin Gifford pour régler la succession d’une cliente récemment décédée. Dans l’impressionnant manoir de la défunte, il ne va pas tarder à découvrir d’étranges signes qui semblent renvoyer à de très sombres secrets. Face au passé enfoui des villageois, face à la mystérieuse femme en noir qui hante les lieux et s’approche chaque jour davantage, Arthur va basculer dans le plus épouvantable des cauchemars… 

Bande annonce (VOST)


Ce que j'en ai pensé: J'ai pu assister à l'avant-première du film le mardi 7 février en présence de l'acteur principal Daniel Radcliffe. 


Il m'a impréssionnée car il s'est montré à la fois très pro, humble et respectueux de ses fans. Il s'est livré patiemment au jeu des interviews à la suite sans perdre le sourire, en costume et ce malgré un froid de canard.



Puis il a enfilé un manteau et est retourné à la rencontre des fans, qui l'attendaient désespérément, pour leur signer un maximum d'autographes. 


Il s'est montré souriant, gentil et patient face aux demandes des fans et a signé presque tous les supports qu'on lui présentait. Ensuite il est venu dans la salle de ciné où l'attendait une foule déjà conquise et a répondu aux questions de la présentatrice avec enthousiasme.



Certains devraient prendre des leçons avec ce jeune acteur pour apprendre à respecter leur public. Il a ensuite quitté la salle et le film a débuté. 

La 'Dame En Noir' est la dernière production de la Hammer (voir mon post à ce sujet: http://minu.me/5v5d et cette vidéo sur le logo de cette maison de production de légende, présenté avant le film, qui reprend des images des affiches des succès de la Hammer.

).

Tiré du roman éponyme de  Susan Hill, 


'La Dame En Noir' tient ses promesses à plusieurs niveaux. Tout d'abord, évidemment, tout le monde se pose la question sur le devenir en tant qu'acteur de Daniel Radcliffe. Saura-t-il se détacher du rôle de Harry Potter pour réussir à incarner d'autres personnages dans l'esprit du public? Après avoir vu le film, je peux répondre avec certitude que oui. Pas une minute pendant la projection je n'ai pensé au jeune sorcier. Le seul personnage principal à l'écran était bel et bien Arthur Kipps, interprété par Daniel Radcliffe. 



Ensuite, le film fait-il peur? Oui, il réussit à faire sursauter les spectateurs et l'ambiance sombre et effrayante du film fait des merveilles. Les visions inquiétantes dans ce décor de maison hantée fonctionne très bien. 




Il est un peu dommage que le réalisateur réutilise sans cesse les mêmes artifices car le spectateur s'habitue et voit venir le coup au bout d'un moment. Il y a aussi quelques mystères non éclaircis quant à certaines apparitions qui ne trouvent pas d'explication. Mais dans l'ensemble, l'histoire de malédiction, qui hante le petit village de Crythin Gifford, est claire et le spectateur trouve des réponses aux principales questions qu'il peut se poser. Enfin, Il y a un côté vieux film d'horreur assez sympathique grâce aux lieux qui semblent, effectivement, venir d'un autre temps. 


Le rendu d'une autre époque est tout à fait crédible. Les couleurs sombres et froides viennent habilement mettre en valeur les aspects sinistres des décors.

A mon avis, 'La Dame En Noir' est un film d'épouvante réussi, servi par très bon casting avec à sa tête un acteur principal talentueux.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire