mardi 13 septembre 2011

Back to the present
Warrior

Action/Drame/Touchant

Réalisé par Gavin O'Connor
Avec Joel Edgerton, Tom Hardy, Jennifer Morrison, Frank Grillo, Nick Nolte...

Long-métrage Américain
Durée : 02h20min
Année de production : 2011
Distributeur : Metropolitan FilmExport


Date de sortie sur les écrans U.S.: 9 septembre 2011
Date de sortie sur nos écrans: 14 septembre 2011 (actuellement au cinéma)



Résumé emprunté à Allociné (www.allocine.fr): Ancien Marine brisé, Tommy Conlon rentre au pays et demande à son père de le préparer pour un tournoi d’arts martiaux mixtes qui lui permettrait de gagner une fortune. Personne ne sait ce qu’il espère faire de cet argent. Le propre frère de Tommy, Brendan, décide lui aussi de s’engager dans la compétition pour essayer de sauver sa famille. Entre les deux frères, les années n’ont pas adouci les rancœurs.

Immanquablement, les routes de Tommy et de Brendan vont bientôt se croiser. Au-delà de l’affrontement qui s’annonce, pour chacun, quelle que soit la cause qu’ils défendent, il n’est pas seulement question de remporter un prix, mais de mener le combat d’une vie…


Bande annonce (VO)


Ce que j'en ai pensé: 'Warrior' est un film à petit budget qui a du cœur. C'est surtout cela qui m'a plu. 

Le scénario n'est pas très original. D'ailleurs vous vous douterez certainement dès le début comment cette intrigue familiale et sportive va finir. 

La réalisation est très réussie. Les combats, intenses, sont très bien filmés et mis en scène, mais ce n'est pas, pour moi, ce qui fait l'intérêt de ce film non plus. 

Tout le bien que j'en pense se situe au niveau des 3 personnages principaux 'dopés à la testostérone' qui refusent de parler d'un passé trop lourd. Ce sont ces histoires d'hommes qui partagent plus d'émotions dans un regard que dans tout un dialogue. D'ailleurs le spectateur n'est pas noyé sous des flots de paroles dans ce film et c'est très bien ainsi. 

J'ai trouvé les 3 acteurs impressionnants chacun dans leur genre. Le père, interprété par Nick Nolte, abîmé, perdu, fragile, en conflit avec son passé est touchant. Le réalisateur laisse le spectateur imaginer ce qu'il a du être pour provoquer un tel rejet de la part de ses fils. 




Le cadet, Tommy, interprété par Tom Hardy, tout en force et renfermé que rien (ou presque) ne semble pouvoir détourner de sa colère accumulée. Il est émouvant et très impressionnant physiquement. 





Et enfin, Brendan, le frère aîné, interprété par Joel Edgerton, excellent, qui tente d'échapper à son passé et de ne pas ressembler à sa famille mais qui se retrouve obligé d'affronter les deux. 






Ce sont leurs réactions, leurs blessures, leurs hauts et leurs bas qui donnent à ce petit film une émotion à laquelle on ne s'attend pas à priori. Ne vous laissez pas rebuter par les combats, ne voyez pas que la grande histoire, car c'est la petite histoire qui compte ici. Celle qui parle du courage, de la volonté, du pardon, de la famille, des erreurs, bref de la vie. Un film à voir pour l'intensité de ses acteurs, les non-dits et parce que, loin des grosses productions hollywoodiennes, il vous fera vivre des émotions propres aux films indépendants réussis.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire