dimanche 19 février 2012

Back to the future
CHRONICLE

Drame/Action/Science fiction/Bonne surprise

Réalisé par Josh Trank
Avec Dane DeHaan, Alex Russell, Michael B. Jordan, Michael Kelly, Ashley Hinshaw, Bo Peterson, Anna Wood...

Long-métrage Américain/Britannique
Durée: 01h24mn
Année de production: 2012
Distributeur: Twentieth Century Fox France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 3 février 2012
Date de sortie sur les écrans Britannique: 1er février 2012
Date de sortie sur nos écrans: 22 février 2012



Résumé: Trois lycéens se découvrent des superpouvoirs après avoir été en contact avec une mystérieuse substance. La chronique de leur vie n’a désormais plus rien d’ordinaire…
Ils utilisent d’abord leurs nouveaux pouvoirs pour jouer des tours à leur entourage, mais rapidement tout commence à échapper à leur contrôle et leur amitié est mise à rude épreuve lorsque l’un d’eux révèle son côté le plus sombre.

Bande annonce (VOST)


Extrait 1: Supermarché (VOST)


Extrait 2: Télékinésie (VOST)



Ce que j'en ai pensé: La définition du mot 'chronique' est 'récit d'événements historiques ou fictifs qui suit l'ordre chronologique de leur déroulement. La chronique se veut un récit "objectif" qui se contente de rapporter les faits comme le ferait un historien. Son style est sobre. La plupart du temps, les chroniques rapportent des faits divers " spectaculaires" et "tragiques" '. 'Chronicle' respecte parfaitement cette définition. Le film nous conte  l'histoire de 3 adolescents qui se retrouvent dotés de supers pouvoirs. 

Pourquoi 'Chronicle' est-il intéressant alors que tant de films portent sur ce sujet? 

A cause du choix de narration d'abord. Le film est raconté à 90% du point de vue d'Andrew Detmer (interprété par Dane DeHaan), le personnage principal, sous la forme des vidéos qu'il enregistre comme une sorte de journal intime sur les évènements qui se produisent dans sa vie. Le film est donc filmé en caméra portée (comme dans 'Cloverfield', sauf qu'heureusement il y a beaucoup moins de mouvements saccadés, c'est donc plus agréable à regarder).

Ensuite les pouvoirs des trois garçons sont acquis sur la base du hasard, sans que les personnages ne les méritent et ne soient préparés à ce qui leur arrive, à les assumer ou à en faire usage (bon ou mauvais). 

Enfin le scénario commence par nous montrer la violence quotidienne à laquelle Andrew est habitué et face à laquelle il n'a pas de moyens de défense. Le spectateur comprend qu'il est fragile et en colère. Le terrain est alors préparé pour la suite. 



Il y a deux bonnes surprises à mon avis. Matt Garetty, le cousin d'Andrew, interprété par Alex Russell, est moins stupide qu'il n'y paraît au premier abord, il a son importance dans l'histoire.


Et puis il y a les effets spéciaux qui, pour un film plus proche du cinéma indépendant que du blockbuster, sont nombreux et bien faits. 

Tous ces éléments font de 'Chronicle' un film qui tient ses promesses. Sans prétendre être un grand film, il est divertissant tout en se basant sur une douleur et une réalité sociale qui lui donne plus de profondeur que ce que j'avais anticipé sur ce type de sujet.

Le fait que les trois principaux acteurs (le troisième est le copain des deux cousins, le sympathique Steve Montgomery, interprété par Michael B. Jordan) soient inconnus apporte fraîcheur et crédibilité. 


Sans en faire des tonnes, le réalisateur, Josh Trank, traite son sujet de manière cohérente et directe.

'Chronicle' est une bonne surprise. Je le conseille pour son originalité et l'efficacité de sa mise scène.




Autre post du blog sur 'Chronicle': http://minu.me/5wmw

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire