dimanche 6 novembre 2011

Back to the future
Echange Standard

Comédie/Pas très fine mais assez drôle

Réalisé par David Dobkin
Avec Ryan Reynolds, Jason Bateman, Leslie Mann, Olivia Wilde, Alan Arkin...

Titre original: The Change-Up
Long-métrage Américain
Durée: 01h52min
Année de production: 2011
Distributeur: Universal Pictures International France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 5 août 2011
Date de sortie sur nos écrans: 28 décembre 2011 (à priori et contrairement à ce qui est indiqué sur l'affiche)




Résumé: À l'école primaire, Mitch et Dave étaient deux copains inséparables, mais au fil des années leurs chemins se sont petit à petit éloignés. Dave est un brillant avocat, dévoué à son travail, à sa femme et à leurs trois enfants, alors que Mitch est toujours célibataire, tourne sporadiquement dans des films minables et fuit la moindre responsabilité comme la peste. Pour Mitch, la vie de Dave est un rêve : il a une femme délicieuse, des enfants qui l'adorent et gagne grassement sa vie. Quant à Dave, la vie de Mitch, dénuée d'obligations et de stress, le tenterait volontiers.

À l'issue d'une nuit passablement arrosée, l'impossible va se produire : Dave se réveille dans la peau de Mitch, et vice-versa.

C'est la panique totale, et les deux copains d'enfance vont vite découvrir que leur quotidien respectif est bien loin de la vie dont ils rêvaient. Leurs aventures se compliquent au contact de Sabrina, la jeune collègue sexy de Dave, et du père de Mitch. Nos deux usurpateurs vont devoir faire appel à des ressources insoupçonnées pour éviter de faire péricliter leur vie d'emprunt, jusqu'à ce qu'ils se débrouillent enfin pour reprendre possession de leur corps.

Bande annonce (VO)



Ce que j'en ai pensé: J'ai eu la chance de découvrir ce film en avant-première (hors compétition) lors du Festival du Film Américain de Deauville le 4 septembre 2011. Un des deux acteurs principaux du film, Jason Bateman, était présent.


 Il présente le film dans la vidéo ci-dessous. Ecoutez le, il est de bon conseil:


Cette comédie offre au spectateur exactement ce qu'elle vend. Une histoire invraisemblable, des gags allant du scato au comique de situation, des acteurs sympathiques, une réalisation carrée, bref une comédie dans l'ensemble assez idiote mais qui fait passer un bon moment. 

Pourtant le début ne m'a pas spécialement emballée. Les premiers gags sont assez lourdingues et la mise en place de l'histoire (avant l'échange des personnalités donc) pas très originale. Mais une fois que l'histoire est installée, les acteurs s'amusent et nous aussi. 

D'ailleurs c'est surtout grâce aux deux acteurs principaux Ryan Reynolds et Jason Bateman, tous les deux très bons, que le film fonctionne et que, faute d'y croire vraiment, j'ai eu envie de savoir ce qui allait arriver aux personnages. 





Le scénario a d'ailleurs le mérite de raconter une histoire complète sans perdre le spectateur, en expliquant ce qu'il se produit et en donnant une raison à tout ceci. Après l'intérêt de l'histoire est très limité, mais c'est une comédie qui se veut très légère.

Les deux acteurs sont bien secondés par Leslie Mann, dans le rôle de la mère de famille qui n'a pas peur du ridicule, et par Olivia Wilde qui joue l'invraisemblable assistante sexy. 




Evidemment ce sont les personnalités opposées qui sont amusantes, et dans le film, elles sont très exagérées. Quand un célibataire totalement immature, incapable de mener une idée jusqu'au bout et allergique aux responsabilités se retrouve marié, père de famille débordé et cadre supérieur du jour au lendemain, cela lui fait un changement très conséquent. 


Et inversement, le bon père de famille, qui pense pendant un moment qu'une vie de célibataire insouciant et sans contraintes est plutôt une aubaine, va tomber de haut.


L'humour n'est vraiment pas toujours très fin (et frise parfois le débile) mais dans l'ensemble je me suis plutôt bien amusée. Ce sont les exagérations qui rendent les situations drôles. Il ne faut pas attendre grand chose de cette comédie inégale à part se marrer sans réfléchir...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire