dimanche 10 juillet 2011

Back to the present
Transformers 3 

La Face Cachée de la Lune

Science fiction/Action bof


Réalisé par Michael Bay
Avec Shia LaBeouf, Rosie Huntington-Whiteley, Patrick Dempsey, Josh Duhamel, Tyrese Gibson, John Turturro, Kevin Dunn, Julie White, Frances McDormand, John Malkovich, Ken Jeong, Alan Tudyk…

Titre original : Transformers: Dark of the Moon

Long-métrage Américain
Durée : 02h35min
Année de production: 2011
Distributeur: Paramount Pictures France

Date de sortie sur les écrans U.S.: 29 juin 2011
Date de sortie sur nos écrans: 29 juin 2011
 (actuellement dans les salles obscures)


Résumé emprunté sur Allociné (www.allocine.fr): Un évènement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre. Une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait, cette fois, ne pas suffire à nous sauver.

Bande annonce (VO)


Ce que j'en ai pensé: Les films pleins de bonnes idées mal exploitées m'énervent et ce fut vraiment le cas lorsque j'ai vu 'Transformers 3'. 
J'ai trouvé que partir d'un fait historique et d'une réussite scientifique majeure - les premiers pas de l'homme sur la lune - comme point de départ du scénario était très bien imaginé. Malheureusement, Michael Bay, le réalisateur, fait traîner en longueur des faits simples. Il emberlificote le scénario dans d'inutiles scènes qui ont rallongées considérablement le film, m'ont perdues et ennuyées. 


Passé ce début, long mais ayant le mérite de titiller l'imagination du spectateur, on retrouve Sam Witwicky (interprété par Shia LaBeouf), l'ami des Autobots, et là, autour de lui, commence un défilé de personnages humains (en opposition aux robots) qui n'ont pas d'intérêts et sont très caricaturaux - les parents de Sam interprétés pas Kevin Dunn et Julie Andrews, Seymour Simons interprété par John Turturo, Bruce Brazos interprété par John Malkovich, Charlotte Mearing interprétée par Frances McDormand et même Sam est inclus dans la liste. Quel est l'intérêt de faire jouer des rôles idiots par de si bons acteurs? 





Evidemment on passe également par la case 'nouvelle petite amie du héros' puisque le départ de la précédente à fait couler beaucoup d'encre dans les magazines en dehors des films... Certes, Rosie Huntington-Whiteley (qui interprète Carly Spencer) est très jolie. Elle joue bien mais son rôle est assez limité. Michael Bay la met surtout en scène pour sa beauté, soyons honnête. 



Passé la présentation des personnages humains, on s'intéresse (enfin!) aux robots. Et là c'est vrai, les effets spéciaux sont phénoménaux. Les robots s'animent à l'écran de manière hyper réaliste et cela donne lieu à quelques scènes époustouflantes (la scène où Bumblebee se transforme en jetant Sam en l'air sur l'autoroute ou encore la scène de l'immeuble coupé en deux). Personnellement, j'ai presque trouvé les Decepticans plus intéressants que les Autobots (Megatron et ShockWave sont impressionnants). Comme si Michael Bay en avait fait le tour, les Autobots apparaissent relativement peu à l'écran et ne sont finalement pas vraiment au cœur de l'histoire.








J'étais très frustrée pendant la projection car par moment, en quelques secondes, j'étais transportée par la beauté des images et des effets spéciaux (comme par exemple les scènes en Tanzanie ou au Cambodge avec les Decepticans) et immédiatement après, je me sentais éjectée du film puisque Michael Bay revenait à ses personnages humains ennuyeux. Franchement les humains ont des personnalités trop exagérées dans ce film - par exemple Dylan Gould, interprété par Patrick Dempsey, est un énorme traître, on le voit venir à des kilomètres).


Au final, j'ai trouvé quelques scènes vraiment bonnes et la mise en scène par moment très belle. Mais ces moments là étaient beaucoup trop courts. Le film m'a paru très long, parfois trop alambiqué et beaucoup de personnages m'ont déplu. Pour moi, il manque d'âme, je ne me suis pas attachée aux personnages (à part à Bumblebee, mais parce que c'est mon préféré depuis le début). Je n'ai pas été convaincue par les enjeux de l'histoire.
Je suis très mitigée sur ce 'Transformers 3' qui vaut le coup d'œil sur grand écran pour les effets spéciaux spectaculaires (au passage, la 3D ne sert pratiquement à rien). Mais ils ne sauvent pas l'ensemble bien trop moyen à mon goût. Bof, bof...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire