vendredi 6 janvier 2012

Back to the future 
The Darkest Hour - 3D


Science-fiction/Sympathique et divertissant

Réalisé par Chris Gorak

Avec Emile Hirsch, Max Minghella, Rachael Taylor, Olivia Thirlby, Joel Kinnaman, Dato Bakhtadze, Yuriy Kutsenko, Artur Smolyaninov, Veronika Ozerova, Pyotr Fyodorov, Vladimir Jaglich...

Long-métrage Américain
Durée: 01h29min
Année de production : 2011
Distributeur : Twentieth Century Fox France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 25 décembre 2011
Date de sortie sur nos écrans: 11 janvier 2012




Résumé: Sean et Ben sont à Moscou pour affaires, confrontés à un univers d’argent et de pratiques sans scrupules. Natalie et Anne s’y trouvent en escale involontaire alors qu’elles avaient prévu de se rendre au Népal. Les quatre jeunes gens se rencontrent par hasard dans la boîte de nuit la plus branchée de la ville où ils croisent Skylar, un homme d’affaires suédois qui a arnaqué Sean et Ben.
Ce haut lieu qui attire puissants et personnalités en vue bascule dans la terreur lorsque des aliens attaquent…
Après avoir vécu terrés quelques jours dans les sous-sols, les cinq survivants ressortent et découvrent une ville déserte. Le monde semble immobile alors qu’une force terrifiante et invisible les guette…  S’ils veulent avoir une chance de survivre, ils vont absolument devoir découvrir qui sont ces êtres venus d’ailleurs et ce qu’ils veulent. C’est à ce prix qu’ils pourront les combattre, s’ils en sont capables…

Bande annonce (VOST):


Ce que j'en ai pensé: Entendons-nous bien dès le départ. On ne va pas voir un film comme 'The Darkest Hour' pour l'intelligence des dialogues ou l'épaisseur du scénario. Par contre, on est en droit de s'attendre à de bons effets spéciaux et à une réalisation punchy. J'aime quand les films tiennent leurs promesses et c'est exactement ce que fait 'The Darkest Hour'. Niveau histoire, le film ne va pas chercher bien loin. Niveau dialogues, on en rit, ils semblent parfois tirés de 'Rambo'. Mais, j'ai passé un bon moment parce que le réalisateur Chris Gorak connaissait visiblement très bien les faiblesses de son film et il en a joué. Clairement, il a souhaité que certains personnages (la majorité en fait) soient des caricatures. Cela fait sourire, mais c'est pas mal parce que ça allège un peu l'ambiance fin du monde du film. 

(Le réalisateur Chris Gorak avec deux des acteurs principaux)

Du point de vue de la réalisation, il nous offre de beaux plans très bien servis par la 3D. Les effets spéciaux sont supers. Rien à redire sur ce sujet. 




J'ai trouvé que filmer à Moscou est une excellente idée. Plongé de jeunes américains dans une culture totalement différentes de la leur, en plein milieu d'une invasion extraterrestre mondiale et pour le moins agressive, permet de confronter les personnages à des problématiques 'touristiques', un peu décalées, et de faire avancer le scénario au gré de ces problématiques. En plus, Moscou offre de très beaux décors au film. 



Le réalisateur a vraiment su mettre en avant la beauté de cette ville. Un extrait du dossier de presse nous en apprend plus sur le tournage à Moscou: "Ce thriller est le premier film hollywoodien à avoir été entièrement tourné à Moscou selon les toutes dernières technologies 3D. L’équipe internationale composée d’acteurs et de techniciens américains, russes, anglais, australiens, suédois, tchèques et allemands a rencontré de multiples difficultés : technologie capricieuse, tournage dans des zones urbaines très peuplées qui devaient avoir l’air vidées de toute population, barrière de la langue, complications de transport (les costumes des principaux personnages sont restés bloqués en douane plus de trois semaines et ont manqué le premier jour de tournage), sans compter la plus forte vague de chaleur depuis plusieurs centaines d’années, qui a entraîné des incendies dont la fumée a obligé l’équipe à interrompre le tournage pendant trois semaines.
Les prises de vues se sont déroulées sur la Place Rouge, devant le Kremlin, au grand magasin Goum, sur le pont du Patriarcat devant la cathédrale du Christ Saint-Sauveur, et à la très belle station de métro Art déco Mayakovskaya, l’un des plus beaux exemples de l’architecture stalinienne d’avant la Seconde Guerre mondiale.
Plusieurs scènes ont aussi été tournées à la bibliothèque Lénine, à l’aéroport Sheremetyevo, à l’Institut Nachimovsky, sur la place des Cathédrales et  à l’Académie des sciences de Moscou. On peut aussi voir différentes vues depuis la Moskova, dont le gratte-ciel de la berge Kotelnitcheskaïa, l’un des gratte-ciel staliniens surnommés les Septs Sœurs de Moscou.
Les décors de la boîte de nuit Zvezda, le magasin de luminaires et l’appartement de Sergei ont été construits chez MyStudio. D’autres décors comme le toit de l’Ambassade américaine, le quai du métro, la réserve souterraine, et des parties du bateau ont été construits sur les plateaux des Russian World Studios, situés sur le domaine de l’usine automobile Zil, une zone industrielle qui a aussi été utilisée pour tourner la séquence d’action avec le tramway électrique dans le troisième acte du film.
L’équipe a souvent travaillé tôt le matin et tard le soir pour filmer dans des lieux normalement très encombrés comme le boulevard périphérique B de Moscou ou la Place Rouge. Monnie Wills raconte : « J’aurais bien aimé avoir une photo du visage de notre régisseur des extérieurs russe quand on lui a expliqué où on allait placer les caméras et qu’il faudrait couper la circulation… Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi pâle ! Mais il était vraiment important pour nous de tourner sur les lieux réels. »"

Pour ce qui est des acteurs, ils jouent le jeu et au final répondent aux attentes, mais je ne pense pas vraiment qu'ils présentent un intérêt particulier (les effets spéciaux sont plus importants dans ce type de film). Les héros principaux sont deux filles et deux garçons:

- Emile Hirsch qui interprète Sean, le fêtard. Pas spécialement fin au premier abord, au moment opportun, il sait faire preuve d'un sens pratique très utile.


- Max Minghella qui interprète Ben, le cerveau de la bande. Calme et posé, tout le monde le suit. Sean et Ben travaillent ensemble et sont les meilleurs amis du monde.


- Olivia Thirlby qui interprète Nathalie. Elle est un peu l'équivalent de Ben version fille.


- Rachael Taylor qui interprète Anne, la jolie fille de la bande. Nathalie et Anne sont de très bonnes amies.


J'ai beaucoup aimé le fait que le film soit super soft. Il n'y a pas de sang et même si certains n'arrivent pas au bout de l'aventure, le film n'est jamais larmoyant. J'ai vu pas mal de références cinématographiques dans les scènes. Le fusil à micro ondes m'a fait penser à 'SOS fantômes', la scène du bus à 'Speed', les costumes des guerriers russes à 'Mad Max'... Je ne crois pas que ce soit tout à fait un hasard si ces références viennent à l'esprit du spectateur en voyant le film. 

A mon avis, 'The Darkest Hour' vise un public jeune. Et je crois qu'il a de bons arguments pour plaire à ce public. C'est un divertissement léger, sympathique et visuellement réussi. A voir entre copains pour passer un bon moment.






Autre article du blog lié à 'The Darkest Hour': http://minu.me/5ocj

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire