dimanche 22 janvier 2012

Back to the future
Sherlock Holmes 2: Jeu d'Ombres


Aventure/Mystère/Action/Furieusement divertissant

Réalisé par Guy Ritchie 
Avec Robert Downey Jr.Jude Law, Noomi Rapace, Stephen Fry, Jared Harris, Eddie Marsan, Geraldine James...

Titre original: Sherlock Holmes: A Game of Shadows 

Long-métrage Américain
Durée: 02h07mn
Année de production: 2011
Distributeur: Warner Bros. France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 16 décembre 2011
Date de sortie sur nos écrans: 25 janvier 2012




Résumé: Sherlock Holmes (Robert Downey Jr.) a toujours été l’homme le plus intelligent de tous... jusqu’à aujourd’hui. Un nouveau criminel de génie – le Professeur Moriarty (Jared Harris) – est non seulement est l’égal de Holmes sur le plan intellectuel, mais sa capacité à faire du mal, associée à une absence complète de conscience, peut de fait lui donner un avantage sur le célèbre détective. Lorsque le Prince héritier d’Autriche est retrouvé mort, les preuves, telles qu’elles sont interprétées par l’Inspecteur Lestrade (Eddie Marsan), concluent au suicide. Mais Sherlock Holmes déduit que le prince est la victime d’un meurtre – un meurtre qui n'est qu'une pièce d'un puzzle bien plus grand et bien plus grave, conçu par un certain Professeur Moriarty. L’astucieux Moriarty a toujours de l'avance sur Holmes, il tisse une toile de mort et de destruction - qui fait partie d'un plan bien plus étendu qui, s'il réussit, changera le cours de l’histoire.

Bande annonce (VOST)




Ce que j'en ai pensé: J'avais adoré le premier 'Sherlock Holmes' de Guy Ritchie et le deuxième opus 'Sherlock Holmes: Jeu d'Ombres' est à la hauteur de mes espérances. Guy Ritchie a réellement su créer une ambiance, une atmosphère et un style propre à son Sherlock. 

(Le réalisateur Guy Ritchie, à gauche, avec ses acteurs)

Le spectateur est projeté immédiatement en plein milieu de l'action. Il y a tant de mouvements, de personnages, de décors... qu'il m'a fallu quelques minutes pour rentrer dans le film. 


Mais dès la première scène de bagarre, je suis restée scotchée à l'écran jusqu'à la fin. 


Guy Ritchie, à mon avis, nous offre un film furieusement divertissant avec de l'action, de l'humour, de superbes effets spéciaux, des décors variés et soignés, des costumes ravissants et une réalisation très imaginative (j'ai trouvé la scène de la fuite dans la forêt tout bonnement géniale).


Le scénario se concentre sur les méfaits du Professeur James Moriarty (interprété par Jared Harris), homme brillant, génie du mal et manipulateur hors pair, qui donne du fil à retordre à Sherlock Holmes (interprété par Robert Downey Junior). Les affrontements entre les deux personnages sont savoureux. 





L'accent est aussi mis sur la relation entre Sherlock Holmes et le fidèle et toujours (ou presque) tiré à quatre épingles Docteur Watson (interprété par Jude Law) qui doit supporter les tourments, les affronts et le cabotinage incessant de son insupportable mais passionnant ami. 





Sherlock croise aussi beaucoup d'autres personnages qui amènent leur lot de mystère (comme par exemple la jolie Sim interprétée par Noomi Rapace) 




ou de fantaisie (comme par exemple Mycroft, le frère de Sherlock, interprété par Stephen Fry). 



L'histoire est pleine de rebondissements et nous fait voyager notamment en Angleterre, en France et en Suisse.



Le jeu des acteurs est impeccable. On sent qu'ils s'amusent et que la complicité doit exister au-delà de l'écran. Je ne peux que recommander ce Sherlock pour sa bonne dose d'humour, ses belles scènes d'actions, son scénario conséquent, sa réalisation jubilatoire et ses  excellents acteurs.
















Autre post du blog sur 'Sherlock Holmes: Jeu d'Ombres': http://minu.me/5r9o

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire